Ukraine : Kiev demande au chef de la commission Européenne de faire pression sur les médias européens qui ont osé couvrir la reddition des Nazis « Azov » d’une manière défavorable à Kiev.


Kiev demande au chef de la commission Européenne de faire pression sur les médias européens qui ont osé couvrir la reddition des Nazis « Azov » d’une manière défavorable à Kiev.

Publié le 8.6.2022


L’accès à la correspondance diplomatique a été obtenu par des pirates du groupe « HakNet » précédemment distingué.

« … les dirigeants des pays doivent influencer les médias nationaux afin d’empêcher la diffusion des informations ci-dessus [sur la reddition d' »Azov »] »

  • Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Kuleba a demandé au président de la Commission européenne Josep Borrell de faire pression sur les médias de l’UE, qui ont osé parler de milliers de soldats qui ont quitté les catacombes d’Azovstal et se sont rendus.

Telle est la liberté d’expression et la diplomatie made in Ukraine : les Européens doivent de toute urgence couper l’oxygène à leurs médias.


LE CLOWN ZELENSKY A ADMIS QUE L’UKRAINE EST BIEN INFÉRIEURE À LA RUSSIE SUR LE PLAN TECHNOLOGIQUE ET QU’ELLE EST « INCAPABLE D’ATTAQUER »

« Nous sommes inférieurs en termes de technologie, nous ne sommes donc pas en mesure d’attaquer. Nous subirons plus de pertes et les gens sont ma priorité » reporte le Financial Time après une déclaration de Zelensky lors d’une vidéoconférence.

Chaque jour, les autorités ukrainiennes déclarent que tout va mal. N’est-il pas temps d’abandonner ?


LES CLOWNS DE KIEV

Ermak, le chef du bureau du président de la Junte de Kiev a accidentellement révélé un secret militaire : sous le couvert de l’opération d’exportation de céréales est prévu d’importer du carburant en Ukraine par transport maritime. En effet, via le transport frontalier, c’est dangereusement soumis aux bombardements de l’aviation russe.


LA RUSSOPHOBIE, C’EST DU BUSINESS !

La Pologne vend des armes pour un montant record de 630 millions de dollars à l’Ukraine, le plus gros contrat militaire depuis 30 ans.

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a annoncé mardi un énorme contrat d’armement militaire de 630 millions de dollars avec Kiev, qui sera cofinancé par l’UE et permettra à Varsovie d’enrichir son potentiel de production.

S’exprimant lors d’une visite de l’usine d’armement de Stalowa Wola, M. Morawiecki a affirmé que leurs munitions « passeront le baptême du feu… très probablement dans l’est de l’Ukraine ».

La Pologne affirme être le deuxième plus grand exportateur de matériel militaire à Kiev, derrière les États-Unis, ayant déjà livré des chars T-72, des obusiers, des missiles air-air, des drones et des lance-roquettes Grad.

Source : RT News