Q SCOOP – OVH Cloud à Strasbourg, pourquoi ?


OVH Cloud à Strasbourg.

Incendie, serveurs, cloud, backups, data. 3 600 000 sites internet offline. Un des plus grands centres de stockage de données d’Europe. Partie en fumée, vers le cloud. Traces effacées à jamais. OVH version officielle : Des photos mille mots?? L’éternel recommencement pourquoi ? Effacer les complotistes peut-être ou effacer nos propres recherches a tous, afin que nous ne sachions jamais qui ils sont sûrement et bien oublier ? Effacer les complotistes peut-être ou effacer nos propres recherches a tous afin que nous ne sachions jamais qui ils sont sûrement et bien plus?

Publié le 10.3.2021 par RICH MILLER 


Le centre de données d’OVH en France détruit par un incendie, tout le personnel est sain et sauf
Rich Miller
Le centre de données SBG2 d’OVH à Strasbourg, France. (Photo : OVH)

La société d’hébergement OVH déclare que son personnel est sain et sauf après qu’un incendie ait détruit un centre de données et endommagé un autre sur le campus de la société à Strasbourg, en France. Les quatre centres de données du campus sont hors ligne ce matin, mais l’entreprise s’efforce de rétablir certains services dès que le courant pourra être rétabli sur le site.

« Nous avons un incident majeur sur SBG2 », a tweeté Octave Klaba, PDG d’OVH, mardi soir. « Les pompiers ont été immédiatement sur les lieux mais n’ont pas pu contrôler le feu dans SBG2. L’ensemble du site a été isolé, ce qui a un impact sur tous les services de SGB1-4. Nous vous recommandons d’activer votre plan de reprise après sinistre. »

Klaba a ensuite indiqué que « tout le monde est sain et sauf » et que l’incendie avait détruit la structure SBG2 et une partie du bâtiment adjacent SBG1.

Les photos publiées sur les médias sociaux montrent l’ensemble du bâtiment SBG2 englouti par les flammes.

Voici des photos Twitter des pompiers locaux de Strasbourg, ainsi que des photos aériennes de l’incendie et de ses conséquences.

Les incendies qui dévorent un centre de données entier de cette manière sont rares en raison de l’utilisation standard de la technologie d’extinction des incendies dans les centres de données, qui est conçue pour détecter la fumée et déployer des agents de suppression (eau ou agents chimiques) pour éteindre le feu et limiter les dégâts à une petite zone.

L’installation SBG2 fait partie d’un campus qui mélange des bâtiments de centres de données traditionnels avec une conception non traditionnelle comprenant des modules de données en conteneurs qui ont été empilés pour créer des salles de serveurs. À Strasbourg, OVH a utilisé les conteneurs pour recréer un design de bâtiment en forme de cube distinctif qu’il avait précédemment utilisé dans son campus initial à Roubaix. SBG2 était l’un des bâtiments traditionnels du centre de données qui n’a pas utilisé de conteneurs.

En 2017, OVH a connu une panne prolongée à Strasbourg en raison de problèmes d’alimentation électrique.

Le PDG Klaba était sur place à Strasbourg mercredi matin pour fournir des mises à jour aux clients via Twitter. Il a indiqué que 4 des 8 salles de serveurs du SBG1 ont été endommagées par l’incendie, mais que la salle de réseau a été épargnée. Il a ajouté que tous les serveurs du SBG3 étaient intacts mais hors ligne car le campus n’a pas d’électricité. Le SBG4 n’a pas été touché par l’incendie mais est également hors ligne.

Dans une mise à jour ultérieure, M. Klaba a déclaré qu’OVH espérait reprendre ses activités dans les centres de données SBG1 et SBG4 d’ici le 15 mars, le centre SBG3 devant être remis en service le 19 mars. OVH construit ses propres serveurs et affirme disposer d’un stock dans ses installations de Roubaix et prévoit de déployer 10 000 serveurs dans les 3 à 4 semaines à venir pour remplacer le matériel perdu dans l’incendie.

OVH compte 1,6 million de clients et exploite plus de 400 000 serveurs dans 32 centres de données.

Nous continuerons à suivre l’actualité de cet incident et ferons une mise à jour lorsque des détails supplémentaires seront disponibles.

Source