Allemagne : Les caractéristiques du Zircon russe terrifient les experts militaires occidentaux – Journal allemand.


Les caractéristiques du Zircon russe terrifient les experts militaires occidentaux – Journal allemand.

Publié le 9.1.2023


Le journal allemand Frankfurter Rundschau a rapporté que les missiles hypersoniques russes Zircon ont fait trembler de terreur le cœur des experts militaires occidentaux ».

« Les missiles hypersoniques sont un cauchemar pour les stratèges militaires occidentaux », a affirmé l’écrivain Jan-Frederik Wendt.

« Contrairement à d’autres systèmes de missiles, les missiles Zircon peuvent être contrôlés même après leur lancement », a-t-il ajouté.

« Cette combinaison de contrôlabilité et de vitesse le rend pratiquement invulnérable aux systèmes de défense aérienne », a-t-il noté.

Wendt a noté que « la Russie est devenue le premier pays à ajouter des armes hypersoniques à son arsenal, alors que la Chine et les États-Unis travaillent actuellement sur des systèmes d’armes similaires ».

Cela survient après que le président russe Vladimir Poutine a parlé des missiles Zircon , soulignant qu’ils sont capables de protéger efficacement la sécurité du pays.

Qu’est-ce que le Zircon ?

Ce sont des missiles hypersoniques russes qui peuvent couvrir 1000-1500 km en 10 minutes.

Ces missiles qui ont été connus pour la première fois en 2017, sont d’une grande précision pour atteindre leurs cibles.

Selon les médias, la vitesse du missile Zircon pourrait atteindre près de 8 fois la vitesse du son dans le vide, ce qui équivaut à environ 9 700 kilomètres à l’heure.

Plus récemment, la Russie est devenue le premier pays à utiliser des armes hypersoniques dans son opération militaire en Ukraine.

L’OTAN met en garde contre le danger de sous-estimer les capacités de la Russie.

Plus tôt, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a mis en garde contre le danger de sous-estimer les capacités de la Russie, affirmant que « la Russie n’a pas l’intention d’abandonner ses objectifs en Ukraine, et il est donc dangereux de la sous-estimer ».

Il y a quelques jours, Stoltenberg a appelé les pays occidentaux à se préparer à un long conflit en Ukraine, et a exprimé sa conviction que la Russie n’a pas l’intention d’abandonner ses objectifs en Ukraine.

La Russie a précédemment mis en garde contre le stratagème des États-Unis et de l’OTAN pour une véritable confrontation militaire avec la Russie, affirmant « qu’elle sera lourde de conséquences catastrophiques ».