USA : Flash, Bush et Obama tiendront des conférences sur la menace de « désinformation » juste après la « grande » annonce de Trump.


Bush et Obama tiendront des conférences sur la menace de « désinformation » juste après la « grande » annonce de Trump.

Manque plus que les Clinton pour mieux comprendre la supercherie.

Publié le 13.11.2022


Deux personnages qui politiquement devraient les opposer (Républicain, Démocrate), du moins en théorie, car en pratique, ils ont toujours été sur la même lignée « Molock ». Les purs produits satanistes au monde, et responsable de milliers et de milliers de morts sous « leurs règnes lucifériens », sont en panique ?

  • Ils attendent avec impatience le discours de D. Trump mardi prochain, que savent-ils pour être comme cela ?
  • Ou alors de quoi ont-ils peur ?
  • Ils veulent tenir une conférence sur la désinformation?

La famille Bush, père commanditaire pour la CIA du meurtre de JFK et marié à un trans genre, W. Bush, fils responsable du 11 septembre, de la guerre en Irak, et tant d’autres.

Comment appelez-vous cela ??

Quant à B. Obama et « Mickael Vault Robinson » , avec Daech, sa propre armée ou appelez, le groupe personnel, (comme chaque président de chaque pays a sa fausse armée qui leur permette d’envahir les pays sous Falses-Flag et surtout sans intervention officielle dudit pays), les Bush ont eu la leur, tout comme Clinton, Obama, Sarkozy, Hollande, Macron, et tant d’autres), puis avec tout ce que nous savons, vous appelez cela comment ?? De la vraie information en fait !!

Les anciens présidents George W. Bush et Barack Obama tiendront des conférences sur la démocratie dans les jours qui suivront ce que Donald Trump a annoncé comme étant une annonce majeure. Manque plus que les Clinton pour mieux comprendre la supercherie.

Obama, Bush Holding 'Democracy' Conference in Days After Trump's 'Big' Announcement
Cliff Hawkins/Getty Images (L)/Mark Makela/Getty Images (R)

Jason Miller, conseiller de Trump, a confirmé que la « grande » annonce de Trump sera la déclaration de candidature de l’ancien président en 2024, une annonce que certains républicains ont poussé Trump à ne pas faire. M. Miller a même déclaré à un moment donné qu’il avait conseillé à M. Trump d’attendre le second tour de l’élection présidentielle en Géorgie entre le sénateur Raphael Warnock (D-GA) et le républicain Herschel Walker.

Axios a rapporté samedi que les organisateurs insistent sur le fait que Bush et Obama n’ont pas coordonné le calendrier de leurs conférences, qui se concentreront toutes deux sur « la mise en évidence des menaces croissantes de l’autoritarisme et de la désinformation – et la manière de les combattre au niveau mondial et national », selon le média.

La conférence de Bush aura lieu à Dallas le 16 novembre, tandis que celle d’Obama se tiendra à New York le 17 novembre. Bush interviewera le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors de sa conférence. L’interview fait partie de la série The Struggle for Freedom de l’Institut George W. Bush. Le président taïwanais Tsai Ing-wen fera également une apparition lors d’une conférence enregistrée.

L’événement d’Obama portera sur « les plus grands défis auxquels les institutions démocratiques sont confrontées aujourd’hui », selon la Fondation Obama.

David J. Kramer, directeur exécutif de l’Institut Bush, a déclaré à Axios qu’il trouvait « formidable » que les deux anciens présidents abordent des sujets similaires la même semaine, au lendemain des élections de mi-mandat.

Donald Trump a annoncé qu’il ferait une « très grosse annonce » le mardi 15 novembre, juste avant les conférences de Bush et Obama.

« Il y a deux ans, nous étions une grande nation et nous serons à nouveau une grande nation », a déclaré Trump. « Je vais faire une très grande annonce le mardi 15 novembre à Mar-a-Lago à Palm Beach. Floride. »

Obama a légalisé le mariage gay

C’est, pour beaucoup, ce qui l’a poussé à faire adopter cette loi et le fait qu’il soit lui-même gay. Obama est d’abord tombé amoureux de Michael, et ce dernier a dû se faire passer pour une femme afin qu’il ait une chance d’entrer dans la Maison Blanche.

Regardez ça.

Bill Clinton. Un scandale de viol, mais en toute justice, tous ces types étaient des vieillards nés.

George W. Bush. Avant et après 8 ans, le 11 septembre 2001, Guerre contre la terreur, toujours en vigueur depuis et sous laquelle nous vivons cette situation à l’heure d’aujourd’hui, a donné le point de départ de ce qui allait nous arriver, le « Great Reset ».

Le changement est le plus évident pour Obama, normal, il est le plus sataniste de tous les présidents américains élus par Dominion et « Molock ».