Russie : La Russie prétend qu’un pays de l’OTAN a fait sauter le gazoduc Nord Stream, « la marine britannique » dans le viseur.


La Russie prétend qu’un pays de l’OTAN a fait sauter le gazoduc Nord Stream, « la marine britannique » dans le viseur.

Publié le 29.10.2022


Sputnik rapporte que le ministère russe de la Défense a publié samedi matin un bulletin dans lequel il formule des allégations formelles à l’encontre de l’Ukraine et de la Royal Navy britannique pour leur rôle dans l’endommagement du gazoduc Nord Stream.

Le ministère russe de la défense est allé jusqu’à qualifier l’attaque du gazoduc d' »attaque terroriste ».

La Russie allègue que les pipelines et les navires russes ont été visés par « neuf drones et sept drones maritimes autonomes. »

Le Royaume-Uni a été un allié clé du président ukrainien Volodymyr Zelensky, fournissant au pays des milliards de dollars d’aide militaire et humanitaire.

Le Royaume-Uni a démenti ces allégations peu après leur publication, déclarant que « pour détourner l’attention de sa gestion désastreuse de l’invasion illégale de l’Ukraine, le ministère russe de la Défense a recours à des allégations fausses d’une ampleur épique », a déclaré le ministère britannique de la Défense.

Tendance : USA : ÉNORME, le FBI veut maintenant 66 ans avant de divulguer des informations sur Seth Rich – des informations qu’ils ont d’abord nié avoir !

La Russie n’a pas encore annoncé de mesures de rétorsion contre le Royaume-Uni, bien que les allégations, vraies ou non, ne manqueront pas d’aggraver le conflit.

Breitbart rapporte :

Traduction du Tweet :

« BREAKING : Le ministère russe de la défense affirme que des représentants d’une unité de la marine britannique ont fait exploser les gazoducs Nord Stream en mer Baltique. Ils qualifient l’incident d' »attaque terroriste ». « 

Le ministère russe a lancé cette allégation au service militaire supérieur de la Grande-Bretagne dans un bulletin d’information centré principalement sur ce qu’il prétend être une tentative « d’attaque terroriste contre les navires de la flotte de la mer Noire et les navires civils » samedi matin par des drones ukrainiens à proximité de Sébastopol, en Crimée, annexée par Moscou en 2014.

« La préparation de cet acte terroriste et l’entraînement des militaires du 73e Centre des opérations spéciales de la marine ont été réalisés sous la supervision de spécialistes britanniques dans la ville d’Otchakov, dans la région de Nikolaïev en Ukraine », affirme le communiqué russe, publié sur Telegram, sans fournir de preuves à l’appui.

« Selon les informations disponibles, les représentants de cette unité de la marine britannique ont participé à la planification, à la fourniture et à la mise en œuvre d’une attaque terroriste en mer Baltique le 26 septembre de cette année – en faisant sauter les gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2 ».