USA : Le Dévoilement des Narratifs, Quand la Vérité Se Dissipe Dans les Manigances Mondialistes


Le Dévoilement des Narratifs, Quand la Vérité Se Dissipe Dans les Manigances Mondialistes

USA : « Il existe la censure aux États-Unis et dans le monde occidental, nous n’avons pas le droit de parler de la Palestine”, déclare Daniel Shaw

Publié le 15.10.2023


Dans l’arène complexe des manipulations mondialistes, les narratifs se déploient comme des feuilles dans le vent, mais de plus en plus éphémères. Ces histoires préconçues, habilement tissées, sont devenues les outils de prédilection pour façonner la réalité à l’aune des agendas mondialistes. Analysons le déroulement de ces récits éphémères qui, bien que conçus pour durer, montrent des signes croissants d’usure rapide.

Le Long Métrage de la Covid : Une Épopée d’Incertitude

Le narratif de la pandémie de la Covid, d’une durée exceptionnelle, a jeté les bases d’une stratégie mondialiste audacieuse. Le prétexte des vaccins, vendus comme la clé pour mettre fin à la crise, s’est transformé en un feuilleton de controverses et d’incertitudes. Ce qui était censé être un remède rapide s’est mué en une saga prolongée de débats, d’inquiétudes et de remises en question.

Grâce à la guerre entre palestiniens et juifs, voila les graphiques de la valeur des cours des actions de quelques compagnies de l’industrie de l’armement. Alors que le cours des actions de l’industrie pharmaceutique plongeait en chute libre, et que tout le monde perdait de l’oseille, grâce à Bibi et ses cousins du Hamas, nous voilà repartis sur les sentiers de la hausse des taux de profit comme en 1940.

Yalla ! Faites chauffer les missiles …!

Énergie, Guerre, Climat : Les Multiples Actes de la Manipulation

L’énergie est devenue le deuxième acte, avec la Russie en toile de fond. La menace de coupure de gaz et de pétrole a été brandie comme une épée de Damoclès, alimentant la peur et préparant le terrain pour des taxes plus lourdes et le virage vers une économie basée sur le CO2.

La scène de la guerre en Ukraine a suivi, entraînant un torrent d’argent en dons d’armement, déguisant la cupidité derrière le masque de l’aide humanitaire. Le faux narratif climatique est ensuite entré en scène, avec la promesse d’une empreinte carbone réduite à condition de se soumettre à des passeports numériques, des pompes à chaleur, des voitures électriques et des panneaux solaires.

La Guerre en Palestine/Israël : Un Narratif qui va aussi séffriter

PARIS / PALESTINE : Des milliers de personnes manifestent sur la Place de la République à Paris en soutien à la Palestine malgré l’interdiction. (Luc Auffret)

Le dernier acte, la prétendue “guerre” en False Flag de la Palestine/Israël, s’inscrit dans le même schéma. Un narratif qui ne durera pas, avec une attention mondiale qui diminue rapidement et prend la défense pour la cause palestinienne, pendants que les sondages et les questions émergent, même aux États-Unis, mais la censure persiste, illustrant le contrôle de l’information.

« Il existe la censure aux États-Unis et dans le monde occidental, nous n’avons pas le droit de parler de la Palestine”, déclare Daniel Shaw alors qu’il participe à des manifestations de masse à New York contre la récente agression israélienne.

La ville de Gaza est maintenant un champ de ruine.

Si le Hamas n’est pas un outil de la CIA au service du Mossad et d’Israël, et de Sion au sens plus large, à quoi a servi son incursion armée dans un concert et un kibboutz ?

En termes de balance, où sont les gains et quelles sont les pertes ?

Qui sort systématiquement gagnant de ces pseudos rapports de force où c’est toujours la population innocente qui en paie le prix fort ?

Les Failles du Grand Plan

Il devient évident que ces narratifs ne servent qu’à étayer la vision mondialiste. Quand ils persistent, c’est un signal que quelque chose ne va pas selon leur plan. Le dernier narratif sur la guerre en Palestine pourrait bien être une éclatante démonstration de la façon dont la réalité est dissimulée derrière des récits soigneusement élaborés et se retourner contre Israël et les sionistes.

La véritable question qui émerge est celle-ci : que réservent-ils ensuite ? Taïwan, la Chine, la mort de Biden ou de Trump, etc. ? Ces histoires éphémères ne sont que des avant-goûts, des répétitions d’une symphonie bien plus grande qui reste à être dévoilée. Alors que ces narratifs se défont, il est impératif de rester vigilants, car la compréhension de notre rôle dans ce grand récit mondialiste est la clé pour briser les chaînes invisibles de la manipulation programmée.