Q SCOOP – Moment ou le FSB Russe arrête le consul ukrainien à Saint-Pétersbourg.


L’agence de sécurité russe FSB arrête un consul ukrainien à Saint-Pétersbourg alors qu’il tentait de collecter des « données secrètes » auprès d’un citoyen russe.

Publié le 17.04.2021 par RT


Le Service fédéral de sécurité russe a placé en détention un consul ukrainien à Saint-Pétersbourg. Le diplomate de haut rang a été arrêté lors d’une réunion avec un citoyen russe qui lui a fourni des données secrètes.

Le diplomate, identifié comme étant Alexander Sosonyuk, a été arrêté dans la ville russe le 16 avril, a déclaré vendredi le Service fédéral de sécurité (FSB). Le diplomate a été détenu alors qu’il avait « une réunion avec un citoyen russe, au cours de laquelle il a reçu des informations secrètes provenant des bases de données des forces de l’ordre et du FSB », a indiqué l’agence dans un communiqué.

« Une telle activité est incompatible avec le statut de travailleur diplomatique et est ouvertement hostile à la Russie. Le diplomate étranger sera soumis aux mesures appliquées en vertu du droit international », a ajouté le FSB.

L’agence n’a pas donné de détails sur le sort de M. Sosonyuk, mais il est probable qu’il soit déclaré persona non grata et expulsé de Russie sous peu. On ne sait pas non plus si d’autres personnes, y compris le contact russe de M. Sosonyuk, ont été arrêtées à la suite de cette rencontre malheureuse.

L’Ukraine a reconnu l’incident, rejetant les allégations et accusant la Russie de comportement « hostile ».

« Nous allons nous efforcer de le ramener chez lui rapidement. Notre diplomate n’a aucun lien avec les activités dont l’accusent les forces de l’ordre russes », a déclaré le vice-ministre ukrainien des Affaires étrangères, Yevgeniy Yenin, à la chaîne de télévision Ukraine 24.

Également sur rt.com Les alliés occidentaux de l’Ukraine fournissent des armes au « régime de Kiev » et incitent à une action « sanglante et destructrice » dans le Donbass, selon la Russie.

M. Sosonyuk travaille en Russie depuis près de dix ans, selon les informations publiées sur le site Web du consulat général d’Ukraine à Saint-Pétersbourg. Le consul figure parmi son personnel diplomatique sur une page datée d’octobre 2012.


Source