France : Réintégration des non-vaccinés, une députée recadre olivier Veran en lui rappelant les conditions de travail des soignants pendant la crise.


Réintégration des non-vaccinés, une députée recadre olivier Veran en lui rappelant les conditions de travail des soignants pendant la crise.

Publié le 26.11.2022


Réintégration des non-vaccinés ou comment le groupe parlementaire de la majorité présidentielle fait tout pour bloquer la réintégration du personnel soignant suspendu.

Une députée recadre olivier Veran en lui rappelant les conditions de travail des soignants pendant la crise, elle dénonce l’autoritarisme du gouvernement sur ce sujet et annonce que 7 niches parlementaires étant pour ce texte de loi, il sera reproposé jusqu’à ce qu’il passe.

🗣 « Que le Gouvernement fasse le jeu de l’obstruction sur une niche parlementaire est inadmissible ! Ici, c’est l’Assemblée nationale, ce sont les députés qui font la loi ! Ce texte, nous le redéposerons et on ne vous lâchera pas ! »

Regardez la vidéo ci-dessous :

Visiblement, il n’y a aucun journaliste pour démentir Macron qui explique encore que la vaccination empêche le virus de circuler. Ne cherchez pas, il est incapable de reconnaître qu’il a eu tort. Et a mis tous les médecins et chercheurs au plus bas que personne n’osera contester la Doxa tyrannique, nous pourrons attendre longtemps qu’un « Pseudo-conseil scientifique  » ne réagisse. Nous avons toujours le roi de l’embrouille, le plus maléfique du Monde en France.

En rouge, les pays avec la vaccination anti Covid-19 obligatoire des soignants.

Rappel au règlement du député Jean-Philippe Nilor face à la stratégie d’obstruction de la minorité présidentielle pour éviter le débat sur la réintégration des soignants.

« Ce qu’il se passe ce soir est extrêmement pitoyable »

« Vous êtes en train de démontrer qu’on peut être minoritaire et empêcher le débat démocratique d’avoir lieu. »

Pourquoi « Tu vas la fermer » d’Olivier Serva ? Ce jeudi 24 novembre 2022, lors d’un débat sur la réintégration du personnel soignant suspendu, le député Olivier Serva qui se voyait couper la parole systématiquement.

Ambiance électrique à l’Assemblée, suite à l’obstruction pour empêcher tout vote d’ici minuit sur la réintégration des soignants non-vaccinés, le député olivier Serva lance :

« Tu vas la fermer » à l’un de ses collègues.

La séance est suspendue.

« Tu vas la fermer » : une éventuelle sanction contre le député Olivier Serva renvoyée à début décembre.

Les députés Renaissance ont annoncé qu’ils allaient s’en remettre au bureau de l’Assemblée, réuni le 7 décembre prochain, pour décider d’une éventuellement sanction contre le député Olivier Serva pour ses propos dans l’hémicycle jeudi soir

« Tu vas la fermer » : ce sont les mots prononcés par le député du groupe centriste Liot, Olivier Serva jeudi soir dans l’hémicycle, agacé des « subterfuges petits » employés par les élus de la majorité pour ralentir le débat sur la réintégration des soignants non-vaccinés. Les députés Renaissance vont finalement s’en remettre au bureau de l’Assemblée, sorte de conseil d’administration de l’institution, pour éventuellement sanctionner le député ultramarin. Lire la suite ici.