Algérie : Magnifique, voici un drôle d’au revoir, E. Macron quitte l’Algérie escortée par quatre chasseurs de facture russe.


Magnifique, voici un drôle d’au revoir, E. Macron quitte l’Algérie escortée par quatre chasseurs de facture russe.

Publié le 1.9.2022


Après un voyage en Algérie sous haute tension, où il aura notamment été chahuté par la foule oranaise, Emmanuel Macron a quitté le pays sur une note plus positive. L’Airbus qui ramenait le Président français à Paris a en effet été escorté par plusieurs chasseurs des forces aériennes algériennes.

Petit hic cependant : les quatre appareils étaient tous de facture russe. Il s’agissait en effet de Sukhoi Su-30, Une drôle de coïncidence alors qu’Emmanuel Macron avait vivement critiqué ces dernières semaines le poids pris par la Russie sur le continent africain.

Accompagnant, E. Macron, lors de sa visite officielle en Algérie, qui a duré trois jours, la ministre française des Affaires étrangères, Mme Catherine Colonna, n’a pas manqué d’afficher sa satisfaction du déroulement et des résultats de cette visite, sur son compte Twitter, la cheffe de la diplomatie française, ne connaissant rien visiblement sur les avions, car elle a également salué l’escadron d’avions de chasse algérienne russe su-30, escortant l’avion du Président français, quittant samedi l’espace aérien algérien, l’image est plutôt insolite et magnifique, mais en dit long sur les achats militaires algériens, pour assurer la protection de son espace aérien par ses avions de type russe et non Française pour le coup, merci Mme Colonna de nous l’avoir bien précisée. 

Une photo qu’elle aurait pu s’éviter de faire en public tant le message est criant de supériorité internationale pour la Russie. Elle ne manque pas non plus d’écrire : « Et après la signature de la déclaration d’Alger par les deux chefs d’État, ce geste exceptionnel d’une escorte pour l’avion du président de la République quittant l’espace aérien algérien à l’issue de sa visite ».

Ce drôle d’honneur a néanmoins été salué par Catherine Colonna, ministre française des Affaires étrangères. La responsable s’est félicitée pour un « geste extraordinaire » sur Twitter.

Alors que pendant ce temps en Algérie justement, voilà ce qu’il se passait réellement, regarder la vidéo complète ci-dessous, la pauvre Josiane complètement dans le dénie et a l’ouest aussi, quel aveuglement volontaire ou non, mais c’est en ça qu’il est bien conseillé Macron. Aveugler, infantiliser et manipuler les gens, voici leur crédo permanent :

Gaz, Sahel et colère d’Ankara

En visite en Algérie pour tenter de réchauffer les relations diplomatiques entre les deux pays, Emmanuel Macron en a surtout profité pour tenter de négocier de plus amples exportations de gaz.

Le pays des fennecs représente 8% à 9% des importations françaises de gaz, mais les livraisons pourraient fortement augmenter. Une hausse de 50% est crédible pour le gaz naturel et le GNL, rapportait récemment un membre de l’exécutif à BFM TV.

Emmanuel Macron espère aussi obtenir une aide algérienne au Sahel, alors que l’armée française vient de retirer ses derniers soldats du Mali. Mais Paris n’a guère de contreparties à offrir sur ce dossier, alors qu’Alger suit son propre agenda, expliquait récemment à Sputnik Akram Kharief, expert en sécurité et en défense.

La visite du Président français n’a cependant pas été exempte de polémiques. Le chef de l’État c’est en particulier plaint du nouveau rôle de la Chine, de la Russie et de la Turquie en Afrique, lors de ce déplacement. Des propos qui ont notamment provoqué la colère d’Ankara, qui a renvoyé Paris à son « passé colonial ».

Source :  Avec Sputnik

À lire aussi