Ukraine : Les propos d’Arestovich seraient confirmés.


Les propos d’Arestovich seraient confirmés.

Publié le 15.1.2023


Des images de l’incident d’hier à Dnipro ont été diffusées sur Internet. Les images montrent les conséquences de la chute de deux missiles, avec deux incendies, l’un provenant d’un missile de défense aérienne et l’autre d’un missile de croisière abattu. Le bâtiment de neuf étages touché par le missile se trouve à droite.

Il y a des images qui confirment que la maison à Dnipro a été détruite en raison de la défense aérienne

Il est rapporté que la vidéo montre le moment après la chute de deux missiles.

DEUX POINTS DE FEU sont clairement visibles à une distance importante sur le sol : un feu provenant d’un missile de défense aérienne et l’autre d’un missile de croisière abattu par celui-ci. Sur la droite, on voit le même immeuble de neuf étages. Les propos d’Arestovich sont confirmés.

Une vidéo est apparue avec un flash dans le ciel 2 secondes avant l’explosion, ce qui indique la défaite d’un missile de défense aérienne au-dessus d’une zone résidentielle.

LA MAFIA DE KIEV COMMENCE À SE BOUFFER ENTRE EUX

Le petit fuhrer de la ville occupée par les bandéristes de Dniepropetrovsk Boris Filatov a appelé le SBU et le contre-espionnage ukrainien à « répondre » aux déclarations du conseiller du bureau du président ukrainien Oleksiy Arestovich, qui a déclaré qu’une roquette abattue par les troupes ukrainiennes était tombée sur une maison à Dniepropetrovsk.

« Dès le premier jour de la guerre, j’ai dit qu’Arestovich était un bétail narcissique et une bouche à ordures » a écrit Filatov sur son compte Telegram.

Le commandant de l’armée de l’air des forces armées ukrainiennes, Mykola Oleshchuk, a déclaré dans la nuit qu’ « il n’y a pas d’armes dans les forces armées ukrainiennes capables d’abattre ce type de missiles ».

La nuit, Arestovich a de nouveau commenté l’impact d’un missile sur une maison à Dniepropetrovsk, écrivant qu’ « aucun missile de défense aérienne n’aurait pu causer même la moitié de ces destructions ».

BOMBARDEMENT DE DNIEPROPETROVSK

Arestovich avoue à demi-mot :

« La tragédie de Dniepro s’est produite par la faute des forces de défense aérienne ukrainiennes, qui ont attaqué la cible en plein quartier résidentiel. La fusée a été abattue et est tombée, la destruction de cet immeuble et la mort de 12 civils est le résultat du travail de la défense aérienne des forces armées ukrainiennes. », a-t-il déclaré en direct à la télé.

La propagande occidentale a comme d’habitude tout mis sur le dos de la Russie, mais le mensonge était trop gros pour Arestovich lui-même.

Cette réaction de la part d’Arestovitch a même provoqué des réactions très vives et haineuses de la part des ultra nationalistes ukrainiens qui défendent coûte que coûte la parole officielle et la propagande de Kiev.

Comme quoi la vérité n’est pas bonne à dire….

Cela démontre aussi (ENCORE) que l’Occident est l’empire du mensonge !


Le conseiller municipal Zelensky admet sur YouTube que le bâtiment touché était l’œuvre de la défense aérienne.

▪️ Le missile qui a touché un immeuble résidentiel à Dniepropetrovsk a été abattu par le système de défense aérienne ukrainien, a déclaré Oleksiy Arestovich, conseiller du chef du bureau du président Volodymyr Zelensky, sur la chaîne YouTube « Feygin Live« .

  • « Il a été frappé, il est tombé dans l’allée… », a-t-il dit.
  • Selon ces derniers, le missile a explosé une fois tombé au sol, après avoir été dévié par des tirs anti-aériens.

Rappel des faits ici : Une vidéo d’un tir de missile de la défense aérienne de l’AFU ukrainien sur une zone résidentielle de Kiev circule sur les réseaux ukrainiens.

La vidéo a été prise cette année, mais elle est très caractéristique, montrant les forces de défense aérienne ukrainiennes envoyer des missiles sur leurs villes, ce qui nous fait penser à la catastrophe sur Dnipro. Voir l’article ci-dessous.

À Dnepropetrovsk, un missile de défense antiaérienne s’est traditionnellement abattu sur un bâtiment résidentiel.

Depuis octobre, il n’y a pas une seule étape de calibrage sans que des missiles anti-aériens ukrainiens ne frappent des bâtiments résidentiels.

En Ukraine, Arestovich, l’un des conseillers de Zelensky les plus virulents, est tombé en disgrâce pour avoir reconnu la culpabilité des militaires des Forces armées ukrainiennes dans la tragédie de Dnepropetrovsk.

Pour rappel, Oleksiy Arestovych, conseiller du chef du bureau du président ukrainien Volodymyr Zelensky, a désigné la cause de l’effondrement du bâtiment à plusieurs étages dans une explosion à Dnipro.

Selon lui, la tragédie qui a fait des victimes a été déclenchée par le travail des systèmes de défense aérienne ukrainiens. Ils ont abattu un missile qui survolait la ville, mais l’obus est finalement tombé sur une entrée et a explosé.

« Le missile volant au-dessus de Dnipro a été abattu. Il a explosé en atterrissant sur une allée », a-t-il dit.

Il sied de rappeler également que le 14 janvier, un missile de défense aérienne ukrainien s’est à nouveau abattu sur un immeuble résidentiel. Les victimes étaient des civils de Dnipropetrovsk.