Europe : Borrell, le stock d’armes européennes envoyées en Ukraine est épuisé.


Borrell, le stock d’armes européennes envoyées en Ukraine est épuisé.

Publié le 8.12.2022


L’Union européenne a annoncé lors de la Conférence européenne annuelle sur l’investissement dans la défense, qu’elle est prête, après 10 mois de conflit en Ukraine, à renouveler le financement des stocks d’armes et de munitions des pays ».

Le chef de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a déclaré jeudi que « la guerre de la Russie en Ukraine avait vidé les stocks d’armes du bloc et a demontré qu’elle manquait de capacités vitales pour défendre ses frontières ».

Josep Borrell a ajouté lors d’une conférence sur la défense à Bruxelles : « Cette guerre contre l’Ukraine a été un grand signal d’alarme pour beaucoup d’entre nous. Nous savons que nos stocks militaires s’épuisent rapidement en raison d’années de sous-investissement. »

Et il a souligné que « Bruxelles est prête à renouveler le financement des stocks d’armes et de munitions des pays européens »ajoutant « nous devons résoudre les problèmes les plus urgents par le biais d’investissements et d’achats conjoints ».

Il a noté que « l’UE augmentera ses dépenses de défense d’environ 74 milliards de dollars, jusqu’en 2025, pour compenser des années de sous-investissement résultant des crises financières », expliquant que « nous devons compenser des années de sous-investissement , et nous devons pouvoir réformer le présent et commencer à gagner l’avenir. Pour ce faire, j’annoncerai un chiffre, les dépenses totales annoncées par les États membres augmenteront de 70 milliards d’euros jusqu’en 2025 ».

Il a ajouté : « Dix mois après le début de la guerre d’Ukraine, il est devenu clair que les chaînes d’approvisionnement ne sont pas assez efficaces », notant que « les stocks d’armes des pays européens ne sont plus suffisants ».

Borrell a poursuivi : « Depuis mai dernier, un groupe de travail spécial de l’Union européenne évalue, avec les États membres, les besoins des pays en matière d’achat d’armes et de munitions, y compris par le biais d’un financement conjoint ».

« Nous avons fait appel à des représentants du complexe militaro-industriel pour fournir des données sur les capacités de production. Nous devons aider à augmenter la capacité de production », a-t-il ajouté.

Le responsable de la politique étrangère de l’Union européenne a révélé que « l’Union européenne s’est enfin mise d’accord sur un nouvel instrument de financement conjoint qui facilitera l’investissement de 500 millions d’euros dans l’industrie de la défense ».