USA : D. TRUMP REMPORTE UNE GRANDE VICTOIRE : un juge rejette le procès intenté contre lui par un parent avide d’argent.


DONALD TRUMP REMPORTE UNE GRANDE VICTOIRE : un juge rejette le procès intenté contre lui par un parent avide d’argent.

Publié le 17.11.2022


Hier soir, dans une salle remplie de partisans de Trump et de médias anti-Trump, le président Trump a annoncé son intention de se présenter à la présidence en 2024.

Ce matin, en réponse à l’annonce de son oncle Donald, Mary Trump, qui est aimée par la gauche en raison de sa haine pour le frère de son père, a tweeté :

Traduction du tweet :

Je m’en fiche complètement. Et vous ? #ITMFA

Tendance : Flash, un juge de Berlin, décide de refaire les élections après que le chaos généralisé et les erreurs de vote aient faussé les résultats.

Bien sûr, Mary Trump, la nièce libérale de Donald Trump, s’en prenait à la fois à son oncle et à sa belle épouse, Melania, avec sa remarque sarcastique qui, si elle ne s’était pas alliée à la gauche pour les détruire, n’aurait pas été vue par plus d’une poignée de personnes.

Pour la femme dont le seul titre de gloire est de haïr son oncle et de le poursuivre sans relâche devant les tribunaux dans l’espoir d’obtenir une récompense en espèces de l’homme d’affaires milliardaire, la seule façon pour elle de rester pertinente auprès de ses partisans qui détestent Trump est de s’en prendre à l’homme qui aime profondément sa famille et son pays.

Mary Trump

Dans ce qui ne peut être décrit que comme un timing parfait, un juge de New York a abandonné hier matin le procès de Mary Trump contre son oncle Donald, expliquant que ses revendications sont bloquées par un règlement antérieur qu’elle a reçu dans un accord conclu il y a des décennies.

Epoch Times rapporte – Mary Trump, qui publie fréquemment sur Twitter des critiques à l’encontre de l’ancien président Trump et d’autres membres de sa famille, a allégué dans son procès qu’elle avait été escroquée de plusieurs millions de dollars dans un règlement conclu en 2001. Elle a poursuivi le 45e président, sa sœur, Maryanne Trump Barry, juge à la retraite, et l’exécuteur testamentaire de Robert Trump.

L’affaire de Mary Trump trouve son origine dans le décès en 1981 de son père, Fred Trump Jr, le frère aîné de Donald Trump, qui a laissé à Mary, alors âgée de 16 ans, un portefeuille immobilier rentable. Aujourd’hui psychologue de 57 ans, Mary Trump affirme que ses oncles Donald et Robert Trump et sa tante Maryanne Trump Barry étaient censés protéger ses intérêts, mais qu’ils ne lui ont pas versé des dizaines de millions de dollars.

Dans leur plainte (pdf), les avocats de Mary Trump ont affirmé que les membres de la famille Trump « ont conspiré entre eux et avec ceux qui leur étaient loyaux pour abuser de leur position dominante à leur propre avantage, briser la confiance qui leur avait été accordée et priver Mary de ce qui lui revenait de droit ».

Mais le juge de New York a déclaré que le règlement, qui a donné à Mary Trump plus de 2,7 millions de dollars, n’était ni injuste, ni « un cas où les menaces alléguées des défendeurs ont empêché l’exercice du libre arbitre de la demanderesse ».

Il a également déclaré que le règlement libérait « clairement et sans ambiguïté » les défendeurs des réclamations de Mary Trump.

Bien sûr, l’avocat de Mary Trump affirme qu’elle fera appel de cette décision. Elle pourrait être forcée de vivre une vie normale sans que son oncle Donald vive gratuitement dans sa tête si elle ne le poursuivait pas.