Syrie : La Russie sur deux fronts maintenant, en plus de l’Ukraine, les Américains recommencent en Syrie, voilà pourquoi ils détournent des armes par l’Ukraine pour les fournir aux mercenaires terroristes sur place.


La Russie sur deux fronts maintenant, en plus de l’Ukraine, les Américains recommencent en Syrie, voilà pourquoi ils détournent des armes par l’Ukraine pour les fournir aux mercenaires terroristes sur place.

Publié le 20.6.2022


La Syrie est prête à reconnaître l’indépendance de la République Populaire de Donetsk.

Le ministre syrien des Affaires étrangères Faisal Mikdad a déclaré que son pays était prêt à reconnaître l’indépendance de la RPD, a déclaré le coordinateur du groupe de liaison parlementaire de la Douma d’État et de la RAS, Dmitri Sabline.


En plus de l’Ukraine, les Américains recommencent en Syrie, voilà pourquoi ils détournent les armes par l’Ukraine pour les fournir, aux mercenaires terroristes sur place, mais la Russie veille et se déploie donc sur deux fronts. Car ils n’ont rien à faire en Syrie, c’est un pays libre, ils veulent le pétrole, qu’ils en demandent à Zelinsky, il n’ont pas de mandat de l’ONU, ils n’ont rien, ils ne sont que des envahisseurs, mais V. Poutine veille aux grains.

La Russie mène des opérations contre la coalition américaine et frappe les bases américaines. Les États-Unis craignent un conflit entre deux puissances – WSJ

À lire aussi pourquoi le trafic d’armes : France : E. Macron trafiquant d’armes internationales et fidèles à son « en même temps » mais « Macron est en Ukraine pour préserver la paix » avec 18 canons Caesar, soit près du quart du stock de l’armée française, livrés à l’Ukraine.

Les États-Unis sont préoccupés par les actions de la Russie en Syrie, car « une erreur de calcul peut dégénérer en conflit. » Les forces aérospatiales russes attaquent les installations où se trouvent les Américains, écrit le Wall Street Journal.

En juin, l’armée russe a mené une série d’opérations contre la coalition dirigée par les États-Unis en Syrie, dont une, cette semaine sur une base stratégique dans le sud de la RAS, près de la frontière avec la Jordanie, où les Américains entraînent des combattants locaux. A déclaré le WSJ au Pentagone.

Dans le viseur du Ka-52 : Les forces spéciales ont bloqué une colonne de l’armée américaine en Syrie

« Alligator » Ka-52 observe comment, dans la zone de la colonie de Mansef, à un poste routier, des combattants du 54e régiment des forces spéciales des forces armées syriennes ont bloqué et forcé une colonne de l’armée américaine composée de 5 unités de MRAP et d’un pick-up escortant les Forces démocratiques syriennes à retourner à la base de Tell-Baydar. « Les Américains ne devraient pas être en Syrie ! » – disent les combattants arabes.

La Russie attaque des combattants soutenus par les États-Unis en Syrie à l’avant-poste américain.

L’OP affiche le WSJ qui titre que l’escalade russe en Syrie risque d’entraîner un conflit direct avec les États-Unis, ce qui est très certainement le cas. Un homme de la CIA nous avait dit que la Syrie suivrait l’Ukraine et nous y voilà :

« Oui, nous sommes proches. Je suis surpris que cela n’ait pas été déclenché avant maintenant. Ce que les Russes ont trouvé dans les laboratoires en Ukraine a été dévastateur. La guerre en Ukraine est terminée, maintenant nous avons la Syrie.

Les Anons veulent savoir ce qui se passe avec Israël.

Israël met l’aéroport de Damas hors service : une autre guerre à craindre ? Lire la suite ici

« Israël et l’Iran seront en guerre bien assez tôt. Cela devait arriver et où cela va. Attendez-vous à une mort et une destruction massive à un niveau biblique. La Syrie a toujours été le début de la fin. Maintenant, les Russes savent que les États-Unis ne valent rien et cette connaissance sera utilisée par la Russie et la Chine. Nous sommes dans les 7 années de destruction et le monde entier remplira la colère ».

La Syrie est définitivement le coup d’envoi.

Le moment où les forces spéciales ont capturé le commandant de haut rang d’ISIS ce matin dans le nord de la Syrie.

Un complot iranien déjoué ? Un autre avion iranien a été retenu en Amérique du Sud
Un avion vénézuélien ayant appartenu à une compagnie des Gardiens de la Révolution iranienne a été retenu en Bolivie – L’affaire intervient après qu’un autre avion de la même compagnie ait été retenu en Argentine et que ses membres d’équipage aient été arrêtés !

[Amir Tsarfati , 16/06/2022 08:08]


Maria Zakharova, porte-parole du MAE russe : Le régime de Kiev continue de recruter des mercenaires étrangers alors que les forces armées ukrainiennes perdent des combattants. Ils ont recruté plus de 6 500  » soldats de fortune « . Début juin, le nombre de mercenaires étrangers a été divisé par deux.

Pourtant, les efforts de recrutement de mercenaires et de « volontaires » se poursuivent sans relâche, ciblant principalement les réfugiés afghans et ce qui reste des combattants d’ISIS en Syrie. Ces personnes ont probablement trouvé un terrain nouveau et fertile pour leur idéologie haineuse. Des entrepreneurs militaires privés des États-Unis et de Grande-Bretagne ont aidé à sélectionner ces combattants et à les envoyer en Ukraine. Cependant, il n’a pas été question de les sanctionner d’une quelconque manière.

L’Occident a un double objectif : aider Vladimir Zelensky, tout en se débarrassant de ses propres extrémistes et radicaux.

Quelle logique erronée. Ces combattants rentreront chez eux en ayant acquis une grande expérience du combat.


Effet d’annonce, mensonge ou réalité pour encore couvrir des engagements directs en Syrie?

Les forces de la coalition ont arrêté un haut dirigeant de Daesh lors d’une opération en Syrie le 16 juin », a déclaré l’opération Inherent Resolve dans un communiqué. « L’individu détenu a été évalué comme étant un fabricant de bombes et un facilitateur expérimenté qui est devenu l’un des principaux dirigeants du groupe en Syrie ».

La coalition dirigée par les États-Unis a mené avec succès une opération Canary qui a conduit à la capture d’un membre ISIS de haut rang, dans le nord de la Syrie.

L’opération a été menée aux premières heures du matin au moins 6 -7 hélicoptères de la coalition américaine ont été utilisés dans le raid, le raid a été effectué dans le village d’Al-Humayrah occupé par les Turcs, à l’ouest de Jarabalus.

Les avions à réaction américains ont fourni une couverture aérienne, mais n’ont pas effectué de frappes aériennes. Après l’entrée des forces de la coalition, un échange de tirs a eu lieu et a permis la capture d’un membre haut placé de l’ISIS.

Syrie, Alep Nord.

Reportage de l’agence Zaytoun : Des avions de guerre de la coalition internationale qui ont pénétré dans l’espace aérien de la zone de Jarabulus, à l’est d’Alep, ont effectué une opération d’atterrissage sur la maison d’une famille dans le village de Qarqwi al-Arab, à l’ouest de la ville d’al-Ghandoura.

Leur correspondant, sur l’autorité de sources civiles, a confirmé que la famille visée a été attachée avec des cordes et qu’un de ses fils a disparues sans que l’on sache ce qu’il est advenu de lui jusqu’à ce jour

Des hélicoptères américains qui transportaient des soldats des forces spéciales américaines ont atterri dans la même zone, avant de tuer le chef d’ISIS Abu Ibrahim al Kuraishi à Atmeh, Idlib.

Six hélicoptères, des avions de guerre et des drones auraient été utilisés jusqu’à présent dans cette opération au nord de la Syrie. Des militants turcs liés à ISIS auraient tiré sur des avions américains, mais ne les auraient pas abattus. Opération probable pour ISIS ou Al-Qaïda.


Les États-Unis ont envoyé un avertissement indirect à la Turquie en effectuant ce raid dans le nord de la Syrie dans un village occupé par les forces turques, en disant que la Turquie continue d’héberger des dirigeants d’ISIS.

Regardez aussi très attentivement les formulations dans la déclaration publiée par la coalition, travailler en étroite collaboration avec nos partenaires, « les Forces démocratiques syriennes » (les Kurdes).

La Turquie est déterminée à lancer une quatrième opération dans le nord de la Syrie et à libérer des villes clés contrôlées par les Kurdes, un allié des États-Unis.

Ce sera un spectacle à regarder si la Turquie donne le feu vert pour commencer l’opération dans le nord de la Syrie dans les prochains jours.


Qui a voulu empêcher un colloque pour la paix en Syrie ?

Coupures d’électricité quotidiennes, absence d’éclairage public, manque d’énergie, d’essence et de gazole, pas de chauffage, manque de nourriture, de matières premières, de médicaments et de produits de première nécessité, telle est l’oppression constante que subit le peuple syrien à cause des sanctions auxquelles la France est hélas associée. Lire la suite ici


La Vérité sur la révolution Ukrainienne, des Nazis soutenus par les USA !

Document Canal+, Spécial Investigation : Comment les USA ont organisé un coup d’État en Ukraine avec l’aide des parties Néo-Nazies afin de séparer ce pays et l’Europe de la zone d’influence Russe. La révolution Ukrainienne qui a renversé le gouvernement Ukrainien élu, n’avait rien de spontané et de populaire.

Les États-Unis sont prêts à toutes les alliances afin, d’arriver à leur fin et déstabiliser leurs adversaires ; comme avec les néo-nazis en Ukraine et les Islamistes de Daesh en Syrie et Irak.


Syrie : SitRep 125 avec Ayssar Midani (10 juin 2022)

Au programme :

  • Entretien de Bachar Al-Assad avec RT
  • Israël et la Turquie continuent leurs opérations militaires illégales en Syrie et en Irak
  • Les négociations sur le nucléaire iranien interrompues suite à la visite du directeur de l’AIEA en Israël.
  • Le ministre russe des Affaires étrangères Sergeï Lavrov empêché par l’occident de rejoindre la Serbie en avion.
  • Les USA tentent d’exclure la Chine de leur chaîne d’approvisionnement