USA : Une ancienne star de la NFL meurt après un arrêt cardiaque… Quatrième joueur à mourir ces dernières semaines.


Une ancienne star de la NFL meurt après un arrêt cardiaque… Quatrième joueur à mourir ces dernières semaines.

Publié le 24.7.2022


L’ancien joueur des Broncos Paul Duncan est décédé à l’âge de 35 ans après avoir subi un arrêt cardiaque la semaine dernière

Paul Duncan, 35 ans, qui avait joué pour les Broncos de Denver en tant qu’agent libre après une carrière universitaire pour les Fighting Irish de Notre Dame, est décédé suite à un arrêt cardiaque le 16 juillet.

Paul Duncan

Sa femme a publié sur les médias sociaux que le 15 juillet, Duncan avait soudainement subi une crise cardiaque alors qu’il courait, et que le 16, il avait été déclaré en état de mort cérébrale. Elle a également écrit qu’ils allaient procéder à un examen médical pour déterminer la cause du décès et que son corps serait donné à des personnes ayant besoin d’organes.

Duncan est le quatrième ancien joueur de la NFL à être décédé récemment. Les autres sont Charles Johnson, Marion Barber et Jimmy Williams.

Charles Johnson, âgé de 50 ans, a été retrouvé mort dans son hôtel de Caroline du Nord le 20 juillet, sans que l’on connaisse la cause de son décès. Il avait joué pour plusieurs équipes, notamment les New England Patriots et les Pittsburgh Steelers.

Marion Barber, 38 ans, est mort d’un coup de chaleur le 1er juin. Il avait passé la majeure partie de sa carrière à jouer pour les Cowboys de Dallas.

Dernières nouvelles : OMS : « Variole du singe », on prend les mêmes et on recommence ! Le chef de l’OMS dira samedi s’il déclenche le plus haut niveau d’alerte.

Jimmy Williams meurt le 8 juillet à l’âge de 43 ans après avoir lutté contre une maladie non révélée. Williams avait joué pour les Seahawks de Seattle en 2005 lorsqu’ils avaient atteint le Superbowl.

Tous ces athlètes sont décédés avant leur heure et contribuent à la tendance des personnes mourant de « causes naturelles » de plus en plus jeunes ces dernières années.

Les personnes âgées de 20, 30, 40 et 50 ans continuent de souffrir de décès soudains et inattendus et de complications de santé, et ce depuis quelques années, en plus grand nombre que jamais.

Nombreux sont ceux qui spéculent sur la cause de ce bond en 2021 et 2022, mais certains facteurs semblent populaires, comme les vaccins COVID-19. Les vaccins COVID-19, produits par certains fabricants, ont été interdits ou fortement réglementés en Europe du Nord en raison des risques potentiels pour la santé des hommes jeunes et en bonne santé, notamment l’arrêt cardiaque.