Russie : Pour Vladimir Poutine, soit un pays est souverain, « soit il est une colonie » (VIDÉO)


Pour Vladimir Poutine, soit un pays est souverain, « soit il est une colonie » (VIDÉO)

Publié le 11.6.2022 par RT

Lors d’une rencontre avec des jeunes entrepreneurs ce 9 juin à Moscou, le président russe Vladimir Poutine a affirmé qu’il n’y avait pas d’alternative pour un pays entre être souverain et être « une colonie ».

Le chef d’État russe Vladimir Poutine a profité d’une rencontre avec des jeunes entrepreneurs, ce 9 juin à Moscou, pour évoquer sa vision des relations internationales. Et, en particulier, de la souveraineté des nations : « Dans un domaine quelconque, chaque pays, chaque peuple, chaque ethnie doit sans aucun doute assurer sa souveraineté. Parce qu’il n’y a pas d’éléments intermédiaires, pas d’état intermédiaire. Soit le pays est souverain, soit il est une colonie. Quel que soit le nom [que l’on donne à ] la colonie », a souligné le chef de l’État.

Ces déclarations surviennent dans un contexte international marqué, pour la Russie, par son opération militaire en Ukraine et les tensions avec les nations occidentales qui en découlent largement. Kiev et ses alliés occidentaux accusent la Russie de violer la souveraineté de l’Ukraine en menant une guerre d’invasion ; Moscou, de son côté, a déclenché son offensive au nom de la protection des populations du Donbass ainsi que du « démilitarisation » et de la « dénazification » de l’Ukraine. En ce qui concerne la thématique de la souveraineté nationale également, les autorités russes accusent régulièrement les pays alliés des États-Unis – et notamment les pays membres de l’Union européenne – de sacrifier leur indépendance aux intérêts de la puissance américaine.

Source


Le 10 juin à Erevan, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, participe à la réunion ordinaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation du traité de sécurité collective (la République d’Arménie préside l’OTSC cette année).

Les participants à la réunion résumeront les résultats de la coopération multilatérale au sein de l’OTSC et se pencheront sur les perspectives d’interaction future. Au cours de l’événement, il y aura un échange de vues approfondi sur la situation internationale et régionale et son impact sur la sécurité des États membres de l’Organisation, ainsi que sur l’amélioration du mécanisme de réponse aux crises de l’OTSC.

À l’issue de la réunion, les États membres de l’OTSC devraient signer le plan de consultations de l’OTSC sur la politique étrangère de défense et de sécurité pour la période allant de 2022 à 2024.

Sergueï Lavrov a prévu de tenir un certain nombre de réunions bilatérales en marge de l’événement.


Discours et réponses aux questions des médias : de Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse conjointe à l’issue des négociations avec le ministre arménien des Affaires étrangères Ararat Mirzoïan, Erevan, le 9 juin 2022:

💬 Nos contacts sont particulièrement intensifs : le 8 avril, Monsieur Mirzoïan s’est rendu à Moscou où nous avons eu une discussion fructueuse, le 12 mai, nous nous sommes rencontrés lors de la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays de la CEI à Douchanbé.

Au cours des négociations d’aujourd’hui, nous nous sommes concentrés sur tous les points de l’agenda bilatéral, régional et international.

Nous avons examiné les progrès accomplis dans la mise en œuvre des objectifs fixés par nos dirigeants, le Président russe et le Premier ministre arménien, y compris lors de la première visite officielle de Nikol Pachinian en Russie les 19-20 avril de cette année.