Q SCOOP – URGENT: Fuite du plan de verrouillage mondial!!

Viral ! Fuite du plan de verrouillage mondial
14 octobre 2020

Le gouvernement canadien met en place un réseau de camps de détention de Covid

Corona Detainment Camp Canada, 2020

Un homme politique s’inquiète du projet du gouvernement Trudeau de construire des camps de « quarantaine et d’isolement » pour le COVID

Featured Image

Voir les articles Qactus sur cette situation, avec le covid-21 ci dessous:

Article 1:

Article 2:

Article 3:

Liens concernant la question des camps d’isolement au Canada


Cette fuite des cercles internes du gouvernement canadien, si elle est vraie, confirme toutes nos pires craintes. Ils prévoient d’utiliser le canular du COVID comme prétexte pour détruire l’économie et mettre tout le monde sous clé, à moins qu’ils n’acceptent le vaccin. Ils veulent confisquer tous nos biens en échange d’un revenu garanti. Et oui, ils ont prévu un virus plus puissant. Et que sur une courte période de temps, alors que de plus en plus de Canadiens se sont engagés dans le programme d’annulation de la dette, ceux qui refusaient de participer seraient considérés comme un risque pour la sécurité publique et seraient relogés dans des installations d’isolement. Une fois dans ces établissements, ils auraient deux options : soit participer au programme de remise de la dette et être libérés, soit rester indéfiniment dans l’établissement d’isolement sous la classification d’un risque grave pour la santé publique et voir tous leurs biens saisis ».

internment-camps.jpg

« Qu’il ne s’agira pas seulement du Canada mais qu’en fait, toutes les nations auront des feuilles de route et des programmes similaires.« 

(Cette page est apparue à l’origine sur Facebook)
Par [email protected]
(henrymakow.com)

Je tiens à vous fournir des informations très importantes. Je suis membre d’un comité au sein du Parti libéral du Canada. Je siège au sein de plusieurs groupes de comités mais les informations que je fournis proviennent du Comité de planification stratégique (qui est dirigé par le PMO).

Je dois commencer par dire que je ne suis pas heureux de faire cela, mais je dois le faire. En tant que Canadien et surtout en tant que parent qui souhaite un meilleur avenir non seulement pour mes enfants mais aussi pour d’autres enfants.

L’autre raison pour laquelle je fais cela est qu’environ 30 % des membres du comité ne sont pas satisfaits de la direction que prendra le Canada, mais nos opinions ont été ignorées et ils prévoient d’aller de l’avant vers leurs objectifs.

Ils ont également indiqué très clairement que rien n’arrêtera les résultats prévus. La feuille de route et l’objectif ont été définis par le PMO et sont les suivants :

  • Introduire progressivement des restrictions de confinement secondaire sur une base continue, en commençant par les grandes zones métropolitaines et en s’étendant vers l’extérieur. Prévu d’ici novembre 2020.
  • Accélérer l’acquisition (ou la construction) d’installations d’isolement dans chaque province et territoire. Attendu d’ici décembre 2020.
  • Les nouveaux cas quotidiens de COVID-19 dépasseront la capacité de dépistage, y compris l’augmentation des décès liés au COVID suivant les mêmes courbes de croissance. Attendu d’ici la fin novembre 2020.
  • Verrouillage secondaire complet et total (beaucoup plus strict que les restrictions de la première et de la deuxième phase de roulement). Prévu d’ici fin décembre 2020 – début janvier 2021
  • Réforme et élargissement du programme de chômage pour le transformer en programme de revenu de base universel. Prévu pour le premier trimestre 2021.
  • Mutation COVID-19 et/ou co-infection par un virus secondaire (appelé COVID-21) prévue, conduisant à une troisième vague avec un taux de mortalité et un taux d’infection beaucoup plus élevés. Attendue pour février 2021.
  • Les nouveaux cas quotidiens d’hospitalisation pour COVID-21 et les décès liés à COVID-19 et COVID-21 dépasseront la capacité des établissements de soins médicaux. Prévu T1 – T2 2021.
  • Des restrictions renforcées en matière de confinement (appelées troisième confinement) seront mises en œuvre. Des restrictions complètes sur les déplacements seront imposées (y compris entre les provinces et les villes). Prévu T2 2021.
  • Transition des particuliers vers le programme de revenu de base universel. Prévu pour le milieu du deuxième trimestre 2021.
  • Prévision de ruptures dans la chaîne d’approvisionnement, de pénuries de stocks, d’une grande instabilité économique. Prévue fin du deuxième trimestre 2021. –
  • Déploiement de personnel militaire dans les principales zones métropolitaines ainsi que sur toutes les grandes routes pour établir des points de contrôle des déplacements. Restriction des déplacements et des mouvements. Fournir un soutien logistique à la région. Prévu pour le troisième trimestre 2021.
Viral! Fuite du plan de verrouillage mondial par Henry Makow (14 octobre 2020). Les liens des 3 articles présentés sont sur : http://divers.pierregirard.org/camps-…

En plus de la feuille de route fournie, le Comité de planification stratégique a été chargé de concevoir un moyen efficace de transition pour permettre aux Canadiens de faire face à un effort économique sans précédent. Un moyen qui changerait le visage du Canada et modifierait à jamais la vie des Canadiens.

sveden.png
sveden.png

L’EFFONDREMENT ÉCONOMIQUE – L’ALLÉGEMENT DE LA DETTE – LA CONFISCATION DES BIENS

On nous a dit que pour compenser ce qui était essentiellement un effondrement économique à l’échelle internationale, le gouvernement fédéral allait offrir aux Canadiens un allégement total de la dette.

Voici comment cela fonctionne : le gouvernement fédéral offrira d’éliminer toutes les dettes personnelles (hypothèques, prêts, cartes de crédit, etc.) que le FMI fournira au Canada dans le cadre de ce qui sera connu sous le nom de programme de rééchelonnement de la dette mondiale.


En échange de l’acceptation de cette remise totale de la dette, l’individu perdrait à jamais la propriété de tous ses biens et actifs.

La personne devra également accepter de participer au programme de vaccination COVID-19 et COVID-21, ce qui lui permettra de voyager et de vivre sans restriction, même en étant totalement bloqué (grâce à l’utilisation d’une pièce d’identité avec photo appelée « HealthPass » du Canada).

Les membres du comité ont demandé qui deviendrait le propriétaire des biens et actifs confisqués dans ce scénario et ce qui arriverait aux prêteurs ou aux institutions financières, nous a-t-on simplement répondu : « le programme de rééchelonnement de la dette mondiale s’occupera de tous les détails ».

Plusieurs membres du comité ont également demandé ce qu’il adviendrait des personnes qui refuseraient de participer au programme de remise de la dette mondiale, au HealthPass ou au programme de vaccination, et la réponse que nous avons obtenue est très troublante.

Randy Hillier: Questions: Qu’est-ce qui se passe ?

RISQUE POUR LA SÉCURITÉ PUBLIQUE ».

On nous a essentiellement dit qu’il était de notre devoir de nous assurer que nous élaborions un plan pour que cela ne se produise jamais. On nous a dit qu’il était dans l’intérêt de chacun de participer.

Lorsque plusieurs membres de la commission ont insisté pour obtenir une réponse, on nous a dit que ceux qui refusaient vivraient d’abord sous les restrictions de confinement pour une durée indéterminée.

Et que sur une courte période de temps, alors que de plus en plus de Canadiens passaient au programme d’annulation de la dette, ceux qui refusaient de participer seraient considérés comme un risque pour la sécurité publique et seraient relogés dans des installations d’isolement. Une fois dans ces établissements, ils auraient deux options : soit participer au programme de remise de la dette et être libérés, soit rester indéfiniment dans l’établissement d’isolement sous la classification d’un risque grave pour la santé publique et voir tous leurs biens saisis.

Comme vous pouvez l’imaginer, après avoir entendu tout cela, la discussion s’est transformée en une discussion très animée et a pris une ampleur que je n’avais jamais vue auparavant.

En fin de compte, le PMO a laissé entendre que tout l’ordre du jour irait de l’avant, peu importe qui est d’accord ou non.

Qu’il ne s’agira pas seulement du Canada, mais qu’en fait, toutes les nations auront des feuilles de route et des programmes similaires. Que nous devons profiter des situations qui se présentent à nous pour promouvoir un changement à plus grande échelle pour le bien de tous. Les membres qui s’y sont opposés et ceux qui ont soulevé les questions clés qui découleraient d’une telle chose ont été complètement ignorés. Nos opinions et nos préoccupations ont été ignorées. On nous a simplement dit de le faire.

Tout ce que je sais, c’est que je n’aime pas cela et je pense que cela va placer les Canadiens dans un avenir sombre.

Révelation – Hal Turner affirme que cette information provient d’un député

Premièrement, il n’existe pas actuellement de « comité de planification stratégique » au Parlement du Canada. En outre, il n’existe actuellement aucune commission parlementaire « dirigée par le PMO ».

Deuxièmement, l’auteur prétend être « …membre d’un comité du Parti libéral du Canada », mais un parti politique est très différent du gouvernement actuel (membres du cabinet et hauts fonctionnaires nommés), en particulier du PMO. Le PMO, le reste du Cabinet du Canada et le caucus parlementaire du PLC ne sont pas légalement liés à quoi que ce soit décidé par le PLC lui-même. Cela s’applique à tous les gouvernements et partis politiques dans une démocratie parlementaire.

Troisièmement, l’auteur affirme que « En échange de l’acceptation de cette remise totale de la dette, l’individu perdrait à jamais la propriété de tous ses biens et actifs ». – Pourtant, il déclare plus tard que « Et que sur une courte période, alors que de plus en plus de Canadiens se sont engagés dans le programme de remise de dettes, ceux qui ont refusé de participer seraient considérés comme un risque pour la sécurité publique et seraient relogés dans des installations d’isolement. Une fois dans ces établissements, ils auraient deux options : soit participer au programme de remise de la dette et être libérés, soit rester indéfiniment dans l’établissement d’isolement sous la classification d’un risque grave pour la santé publique et voir tous leurs biens saisis ».

N’est-ce pas exactement le même résultat, mais seulement par deux voies différentes ? Pourquoi une personne endettée refuserait-elle de céder TOUS ses biens si le fait de ne pas le faire entraînerait de toute façon la saisie de TOUS ses biens ?

Quatrièmement, qu’arrive-t-il à ceux qui n’ont AUCUNE dette mais qui ont des biens ?

Cinquièmement, comment tout cela serait-il à distance légal ou constitutionnel, en particulier les vaccinations obligatoires, la détention indéfinie et les saisies de biens ?

Je me demande en particulier comment il serait à distance légal, constitutionnel ou pratique de refuser à une personne le droit à la propriété de tous ses biens et actifs « pour toujours » ?

J’imagine que les tribunaux, les barreaux et les groupes de défense des libertés civiles de tout le Canada auraient leur mot à dire sur de telles actions.


Merci à Sara de nous avoir donné son point de vue, mais les événements semblent suivre la trajectoire décrite ci-dessus, et nous savons que le gouvernement est en train de construire des installations de quarantaine. Aussi, quel serait le but de cette mesure si elle était un canular ? Je reconnais qu’il y a une grave contradiction interne concernant la remise de dette et la confiscation de vos biens, mais les Illuminati ont prouvé qu’ils sont arrogants au point d’être stupides. -HM


Source 1: Henrymakow

Source 2: Human are Free