Iran : L’ambassadeur d’Iran en Russie raconte les détails de la rencontre entre M. Poutine et l’im. Khamenei.


L’ambassadeur d’Iran en Russie raconte les détails de la rencontre entre M. Poutine et l’im. Khamenei.

Publié le 24.7.2022


L’ambassadeur iranien a révélé les détails de la rencontre entre le guide suprême iranien l’ayatollah Ali Khamenei et le président russe Vladimir Poutine qui a eu lieu en marge du sommet tripartite de Téhéran.

Dans une interview avec le site Web médiatique du bureau de l’ayatollah Ali Khamenei, il a rapporté que le numéro un russe a expliqué au guide suprême les raisons pour lesquelles il a lancé son opération militaire en Ukraine.

« Le président russe a informé le chef de la révolution islamique lors de leur rencontre à Téhéran que certains des dirigeants des pays européens lui avaient dit lors de ses rencontres avec eux qu’ils ne voulaient jamais l’expansion de l’OTAN vers l’est ni vers la Russie, et quand on leur demandait pour quelles raisons cette expansion se produisait, ils disaient que c’est une demande américaine ».

Selon l’ambassadeur Kazem Jalali, rapporte l’agence iranienne Fars News, « la réunion a également porté sur la question du renforcement de la coopération commerciale irano-russe, sur (la nécessité de maintenir) une grande vigilance quant aux politiques occidentales trompeuses, sur la sauvegarde de l’intégrité territoriale de la Syrie, et la nécessité d’expulser les forces américaines de l’est de l’Euphrate et sur les velléités expansionnistes de l’Occident et de l’OTAN qui ont conduit à la création de la crise en Ukraine. »

À lire aussi : Russie : La jeunesse russe avec le chanteur Shaman explique son ressenti en chanson.

« Le guide iranien a abordé certaines questions, et je pense que son analyse des questions était très intéressante pour la partie russe. L’imam Khamenei, qui a une vision humanitaire des problèmes de la région, a soulevé quelques points et avertissements. Les points de vue du deux parties ont porté sur les questions régionales et internationales, sur la coopération bilatérale qui est également de plus en plus étroite. De très bonnes opinions ont été exprimées », a poursuivi M. Jalali.

Il a ajouté : « L’une des demandes les plus importantes du guide de la Révolution islamique s’est rapportée sur la nécessité de poursuivre la mise en œuvre des accords et des protocoles d’accord signés entre les deux pays. Nous traversons maintenant l’un des meilleurs épisodes de l’histoire des relations entre les deux pays. L’approche du gouvernement russe et les orientations du gouvernement iranien vont dans le sens du renforcement des relations, du rapprochement et de l’unification des volontés ».

Concernant l’annulation progressive des transactions en dollars entre les deux pays, et les préparatifs nécessaires pour cela, l’ambassadeur iranien a déclaré : « Actuellement, 60% de nos transactions commerciales sont en roubles et riyals, et nous progressons dans ce domaine. Nous pouvons inclure le reste de nos échanges commerciaux aussi dans ce cadre, car la volonté existe pour cela en Russie et en Iran aussi. Cette question a été  l’un des objectifs de la visite du directeur de la Banque centrale d’Iran en Russie. ”