Pologne : Après son refus de remettre des systèmes Patriot à Kiev… La Pologne à l’Allemagne, vous avez trahi la confiance.


Après son refus de remettre des systèmes Patriot à Kiev… La Pologne à l’Allemagne, vous avez trahi la confiance.

Publié le 8.12.2022


À un moment où Varsovie cherche désespérément à fournir à l’Ukraine la moindre arme, la Pologne accuse l’Allemagne d’avoir rompu la confiance en refusant de livrer des systèmes Patriot aux forces de Kiev, tandis que l’OTAN l’empêche de le faire afin d’éviter un affrontement avec la Russie.

« La principale erreur de la partie allemande a été de recourir aux médias, en présentant les systèmes Patriot, avant la fin des négociations », a déclaré le vice-ministre polonais des Affaires étrangères Marcin Przydac, lors d’un entretien avec TVB.

La Pologne a annoncé en début de semaine qu’elle accepterait les systèmes de défense aérienne Patriot, proposés par l’Allemagne, pour défendre son espace aérien.

Et le ministre polonais de la Défense Mariusz Blaszczak a écrit sur Twitter hier mardi que « des travaux étaient en cours pour déployer des missiles Patriot sur le sol polonais et les délivrer au commandement polonais ».

Blaszczak a déclaré: « Après une discussion avec le ministère allemand de la Défense, j’ai été déçu de la décision de refuser de soutenir l’Ukraine … Le déploiement de batteries Patriot dans l’ouest de l’Ukraine renforcerait la sécurité de la Pologne et de l’Ukraine. »

Pour cette raison, le ministre polonais a ajouté que « des travaux sont en cours pour déployer les batteries en Pologne ».

La ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, a insisté pour que « les systèmes de défense aérienne allemands fassent partie du système de défense aérienne intégré de l’OTAN ».

Lambrecht, qui appartient au parti du chancelier Olaf Scholz, le social-démocrate, a proposé il y a deux semaines de transférer des batteries patriotes en Pologne, et Blaszczak n’a pas accepté cette proposition dans un premier temps, puis un jour plus tard, étonnamment, il a proposé le déploiement de systèmes de défense aérienne en Ukraine au lieu de la Pologne, ce qui a provoqué le mécontentement à Berlin.

Plus tôt, le département américain de la Défense (le Pentagone) a démenti ce qui avait été rapporté par l’un de ses responsables, concernant l’intention américaine de fournir à l’Ukraine le système de défense aérienne Patriot.


Autre sujet allemand : LA FOLIE ALLEMANDE CONTINUE !

La société énergétique allemande RWE a engagé une procédure d’arbitrage contre Gazprom en raison du manque d’approvisionnement en gaz, rapporte le Handelsblatt citant un représentant de RWE.

Donc, l’Allemagne sanctionne la Russie sur le gaz. Puisque les Euros sont gelés, la Russie demande d’être payé en Rouble. Le gaz gratuit, cela n’existe pas ! L’UE ferme le gazoduc qui passe par la Pologne. Les USA font exploser les gazoducs NordStream 1 et 2 … et c’est la Russie qui est responsable de la non-livraison du gaz qu’elle demande, mais en même temps qu’elle ne veut pas.

Quand l’orgueil rime avec délire psychiatrique !


VLADIMIR POUTINE PARLE : LA POLOGNE VEUT « ANNEXER » DES TERRITOIRES UKRAINIENS

Les « éléments nationalistes » en Pologne rêvent de s’emparer des territoires occidentaux de l’Ukraine, estime Vladimir Poutine. Dans le même temps, le président est convaincu que la Russie pourrait être le seul véritable garant de l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

« Les éléments nationalistes dorment et voient : pour rendre leurs soi-disant territoires historiques. C’est-à-dire prendre les territoires occidentaux que l’Ukraine a reçus à la suite de la décision de Joseph Vissarionovich Staline après la Seconde Guerre mondiale <…> Et ils s’efforceront d’y parvenir, quoi qu’on en dise » a déclaré Poutine lors d’une réunion avec les membres du CRH.

« Je l’ai déjà dit et je veux le répéter : la Russie pourrait être le seul véritable garant de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de l’Ukraine à l’intérieur de ses frontières actuelles » a ajouté le président russe.