Q SCOOP – J. Biden garde la tête baissée… parle comme une marionnette en lisant des notes préparées à l’avance, sous le regard du président israélien mal à l’aise.


EMBARRASSANT : Biden garde la tête baissée… parle comme une marionnette en lisant des notes préparées à l’avance, sous le regard du président israélien mal à l’aise [VIDÉO].

Joe Biden est sans aucun doute le « président » le plus incompétent de l’histoire des États-Unis.

Publié le 29.6.2021 par Patty McMurray


Aujourd’hui, au lieu d’offrir un soutien sincère à Israël au Président Reuben Rivlin qui était en visite à la Maison Blanche, Joe Biden a gardé les yeux fixés sur des fiches qu’il tenait sur ses genoux et qui contenaient des remarques préparées.

Après avoir souligné à quel point il était heureux que le président Rivlin ait amené sa fille avec lui lors de son voyage aux États-Unis (voir ICI), Joe a tenté de prouver son soutien à Israël en disant :  » Comme la presse américaine ici présente peut vous le dire « . Soudain, Joe Biden a semblé se surprendre en train de faire une autre déclaration absurde et a fait marche arrière :  » Eh bien, ils ne peuvent rien vous dire – ils ne sont pas censés le faire « , a-t-il dit en riant.

Note à Joe : la presse n’a pas pour habitude d’informer les dirigeants d’autres pays de ce que le président des États-Unis pense d’eux.

Le vieux politicien à vie empoté a continué, en croisant les jambes et en appuyant sur sa cuisse ses fiches de commentaires que quelqu’un d’autre a probablement préparées pour lui.

Joe a déblatéré sur le fait de ne pas permettre à l’Iran de se doter d’une arme nucléaire et a lu sur ses notes son « engagement inébranlable » à défendre Israël.

À un moment donné, Joe a tenté de jouer les durs, mais il s’est planté avec la dernière phrase : « Ce que je peux vous dire ? L’Iran n’aura jamais d’arme nucléaire sous ma direction ! » ajoutant, « Comme ils disent. »

Qui est « ils », Joe ?

Le court extrait de l’interview est difficile à regarder, car le président israélien Rivlin est obligé de rester assis et de regarder Joe, de la manière la moins sincère possible, tenter de le rassurer sur l’engagement indéfectible de l’Amérique envers Israël, tout en ne le regardant même pas dans les yeux.

Regardez :