USA : Une colonne du Washington Post admet que les démocrates vont perdre les élections de mi-mandat… Mais voici le rebondissement.


Une colonne du Washington Post admet que les démocrates vont perdre les élections de mi-mandat… Mais voici le rebondissement.

Publié le 8.6.2022


L’éditorialiste du Washington Post affirme que le fait que les Démocrates soient balayés lors des Midterms est en fait une « bonne chose » pour le parti de la gauche radicale.

Les démocrates tentent désespérément de faire face à leur défaite écrasante à venir ou de la nier. Certains chiffons et médias libéraux prétendent encore que les démocrates ont une chance, alors que pratiquement tous les sondages les montrent en train de perdre lourdement aux États-Unis lors des élections de novembre. Cette colonne du Washington Post, cependant, admet finalement que les Démocrates vont perdre, mais ils disent que c’est une « bonne chose » pour l’avenir du parti de la gauche radicale.

Matt Bai, chroniqueur au Washington Post, affirme que les démocrates vont perdre la Chambre, voire le Sénat, mais que cela leur permettra de conserver la Maison Blanche en 2024. Son raisonnement est ridicule.

Bai insiste à plusieurs reprises tout au long de son article sur le fait que les républicains sont « fous » et que cette « folie » permettra à Biden de passer pour un modéré en 2024 (ce qui admet implicitement qu’il n’est pas un modéré actuellement) et de conserver la Maison Blanche.

« Mais tout ce que nous savons de la politique moderne suggère que la meilleure façon – peut-être la seule façon – pour un démocrate d’être réélu est aussi d’être le dernier gars debout entre le large électorat américain et tout un tas de folie républicaine. »

Tendance : Le chasseur nu Biden montre une arme à feu achetée illégalement alors qu’il est avec une prostituée dans un enregistrement récemment divulgué.

« Ce ne sont pas les révolutionnaires conservateurs de 1994 ou même les types du tea-party de 2010. C’est la version mutante d’un soulèvement républicain, un mouvement dystopique de conspirationnistes et d’autoritaires aux yeux fous », écrit le gauchiste maniaque.

Bai croit que les républicains sont « fous » et « autoritaires », ce que les psychologues appellent une projection. Le parti démocrate a prouvé à maintes reprises qu’il était le parti des radicaux et des totalitaires, et la plupart des électeurs le savent.

« Biden ressemblera à Abraham Lincoln en comparaison », écrit Bai, ignorant commodément que Lincoln était un républicain et non un démocrate raté.

Ce raisonnement insultant peut se résumer à un vœu pieux d’un démocrate radical dérangé.