Ukraine : Dernières nouvelles du front de l’EST, un flash mob par les dirigeants des communautés nationales de l’EST, a été inspiré par les mots du président V. Poutine [Vidéo].


Ukraine : Dernières nouvelles du front de l’EST, un flash mob par les dirigeants des communautés nationales de l’EST, a été inspiré par les mots du président V. Poutine [Vidéo].

Publié le 20.3.2022


Les dirigeants des communautés nationales de la région d’Oulianovsk ont enregistré un message vidéo de soutien à la Russie pour l’opération spéciale en Ukraine.

Le flash mob a été inspiré par les mots du président : « Je suis un Lak. Je suis daghestanais. Je suis tchétchène, ingouche, russe, tatar, juif, mordve, ossète… Je suis fier de faire partie de ce monde, de faire partie du peuple puissant, fort et multinational de Russie. »



Voilà ce que disait le Colonel Vladimir Kvachkov du GRU (renseignement militaire russe) sur le coronavirus.

« Le phénomène des coronavirus, la soi-disant « pandémie » – et laissez-moi vous dire – il n’y a pas de pandémie, tout ça, c’est un gros mensonge. – Il doit être considéré comme une opération spéciale, stratégique et mondiale. Ce sont des exercices des pouvoirs sionistes et financiers qui manipulent en coulisse le monde pour le contrôle de l’humanité. Ils veulent réduire notre liberté et accroître leur contrôle politique. Le coronavirus et la crise financière qui ont immédiatement éclaté sont inextricablement liés. Une première tentative mondiale de retirer des droits politiques (des gens) a eu lieu le 11 septembre 2001, puis il y a eu une déclaration de guerre à l’humanité déguisée en guerre contre le terrorisme. Maintenant, ils ont besoin d’une autre excuse pour une prise de contrôle de l’humanité. Le coronavirus a été lancé par les puissances sionistes et financières mondiales dans le but de limiter les droits politiques et de faire peur aux gens. (…)

« Un autre objectif est de réduire la population mondiale. Ils pensent qu’il y a trop de gens ordinaires. Ils veulent 100 millions de leur propre genre et peut-être 1 milliard de serfs pour les servir. Tant que nous ne nous débarrasserons pas des parasites internes qui nous gouvernent, nous ne résisterons pas aux autres parasites. »

Poutine fait face aux cartels bancaires qui ont décidé de soumettre la Russie au Nouvel Ordre Mondial, même au prix d’une conflagration nucléaire.

La 5ème colonne apatride est présente dans beaucoup de pays dont le sien, et représente le risque d’être poignardé dans le dos.

Aurait-il enfin compris le message du Colonel Kvachkov ? La suite ici..


Vitali Klitschko, le Maire de Kiev, comme toujours, dans son répertoire.

Le maire de la capitale ukrainienne a démontré des éléments de soi-disant missiles de croisière russes… qui se sont en fait avérés être deux fractions de l’ogive obsolète 9N314 du 9M38 missile guidé anti-aérien pour le système de défense aérienne 9K37 Buk … ukrainien !

Les éléments de l’ogive 9N314 ont juste la forme caractéristique d’un parallélépipède et une taille de 8 à 13 mm.

De toute évidence, les systèmes de défense aérienne russes ne tirent pas sur des cibles au sol à Kiev, et encore plus sur leurs propres missiles de croisière dans le ciel. Mais dans le même temps, plusieurs cas de missiles anti-aériens ukrainiens frappant les immeubles de grande hauteur de la capitale ont déjà été enregistrés.

Ainsi, Vitali Klitschko, sans le savoir, mais non sans raison, a exposé les artilleurs anti-aériens ukrainiens comme des assassins de la population civile de Kiev.


Les Russes appellent cette arme la Tcheburashka, alias le liquidateur de mercenaires.

SUR LE FRONT DE MARIOUPOL

Comme toujours les grandes gueules dansent par-devant, mais dès que cela se gâtent ces rats essaient de quitter le navire…

La Commandante du service médical du régiment nazi « Azov » a été capturée alors qu’elle tentait de quitter Marioupol par le couloir humanitaire, déguisée en civil…

TÉMOIGNAGES DES HABITANTS DE MARIOUPOL

Une habitante de Marioupol :

« … Irochka, ma fille, je suis en vie, tout va bien… Mais nous n’avons plus rien. Plus d’appartement, plus de voiture. Ces pédés ont tout cassé – cs sales banderistes … Ne t’inquiète pas, on arrive bientôt. »

En effet, beaucoup d’habitants de Marioupol ont de la famille sur Donetsk ou dans le reste du Donbass. Comme nous vous l’avons déjà dit, c’est le même peuple, les mêmes gens, une seule famille : le Donbass !

Une personne ayant réussi à quitter la ville de #mariupol raconte la situation. « Les « Azovites » se cachaient simplement cachés derrière nous. Nous étions leur mur vivant et c’est tout ». Si un lecteur a le temps de mettre la traduction complète en commentaire ce serait cool.

Témoignage de première main de personnes à #Mariupol, où l’armée ukrainienne/bataillon #Azov ne leur permettait pas de partir en les utilisant effectivement comme boucliers humains.

Une habitante qui a pu sortir du district 17 de Mariupol explique comment les troupes ukrainiennes se protègent en se servant des civils.

« Nous étions comme de la chair à canon ! 85% des dommages à la ville ont été causés par les gens d’Azov », des réfugiés de #Mariupol.

« Les habitants de #Mariupol qui quittent la ville en passant par les points de contrôle russes sont soumis à des fouilles pour détecter des #tatouages comportant des symboles nazis. Les personnes évacuées elles-mêmes soutiennent ces mesures de sécurité. »

Nous avons été bombardés par l’armée Ukrainienne. Nous avons des fascistes là-bas. « Azov », « Secteur droit » *. Ils ont commis de tels outrages. Une femme a été tuée dans notre cour. Nous sommes trompés par les autorités ukrainiennes… »

Le bataillon ukrainien #Azov cache des lanceurs de missiles #ATGM sur le toit d’immeubles à #Mariupol. Ils vont faire tuer beaucoup de civils inutilement en plaçant des missiles sur des immeubles d’habitation civils, ce qui fait de ces immeubles des cibles. #BoucliersCivils

Le bataillon #Azov se cache dans des immeubles résidentiels et dissimule des tireurs d’élite dans des appartements et des armes #ATGM sur les toits des immeubles de #Mariupol – ils ont été détruits par des frappes de précision.

Combat pour #Mariupol. Les troupes de Kadyrov progressent malgré les tirs de snipers, la résistance des Ukronazis. L’offensive et la libération de la ville se poursuivent systématiquement. Il ne faudra pas longtemps avant que la ville soit complètement nettoyée des #Ukronazis

L' »incident » de la maternité de #Marioupol était bien une #fakenews, un scénario entièrement mis en scène par le bataillon néonazi « #Azov« . La désinformation organisée de toute pièce !


Donbass le film VS franceinfo

Anne-Laure Bonnel parle à une journaliste de FranceInfo.

Un exemple des journalopes françaises qui ne veulent pas entendre simplement un rappel des faits. Quand l’idéologie russophobe du Natoland rend aveugle et sourd : un bel exemple dans cette capture d’échange.

Un petit rappel du contexte à #Mariupol le 9 mai 2014. La ville qui a enregistré une forte participation au référendum sur l’indépendance du MRN. Une masse de militants est morte ce jour-là, abattue en pleine rue par l’armée ukrainienne qui a pris le contrôle de force.