USA : Elon Musk demande aux utilisateurs de Twitter si le président Trump devrait être banni… Il obtient 11 MILLIONS de réponses.


Elon Musk demande aux utilisateurs de Twitter si le président Trump devrait être banni… Il obtient 11 MILLIONS de réponses.

Publié le 19.11.2022


Depuis qu’il a lancé l’idée d’acheter Twitter au début de l’année, Elon Musk n’a cessé de plaider en faveur d’une réforme majeure, à savoir l’extension des protections de la liberté d’expression sur le géant des médias sociaux.

M. Musk a déjà supprimé l’interdiction de plusieurs comptes conservateurs très connus, tels que ceux du Babylon Bee et de Jordan Peterson.

Il n’a pas encore débanné l’ancien président Donald Trump, qui a été retiré de la plateforme à la suite du rassemblement « Stop the Steal » du 6 janvier.

M. Trump a laissé entendre qu’il ne reviendrait pas sur la plateforme s’il était débanalisé, car il cherche à promouvoir son alternative à Twitter, Truth Social.

Pourtant, Musk a lancé un sondage vendredi soir demandant aux utilisateurs si Twitter devait débanaliser le président Trump.

Tendance : Flash, Woke Disney connaît sa pire journée en bourse depuis 21 ans.

En date de samedi matin, le sondage a reçu 11,6 millions de réponses, avec une majorité disant que Trump devrait être débanalisé.

FOX News rapporte :

Réintégrer l’ancien président Trump

Le PDG de Twitter, Elon Musk, n’a pas réussi à trouver des résultats lucratifs suite à son achat de la plateforme de médias sociaux pour 44 milliards de dollars, mais il vient peut-être de trouver sa solution : Donald Trump.

Le nouveau patron de Twitter a pris la parole sur la plateforme vendredi soir et a demandé à ses partisans si l’ancien président américain devrait être autorisé à revenir sur Twitter après avoir été banni.

Donald Trump avait déjà été banni de Twitter immédiatement après l’émeute du 6 janvier 2021 au Capitole américain, pour avoir prétendument incité à la violence ou par crainte qu’il puisse utiliser la plateforme de cette manière.

Quant au sondage, la réponse a été écrasante.

Musk a publié le sondage peu avant 19 heures et, en quelques heures, il avait reçu des millions de réponses.

Huit heures plus tard, les réponses continuaient d’affluer, à raison d’un million par heure en moyenne, a indiqué M. Musk sur Twitter.

Et la plupart des 8,4 millions de personnes interrogées (tôt samedi matin) étaient d’accord pour dire que Trump, qui avait autrefois une présence dominante sur la plateforme, devrait être autorisé à y revenir.