USA : L’affaire FTX « Alameda » était-elle la plateforme des démocrates visant à détourner les fonds détournés de l’Ukraine, ainsi que pour eux et les « Midterms », expliqué ici.


L’affaire FTX « Alameda » était-elle la plateforme des démocrates visant à détourner les fonds détournés de l’Ukraine, ainsi que pour eux et les « Midterms », expliqué ici.

La rumeur dit que l’Ukraine prenait l’argent qu’on lui donnait et le mettait à FTX et FTX le rendait aux démocrates. C’est comme ça que les démocrates ont blanchi l’argent de l’Ukraine. Si c’est vrai, cette histoire doit exploser jusqu’à ce que toutes les personnes impliquées soient enterrées.

Nous avons fini de dire tout ce qu’il y a chez #ftx et #Alameda, en résumé, c’est : +100 sociétés ; +300 investissements en equity ; +600 wallets. Maintenant, on passe à l’analyse.

Publié le 13.11.2022

Partie 1 Partie 2 Partie 3 Partie 4 Partie 5 Partie 6 Partie 7 Partie 8 Partie 9 Partie 10Résumé Complet


ÉNORME SCANDALE. (heureusement que Twitter a été racheté au bon moment, merci Elon)

Le 25 avril 2019 : Biden annonce sa campagne présidentielle. 13 jours plus tard, Sam Bankman-Frites, fils de Barbara Frit (professeur à Stanford et cofondateur de l’organisation de collecte de fonds politiques  » l’Esprit-le-Gap « ), lance la bourse de crypto-monnaie #FTX. L’échange est magiquement des nations unies succès du jour au lendemain. SBF devient le plus grand donateur  » de Joe Biden. « Le jour de l’élection », FTX implose complètement. Si vous pensez que ce scandale est terminé, il est encore plus profond.

Traduction du Tweet : « La fusion/transpiration du FTX est suivie en temps réel sur Twitter » .

Vérifiez qui sont les escrocs et où ils essaient de s’enfuir, Caroline Ellison (Juive) s’est réfugiée à Hong Kong avec des milliards de crypto actifs pillés.

FTX ancien PDG Sam Bankman-Fried, cofondateur Gary Wang (CHINOIS)👈 et directeur de l’ingénierie.
Nishad Singh (INDIEN)👈 sont compris comme étant aux Bahamas et sont « sous surveillance » par les autorités locales. La source familière avec l’affaire a déclaré à Cointelegraph que les trois anciens dirigeants de FTX, ainsi que la PDG d’Alameda Research Caroline Ellison, cherchent des moyens de fuir vers Dubai, qui « n’a pas de traité d’extradition » – probablement en référence aux États-Unis. « Pour l’instant, trois d’entre eux, Sam, Gary et Nishad, sont sous surveillance aux Bahamas. Ce qui signifie qu’il sera difficile pour eux de partir », a déclaré la source, qui a demandé à rester anonyme, ajoutant : « Je viens d’apprendre qu’ils essayaient de trouver un moyen de se rendre à Dubaï qui n’a pas d’extradition […]

Donc le père du PDG d’Alameda était le patron de Gensler…

FTX – Alameda

Sam Bankman-Fried
Père = Professeur de droit
Mère = Directeur de campagne du Président des États-Unis (Joe Biden)

CAROLINE ELLISON
Co-Présidente de la société de cryptographie Alameda
Père = Gary Gensler président de la SEC actuel

Co-PDG de Crypto Firm Alameda.
À mystérieusement quitté la tête d’Alameda il y a quelques mois…

Traduction des bulles en commençant par :

Joe : « Je ne peux pas croire que tu aies voté pour ce type ».

Je ne savais pas qu’il avait des problèmes mentaux.

Fetterman : « Oh mon Dieu, il est parfait ».

Traduction du tweet :

« La rumeur dit que l’Ukraine prenait l’argent qu’on lui donnait et le mettait à FTX et FTX le rendait aux démocrates. C’est comme ça que les démocrates ont blanchi l’argent de l’Ukraine. Si c’est vrai, cette histoire doit exploser jusqu’à ce que toutes les personnes impliquées soient enterrées ».

Vidéo à regarder dans l’ordre numéroté ci-dessous.

1

2

Traduction ci-dessous de la vidéo à droite : « I wanted to get rich, not because i like money but because i wanted to give that money to charity » (4), = « Je voulais devenir riche, pas parce que j’aime l’argent, mais parce que je voulais donner cet argent à des œuvres de charité. »

Le jeune Français (3) ci-dessous à gauche nous explique parfaitement la suite…

3

4

C’est un clown et SBF mérite la prison à cause de l’arnaque de FTX, mais seulement une trame est en train de se dessiner logiquement, si vous avez suivi, remontons le fil et sortons-la l’histoire à la méthode « Sherlock Holmes » :

2019 créations de FTX, Binance investi massivement dedans, (7 novembre 2022) crache massif de FTX !

Voici le fil d’accord ?

Traduisons ce fil en rajoutant les midterms !! en (1.2.3.4) sont les vidéos ci-dessus.

2019 préparations du financement dominion des midterms 2022 (1), avec l’excuse de la guerre en Ukraine et du détournement massif des gouvernements corrompus à coup de milliards toujours pour l’Ukraine, il faut un compte, voir un wallet pour excuse de détournement, la crypto est parfaite au travers de Binance, le tour est joué avec l’excuse de l’investissement FTX, le tout monté et financé pour les démocrates US afin de gagner haut la main les midterms, puisque se sachant sous surveillés par les Trumpistes, mais voilà l’effet escompté d’une vague bleue n’est pas au rendez-vous le 8 novembre déjà visible et pressenti depuis la semaine avant, c’est le 7 novembre que la décision est prise de tout liquidé en ayant que deux destinations possibles le Delaware trop visible, car États des Biden, ou les Bahamas (2) puisque seul paradis fiscal à ne rendre aucun compte pour l’instant sur les cryptos, pays où notre jeune bouc émissaire, c’est enfui.

SBF & Tom Brady aux Bahamas… pourquoi Sam s’est-il enfui ?

  • Quand il pleut de l’argent, un jeune de 20 ans est appelé un « génie ».
  • Quand il pleut de l’argent. Le même jeune de 20 ans devient un « gamin ».
  • Les récits racontés/vendus lors d’un investissement ou d’une couverture n’ont rien de sorcier, mais c’est fascinant.

Le 8 novembre, Alameda et FTX semblaient sous pression depuis que Binance avait décidé de vendre ses tokens FTT. FTX est-il vraiment insolvable ou CZ tente-t-il uniquement de déstabiliser son concurrent ? Tout a débuté lorsque CZ a aimé une publication concernant une potentielle insolvabilité de Alameda Research, une firme très proche de FTX. Ce dernier a ensuite tweeté « Crypto is high risk », déchaînant alors la communauté crypto. Quelques instants plus tard, une transaction suspecte d’un équivalent de 584 millions de $ de FTT ont été envoyés d’un wallet inconnu vers Binance. À cet instant, les utilisateurs ont compris que quelque chose n’allait pas, un mouvement de panique a alors débuté.

Alors que le FTT amorçait sa chute, @cz_binance a publié un thread afin de clarifier la position de l’exchange. Binance aurait revendu des parts de FTX contre des $FTT et $BUSD mais des « récentes révélations » les auraient poussés à les liquider pour réduire les risques. En effet, selon un rapport de Coindesk, le $FTT constituerait 40% des actifs de la firme de trading de SBF, Alameda Research. En effet, la société détiendrait 14,6 milliards d’actifs dont 5,8 en FTT. Une chute du token pourrait donc mettre en difficulté le bilan d’Alameda. Suite à ses accusations, la CEO de l’entreprise s’est défendu en expliquant que @CoinDesk n’avait pas eu accès à tous les documents et qu’environ 10 milliards d’actifs n’avait pas été comptabilisé.

Ensuite, il a assuré que les fonds des utilisateurs sont accessibles et que la plateforme n’utilise pas les dépôts de leurs clients pour spéculer. Enfin, @SBF_FTX a appelé @cz_binance à le rejoindre pour « travailler ensemble pour l’écosystème ». La suite : est un coup de théâtre, Binance renonce à racheter FTX – Binance a cherché, et il a trouvé suffisamment de raisons pour retirer sa proposition de racheter les actifs de son concurrent FTX, qui risque désormais le dépôt de bilan s’il ne parvient pas à trouver de solution… La fin, on la connait, dépôt de bilan et vidage des comptes, destinations les Bahamas, mais pour qui ? à qui était ce Wallet ?? les Démoncrates bien sûr, mais le nom de celui-ci sortira bientôt, croyez nous. Les dettes de FTX & Alameda Research varieraient de 10 milliards de dollars à 50 milliards de dollars. C’est ce que révèlent les premiers éléments du dépôt de bilan. Comment Sam Bankman-Fried espérait-il vraiment s’en sortir sans que cela ne se voit ?!

Sam Bankman-Fried est « sous surveillance » aux Bahamas et cherche à fuir à Dubaï.

L’ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, le cofondateur Gary Wang et le directeur de l’ingénierie Nishad Singh se trouveraient aux Bahamas et seraient « sous surveillance » par les autorités locales.

Une source au fait de l’affaire a déclaré à Cointelegraph que les trois anciens dirigeants de FTX, ainsi que Caroline Ellison, PDG d’Alameda Research, cherchent à fuir vers Dubaï, qui « n’a pas de traité d’extradition » – probablement en référence aux États-Unis.

« Pour l’instant, trois d’entre eux, Sam, Gary et Nishad, sont sous surveillance aux Bahamas. Ce qui signifie qu’il sera difficile pour eux de partir », a déclaré à Cointelegraph une source familière de l’affaire.

« Je viens d’apprendre qu’ils essayaient de trouver un moyen de se rendre à Dubaï qui n’a pas de traité d’extradition ».

La source a également révélé qu’Ellison est actuellement à Hong Kong, « donc elle pourrait être en mesure de se rendre à Dubaï. »

Une théorie similaire a été discutée dans le cadre d’un espace Twitter de 16 heures animé par Mario Nawfal, avec un intervenant invité affirmant que des « sources fiables » ont vu Bankman-Fried « dans un espace verrouillé » avec les autorités à Albany Tower – un complexe de luxe situé à New Providence aux Bahamas.

Une rumeur non vérifiée suggère également que Bankman-Fried est actuellement rejoint par son père, Joseph Bankman.

Explication globale en mode Trading : La débâcle de FTX expliquée facilement en 3 minutes… Comment une plateforme valorisée à 32 milliards de dollars, soit près de 2 fois plus grosse que la Société Générale, peut-elle disparaitre en moins de 24h, à cause d’un simple tweet de son concurrent ?  C’est l’histoire à la foi fascinante et tragique de FTX, le deuxième plus gros échangeur centralisé dans le monde. C’est son concurrent direct, le numéro 1 mondial des cryptomonnaies, Binance, un mastodonte dont la valeur s’élèverait aujourd’hui à près de 300 milliards de dollars, qui a mis le feu aux poudres.   Tout est à débuter mardi soir par un tweet du PDG de Binance disant que sa plate-forme était en train de vendre tous ses jetons FTT, issus de la plateforme FTX. L’explication était une perte de confiance dans la valeur de ces derniers, suite aux révélations récentes sur les fragilités potentielles de FTX et de son fond d’investissement Alameda L’article en question publié sur coindesk révélait que ce fond Alameda, qui détenait alors près de 15 milliards de $ d’actifs, reposait en grande partie (à hauteur de 8 milliards) sur la cryptomonnaie FTT, un jeton fortement illiquide, car créé de toute pièce et à partir de rien par FTX et détenu en majeure partie par le groupe Alameda/FTX. La capitalisation totale du FTT étant à ce moment-là d’environ 2 milliards de dollars : le marché a alors vite compris que le fond Alameda et donc FTX n’était pas solvable, ce qui a entrainé un retrait massif de liquidités de la plateforme. Ce retrait s’est vite transformé en crise de liquidité, car pour couronner le tout, FTX avait également investi les dépôts des investisseurs et emprunté massivement en mettant en garanti ses fameux FTT. La valeur de ces derniers chutant drastiquement, FTX devait alors rembourser immédiatement les sommes empruntées   Ces 2 effets mis bout à bout ont entrainé en quelques heures à peine un asséchement des liquidités de la plateforme. Tout retrait était alors devenu impossible, et la valeur du jeton associé à la plateforme, le FTT tendait vers zéro. 

C’est la fille de Sam qui a géré des milliards. Des escrocs.

Caroline Ellison, PDG d’Alameda :

« Oui, je pourrais tout à fait le faire sans mon diplôme de maths, tu utilises très peu de maths, tu utilises beaucoup de maths d’école. Être à l’aise avec le risque est très important, nous avons tendance à ne pas avoir des choses comme les stop loss, je pense que ce ne sont pas nécessairement de grands outils de gestion du risque. J’essaie de penser à un bon exemple de transaction où j’ai perdu beaucoup d’argent, je ne sais pas. Je ne veux probablement pas entrer trop dans les détails avec ça » .

Comment ils ont financé les élections de mi-mandat par le blanchiment d’argent… Ce sera drôle s’il n’y a pas d’argent pour l’Ukraine la semaine prochaine, le blanchisseur d’argent a fait faillite !


Traduction du Tweet ci-dessous :

« Avez-vous écouté @elonmusk hier ? Ne gardez pas votre crypto dans un échange. De plus en plus d’échanges vont échouer ou être piratés. Ne laissez pas les autres détenir votre crypto. Ce n’est pas sûr. Soyez intelligent. Soyez votre propre banque. »