DomTom : Guadeloupe et Martinique le combat continue.


Magnifique la Guadeloupe et la Martinique le combat continue.

Publié le 29.11.2021


Guadeloupe

Blocage du Pont de la Lézarde en Guadeloupe. Les blocages se poursuivent sur l’île pour le quinzième jour consécutif.

Manifestation à Basse-Terre en Guadeloupe contre le pass sanitaire, l’obligation vaccinale et les mauvaises conditions de vie sur l’île.

Images de la grande manifestation à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe contre le pass sanitaire, l’obligation vaccinale et les mauvaises conditions de vie alors que la grève générale et les barrages durent depuis près de deux semaines sur l’île.

Guadeloupe. Point situation. Manifestations sur à Basse Terre et Pointe à pitre

La nuit a été extrêmement tendue en Guadeloupe avec de nouveaux barrages, mais aussi des tirs d’armes à feu. La colère ne redescend pas sur l’île malgré l’instauration du couvre-feu depuis une semaine et le déploiement de blindés de la gendarmerie, hélicoptères ainsi que le RAID et GIGN.

En Guadeloupe la situation s’aggrave.

Pour contrôler la situation, Paris a ordonné aux forces spéciales du RAID et du GIGN de se déployer sur l’Île. Des fusillades opposent désormais les manifestants anti pass à la gendarmerie (police militaire), qui déploie également des véhicules blindés pour détruire les barricades en feu.


Martinique

Barrages incendiés pour la septième nuit consécutive en Martinique contre le pass sanitaire, l’obligation vaccinale et la vie chère.

Manifestation dans le centre-ville de Fort-de-France cette nuit en Martinique.

Barrages et radars incendiés, pelleteuse dérobée et une station service incendiée pour la cinquième nuit consécutive d’émeutes en Martinique contre le pass sanitaire, l’obligation vaccinale et les mauvaises conditions de vie sur l’île.


Manifestation à Paris en soutien à la Guadeloupe et la Martinique, en grève générale depuis deux et une semaine contre le pass sanitaire, l’obligation vaccinale et les mauvaises conditions de vie. (Vécu)


Pourquoi ce gouvernement utilise le RAID et le GIGN là où d’autre pays auraient utilisé l’armée ?

Le RAID et le GIGN sont sous l’autorité de la police et Gendarmerie, mais une grande majorité de celle ci est corrompus et franc-Maçonne, ce gouvernement ne peut utiliser l’armée, car celle ci serait trop proche du peuple et la première mission de l’armée est de protéger le peuple avant les gouvernements, celui ci le sait très bien, et s’ils veulent passer en force partout même en métropole, ils ne peuvent le faire qu’avec l’appui de Mafieux comme eux tous a la botte du NOM.

Les réponses sont toujours les mêmes, répression, répression, loi de la république et obligation vaccinale, aucun changement comme il l’avait annoncé sur l’autonomie, mais plutôt encore un grand coup de communication et une belle danse de claquette devant les caméras. « Un état qui dialogue » mais que dans un sens et sans écouter les réelles demandes de la population, ce gouvernement est aux abois, car si vous réussissez à le faire plier, c’est la France qui est sauvée, parce que cela fera jurisprudence, continuer le combat ne lâcher rien, vous êtes chez vous, les colonisateurs sont là pour vous injecter et uniquement pour cela. Rappelez-vous les Indiens d’Amérique avec les colons espagnols qui leur transmirent la maladie. Courage Force et Honneur à vous DOM TOM, les Français ne sont pas ce gouvernement et si vous réussissiez votre autonomie sachez que le peuple de métropole ne vous lâchera jamais. Ce gouvernement Mafieux doit tomber.

L’autonomie de la Guadeloupe


Non mais c’est une blague ?! Maintenant Écoutez ça les ami(es) tout a encore été organisé comme nous vous le disions ici.



Martinique : « Jean Castex n’a pas conscience du drame social qui se joue en ce moment ».

Un point sur la situation et les raisons de la colère en Martinique. Pour en parler, Serge Aribo, secrétaire général de l’UGTM Santé est l’invité d’André Bercoff.