USA : News : La Cour suprême des États-Unis empêche le Congrès d’obtenir la déclaration d’impôts de Trump.


News : La Cour suprême des États-Unis empêche le Congrès d’obtenir la déclaration d’impôts de Trump.

Publié le 1.11.2022


Le représentant Richard Neal (D-Mass.), président de la commission des voies et moyens de la Chambre des représentants, a fait pression pour obtenir l’accès aux déclarations de revenus du président Donald Trump pendant quatre ans. M. Neal affirme que cela est nécessaire parce que le panel évalue et met à jour la façon dont les audits des présidents sont effectués. Il est intéressant de noter que Neal ne cherche pas à obtenir les dossiers d’aucun autre président. Mais selon l’Epoch Times, il a accusé M. Trump d’éviter les impôts en déclarant que « démêler l’évasion fiscale sophistiquée du président Trump » était l’une des raisons pour lesquelles il pensait que M. Trump devait publier ses déclarations.

M. Trump a déclaré que leur véritable objectif était de rendre publiques ses déclarations de revenus.

Mardi 1er novembre, la Cour suprême des États-Unis a empêché le Congrès d’obtenir les déclarations d’impôts de l’ancien président Donald Trump, après que ce dernier a déposé une demande d’urgence auprès de la Cour suprême, lui demandant d’arrêter l’ordre. La demande indique ;

« L’objectif du Comité en demandant les déclarations de revenus du président Trump n’a rien à voir avec les problèmes de financement ou de personnel à l’IRS et tout à voir avec la publication des informations fiscales du président au public. »

Tendance : BREAKING : Les enquêteurs des Mules 2000 Gregg Phillips et le fondateur de True the Vote ARRESTEES et placées en garde à vue une semaine avant les élections de mi-mandat [VIDEO].

Malgré l’absence de preuves liant Trump à la Russie pendant le canular du Russiagate, l’opposante politique Nancy Pelosi a également tenté d’obtenir ses impôts, affirmant qu’elle aimerait connaître l’emprise des Russes sur Trump. En 2017, elle a déclaré que les déclarations seraient « utiles » pour enquêter sur « ce que … les Russes ont sur Donald Trump », et que les enquêtes sur Trump allaient se poursuivre en 2019 car elle « veut le voir en prison. »

Le juge de district américain Trevor McFadden, désigné par Trump, a initialement statué sur la question en 2021 lorsque Trump a déclaré que le comité de Neal n’avait pas de but législatif légitime pour poursuivre ses retours. Cependant, McFadden a statué que le programme d’audit présidentiel pourrait être soumis à la législation tout en reconnaissant qu’il pourrait y avoir des motifs mixtes pour la législature essayant d’obtenir les dossiers fiscaux de Trump.

Le juge en chef John Roberts, nommé par George W. Bush, a suspendu une décision de la cour d’appel qui a permis à un groupe du Congrès d’avoir accès aux documents. Le sursis est temporaire, en attendant d’autres développements dans l’affaire. Le juge John Roberts supervise la cour d’appel du district de Columbia et peut se prononcer sur la demande seule ou porter l’affaire devant l’ensemble de la Cour suprême.