Q SCOOP – L’horreur en Suède!!

L’horreur en Suède : 2 hommes, qui seraient issus de l’immigration, ont été accusés d’avoir violé, volé et torturé au couteau brutalement 2 garçons mineurs pendant 10 heures dans un cimetière de la ville suédoise de #Solna via @BreitbartNews


Publié le 28.08.2020

Des migrants accusés de violer et de torturer des mineurs


Chris Tomlinson


Deux hommes, qui seraient issus d’un milieu de migrants, ont été accusés d’avoir violé, volé et brutalement torturé deux garçons mineurs pendant dix heures dans un cimetière de la ville suédoise de Solna.

Un jeune homme de 21 ans et un jeune homme de 18 ans ont été accusés d’avoir torturé les deux garçons et de les avoir également poignardés, rapporte le journal suédois Aftonbladet.

Bien que les journalistes disposent de détails sur les personnes impliquées dans les procédures judiciaires, il est courant que les principaux journaux suédois ne publient pas ces informations, en particulier lorsqu’il s’agit de migrants. Citant des documents judiciaires, le blog suédois Nyheter Idag rapporte que le jeune homme de 21 ans est un migrant iranien devenu citoyen suédois en 2014, et que le jeune homme de 18 ans est suédois et né d’un père tunisien.

Selon les rapports, le jeune homme de 21 ans a également un passé criminel, ayant été condamné pour incendie criminel en juillet de cette année, lorsqu’il a tenté, avec un ami, de mettre le feu à une voiture avec un « cocktail molotov » afin de commettre une fraude à l’assurance. Il a également des antécédents en matière de drogue et de vol.

L’autre homme est également connu de la police de la région et a déjà été condamné à une peine de détention pour mineurs pour vol.

Les deux garçons mineurs ont été retrouvés par un passant dimanche matin, bien que la police ait reçu un rapport de disparition des garçons plus tôt dans la matinée.

Selon le journal Expressen, les deux garçons ont été victimes de viols et de tortures dans la nuit de samedi à samedi, à 23 heures, jusqu’à environ 9 heures le lendemain matin.

Les deux suspects ont été arrêtés peu après que les garçons aient été retrouvés et la police a déclaré au journal Aftonbladet que les garçons pourraient avoir été ciblés au hasard pour ces abus.

La police a même affirmé que le couple de migrants de l’arrière-plan avait menacé d’enterrer les garçons vivants à un moment donné et avait poignardé chacun d’eux à la jambe. Le jeune homme de 18 ans a depuis été libéré en détention provisoire, tandis que le jeune homme de 21 ans reste en garde à vue. Tous deux ont nié les crimes.


Source 1: BreitBart

Source 2: Aftonbladet