Belgique : des bouteilles de champagne contaminées à l’ecstasy, plusieurs personnes intoxiquées.


Belgique : des bouteilles de champagne contaminées à l’ecstasy, plusieurs personnes intoxiquées.

Publié le 11.6.2022 par Léonard Plantain


Vendredi 3 juin, l’Agence alimentaire belge (AFSCA) a révélé la présence d’ecstasy dans plusieurs jéroboams de champagne siglés Moët & Chandon Ice Imperial. Plusieurs personnes ont été intoxiquées. Une enquête est en cours.

Photo d’illustration. Crédit : Pixabay.

C’est la deuxième fois cette année. Une dizaine de personnes avaient été intoxiquées le 25 février par de la MDMA liquide (donc de l’ecstasy), aux Pays-Bas et en Allemagne, après avoir ingéré du champagne siglés Moët & Chandon Ice Imperial. Un mort avait été déploré. Le propriétaire de la marque avait alors qualifié ces faits « d’affaire criminelle ».

Cette fois, le vendredi 3 juin, c’est l’Agence alimentaire belge (AFSCA) qui a communiqué sur Twitter pour avertir les consommateurs que 2 nouveaux lots de bouteilles de 3 litres de champagne siglés Moët & Chandon Ice Imperial (LAJ7QAB6780004 et LAK5SAA6490005) pourraient contenir de l’ecstasy, a rapporté France 3 Régions. Une enquête policière est de nouveau en cours.

De son côté, la marque a invité chacun à la plus grande prudence « lors de la consommation de boissons dont l’origine n’est pas claire ». En effet, ces bouteilles « ont été vendues en ligne et via quelques points de vente » et non par le site officiel de la marque de champagne, a indiqué l’AFSCA. Chacun des sites en question fait désormais l’objet d’investigations.

Côté français, selon BFMTV, aucun problème similaire n’a été relaté. Toutefois, si vous découvrez une bouteille suspecte, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vous invite à vous rendre sur le site dédié ou à contacter le 08 09 54 05 50 pour en faire le signalement.

Source