USA : Flash, Bingo : la vérité en marche, Kari Lake déclare qu’en tant que gouverneur de l’Arizona, elle sera le  » pire cauchemar  » des médias [VIDÉO].


Flash, Bingo : la vérité en marche, Kari Lake déclare qu’en tant que gouverneur de l’Arizona, elle sera le  » pire cauchemar  » des médias [VIDÉO].

Ou la vengeance d’une journaliste de médias corrompus que l’on a bridée trop longtemps et à qui l’on a toujours demandé de mentir, bingo la vérité en marche, merci Kari.

Publié le 9.11.2022


Mardi, un journaliste de CBS News a interrogé Kari Lake sur la possibilité de terminer un mandat de gouverneur si elle était élue lors des élections de mi-mandat. Tout d’abord, il s’est demandé si Donald Trump annonçait une candidature à la présidence en 2024 si Lake serait prête à se présenter avec lui en tant que candidate à la vice-présidence. Ensuite, il a demandé si elle choisirait de se présenter avec Trump, notant qu’elle est susceptible d’être considérée ou si elle servirait son mandat complet de gouverneur en Arizona. Mme Lake a fait taire le journaliste, affirmant qu’elle avait déjà répondu de manière décisive à cette question.

Elle a répondu,

« C’est la première fois que vous couvrez cette course ? Parce que nous en avons déjà parlé… Je ne serai pas gouverneur pendant 4 ans seulement. Je vais faire deux mandats. Je vais être votre pire cauchemar pendant 8 ans, et nous allons également réformer les médias. Nous allons faire de vous des journalistes à nouveau. Alors, soyez prêts. Ça va être 8 ans de plaisir. »

Kari Lake au journaliste :

Tendance : USA : Point de situation des élections aux États-Unis.

« Je vais faire deux mandats. Je vais être votre pire cauchemar pendant 8 ans, et nous allons également réformer les médias. Nous allons faire de vous des journalistes à nouveau. Alors, soyez prêts. Ces huit années vont être amusantes ».

Lake a également apporté son soutien à Donald Trump. Lorsqu’on lui a demandé quelle serait sa réaction si Trump annonçait une autre candidature à la présidence en 2024, Lake a répondu qu’elle serait « ravie ».

« Je serais tellement ravie si le président Trump se présente. Et je le soutiendrais absolument de tout cœur », a-t-elle déclaré. « Nous avons besoin que le président Trump revienne au pouvoir pour réparer ce que Joe Biden a bousillé », a-t-elle ajouté.

Flash : Kari Lake soutient Donald Trump pour 2024

Les tabulatrices de vote suscitent des inquiétudes en Arizona, et notamment dans le comté de Maricopa. Les électeurs signalent toutes sortes de problèmes généralisés.

Dans les circonscriptions du comté, les tabulatrices sont tombées en panne ou ont « mal lu » les bulletins de vote.

Par coïncidence, le comté de Maricopa est l’une des régions que le ministère de la Justice de Biden surveille le jour de l’élection.

Mme Lake a demandé à son adversaire, la secrétaire d’État Katie Hobbs, de se récuser, car la gestion des élections constitue un conflit d’intérêts apparent.

Face aux multiples problèmes avec les machines à voter, on a demandé à Lake si Hobbs aurait dû se récuser et si Lake l’accepterait si elle ne le faisait pas.

Lake a répondu : « Je pense qu’elle aurait dû se récuser. Elle est contraire à l’éthique, elle est incompétente, mais nous lui avons demandé de le faire depuis juillet de l’année dernière. Apparemment, elle ne l’a pas fait ; nous allons simplement voir où les choses vont aller. »

Kari Lake a raison – Katie Hobbs aurait dû se récuser de cette élection, il y a longtemps.

Les résultats des midterms sont publiés depuis quelques heures mais tous les résultats de ces élections américaines ne sont pas encore connus ce mercredi 9 novembre 2022.

Dernières nouvelles de l’Arizona pour Kari et d’un journal très corrompu, car a « Bill Gates », Le Monde.