USA : Les informations locales de NBC Bay Area soutiennent l’histoire de Paul Pelosi, telle qu’elle a été racontée par Miguel Almaguer, correspondant de NBC « News » licencié, « La vidéo de la caméra corporelle montre que Paul Pelosi a ouvert la porte à la police, bien que le DOJ dise le contraire » [VIDÉO].


Les informations locales de NBC Bay Area soutiennent l’histoire de Paul Pelosi, telle qu’elle a été racontée par Miguel Almaguer, correspondant de NBC « News » licencié, « La vidéo de la caméra corporelle montre que Paul Pelosi a ouvert la porte à la police, bien que le DOJ dise le contraire » [VIDÉO].

Publié le 17.11.2022


Le 4 novembre, le correspondant national de NBC News, Miguel Almaguer, a fait un reportage sur l’agression de Paul Pelosi, 82 ans, dans son manoir de San Francisco, par David DePape, 42 ans, un citoyen canadien en situation irrégulière aux États-Unis.

David DePape, l’agresseur présumé de Pelosi.

« Il n’a pas immédiatement déclaré une urgence ou quitté son domicile », a rapporté le correspondant de NBC News.

« Il a fait plusieurs pas en arrière vers l’agresseur et s’est éloigné de la police », a rapporté Almaguer.

Tendance : Flash, un juge de Berlin décide de refaire les élections après que le chaos généralisé et les erreurs de vote aient faussé les résultats.

« Nous ne savons toujours pas exactement ce qui s’est passé entre M. Pelosi et le sujet pendant les 30 minutes où ils étaient seuls à l’intérieur de cette maison avant l’arrivée de la police. Les fonctionnaires qui enquêtent sur cette affaire n’ont pas voulu s’étendre sur ces nouveaux détails », a déclaré Miguel Almaguer à Craig Melvin, animateur du Today Show.

Traduction du tweet :

BREAKING : Paul Pelosi a ouvert la porte aux policiers, n’a pas fui ou déclaré une urgence, est retourné vers l’agresseur dans la maison, puis a été attaqué !? QUOI ! ?

« La porte d’entrée a été ouverte par M. Pelosi. Il n’a pas déclaré d’urgence ou n’a pas essayé de quitter sa maison, mais a commencé à marcher plusieurs pieds en arrière vers l’assaillant et loin de la police », a rapporté Almaguer.

Traduction du tweet :

NBC sur Paul Pelosi :

« La porte d’entrée a été ouverte par M. Pelosi. Il n’a pas déclaré d’urgence et n’a pas essayé de quitter son domicile, mais a commencé à reculer de plusieurs mètres vers l’agresseur et à s’éloigner de la police ».

Le reportage d’Almaguer a été effacé de toutes les plateformes de NBC News plus tard dans la journée. Il a été retiré des médias sociaux et NBC News a publié une note de l’éditeur sur son site Web, indiquant que « cet article a été retiré de la publication car il ne répondait pas aux normes de reportage de NBC News ».

Aujourd’hui, NBC « News » a suspendu le correspondant national Miguel Almaguer, en attendant une enquête plus approfondie sur son reportage sur l’attaque de Pelosi.

Traduction du tweet :


Miguel Almaguer, journaliste de NBC News, suspendu pour une histoire rétractée sur Paul Pelosi.

Mais la chaîne locale NBC Bay Area News soutient le rapport original d’Almaguer, qui inclut plusieurs des détails qui ont été rétractés par NBC News concernant l’attaque de Pelosi, notamment le fait que Pelosi ne semblait pas être en danger immédiat lorsque la police est arrivée au manoir Pelosi.

De NBC Bay Area News :

La vidéo de la caméra corporelle montre que Paul Pelosi a ouvert la porte à la police, bien que le ministère de la Justice dise le contraire :

Source : L’unité d’enquête de NBC Bay Area s’est entretenue avec une source familière de l’enquête Pelosi, qui a personnellement visionné les vidéos des caméras corporelles enregistrées par les officiers intervenant au domicile des Pelosi à San Francisco.

La vidéo de la caméra corporelle de la police qui a filmé l’agression de Paul Pelosi, et les moments qui l’ont précédée, contredisent l’un des détails inclus dans le récit du ministère de la Justice de ce qui s’est passé ce soir-là, selon une source familière de l’enquête Pelosi qui a personnellement visionné les images de la caméra corporelle et parlée à l’unité d’enquête de NBC Bay Area.

Malheureusement, pour les Pelosi et pour NBC News, dont beaucoup pensent qu’elle dissimule la vérité sur la relation entre Pelosi et son agresseur, la suspension d’Almaguer ne fait que soulever plus de drapeaux rouges sur ce qui s’est réellement passé pendant que Nancy était absente et que Paul Pelosi, récemment condamné pour conduite en état d’ivresse, restait à la maison, traînant en sous-vêtements. En outre, les efforts déployés par le ministère de la Justice pour dissimuler la vérité sur l’incident Pelosi vont amener les Américains à avoir encore moins confiance dans notre ministère de la Justice partisan.