Q SCOOP – Le Général M.Flynn, gracié par D.Trump le jour d’anniversaire de JFK-JR.

Après des années de persécutions frauduleuses de la Russie, Michael Flynn gracié, par D.Trump, un jour seulement avant Thanksgiving et le jour d’anniversaire de JFK-JR, qui aurait 60 ans.

Publié le 25 novembre 2020 Par Jordan Davidson


Article Image

Le président Donald Trump a accordé une grâce complète à son ancien conseiller à la sécurité nationale, le général Michael T. Flynn, mercredi, un jour seulement avant Thanksgiving.

« C’est un grand honneur pour moi d’annoncer que le Général Michael T. Flynn a obtenu une grâce complète. Félicitations à @GenFlynn et à sa merveilleuse famille, je sais que vous allez maintenant passer un Thanksgiving vraiment fantastique ! » a écrit Trump sur Twitter.

M.Flynn avait précédemment plaidé coupable de « mensonge aux agents du FBI Peter Strzok et Joe Pientka lors d’une interview à la Maison Blanche le 24 janvier 2017, au sujet de conversations que Flynn avait eues avec l’ambassadeur russe Sergey Kislyak, et ce afin de sortir du rang militaire auquel il appartenait « Secret Défense » pour redevenir citoyen normal et pouvoir se défendre et surtout exposer les faits aux yeux de tous. Cependant, après une enquête lancée par le DOJ, il a été découvert que « des preuves disculpatoires substantielles ont été cachées à Flynn et à ses avocats, établissant que les agents du FBI ne croyaient pas que Flynn avait menti pendant l’entretien ».

En septembre, l’agent spécial du FBI William Barnett a révélé que Flynn avait été ciblé par le Bureau des conseillers spéciaux (SCO) pour « avoir Trump« . Selon Barnett, il n’y avait pas de base pour une enquête sur la présumée « collusion ». Il a été établi par la suite que l’histoire de la collusion a servi de prétexte à l’administration Obama pour espionner la campagne de Trump, puis après l’élection de Trump, aux démocrates pour lui faire subir une mise en accusation politique et l’empêcher d’utiliser les pouvoirs du poste que les électeurs lui ont accordé.

L’équipe de défense de Flynn a déposé une motion en octobre pour disqualifier le juge Emmet Sullivan du tribunal de district de Washington de son poste dans les procès de Flynn après sa démonstration flagrante de partialité contre Flynn à partir de décembre 2018.

« Ici, il ne fait aucun doute que ce juge a créé l’apparence de partialité qui rend sa disqualification obligatoire », dit la motion.

L’équipe de la défense a également allégué que Sullivan « se faisait l’écho » des récits de Rachel Maddow de NBC News et d’un éditorial d’opinion du Washington Post de l’ancien juge John Gleeson dans sa façon de traiter l’affaire.

« Il était inapproprié pour le tribunal de permettre aux commentaires extrajudiciaires des médias d’affecter sa conduite », indique le document.

Bien que Sullivan ait été encouragé à l’origine par le Circuit de Washington à agir avec « la diligence appropriée », il s’est assis sur l’affaire et a refusé de se récuser malgré la démonstration d’un animosité personnelle contre Flynn dans la salle d’audience. Pour en savoir plus sur la saga judiciaire de Flynn, commencez ici.

Jordan Davidson est rédacteur en chef du magazine The Federalist. Elle est diplômée de l’université Baylor, où elle a obtenu une licence en sciences politiques et une mineure en journalisme.


Source