USA : Les USA veulent lancer 100 véhicules marins sans pilote entre la mer Rouge et le golfe.


Les USA veulent lancer 100 véhicules marins sans pilote entre la mer Rouge et le golfe.

Publié le 15.10.2022


La marine américaine prépare 100 véhicules marins sans pilote (UMV) pour patrouiller dans les eaux entre la mer Rouge et le golfe d’ici l’été 2023.

Selon le commandant de la cinquième flotte américaine, Brad Cooper, les véhicules concernés sont de petits navires de guerre qui simulent l’arme d’un avion sans pilote dans les airs et sont équipés des technologies d’intelligence artificielle nécessaires pour patrouiller en haute mer et dans les océans.

Cooper a également annoncé, dans un discours à l’US Coast Guard Academy, que « Depuis un an, le Commandement central américain était devenu une plate-forme de test pour une force pilote de systèmes sans pilote, d’une grande capacité d’endurance en mer, équipés d’outils d’intelligence artificielle à terre pour détecter les menaces militaires ou les activités illégales ».

Contrairement à certains drones avancés utilisés par l’armée américaine, les informations et les capteurs du système UWV transmettent des données à un centre d’opérations navales afin que les soldats puissent prendre une décision appropriée lorsqu’un événement inhabituel est détecté.
Connu sous le nom de Task Force 59, cet effort combine des efforts humains et industriels pour créer un périmètre numérique qui permet au commandement militaire de comprendre pleinement la scène sur le terrain.

« Le plus grand test du concept de base de la Task Force 59 a eu lieu plus tôt cette année dans le cadre de l’exercice maritime international », a déclaré Cooper, faisant référence à un exercice naval impliquant plus de 60 Etats alliés des Etats-Unis dans les eaux du Golfe.

Tous les véhicules aquatiques sans pilote sont connectés les uns aux autres par satellite et sont équipés de caméras haute résolution et de capacités d’imagerie à 360 degrés, ainsi que de systèmes de diagnostic et d’identification automatiques.

Dans le cas où ces véhicules ne parviennent pas à identifier une cible ou un objet marin, le cockpit envoie une commande immédiate au drone dans le cadre d’opérations dans le même espace géographique afin de vérifier les risques ou menaces potentiels.

Les embarcations modernes permettent à la marine américaine d’approcher les « forces ennemies » sans risque pour la vie de ses soldats.

La marine américaine a également mené un exercice sur l’utilisation de ces véhicules avec la marine saoudienne, devrait en mener un autre avec la marine jordanienne puis un troisième avec la marine israélienne.

L’US Navy cherche à généraliser l’expérience des véhicules aquatiques sans pilote avec tous les alliés de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), d’autant plus que la fabrication et la production de ces véhicules dépendent d’entreprises privées ; Ce qui contribue à gagner du temps.

L’expérience américaine dans l’utilisation de ces véhicules a conduit à un changement dans la planification stratégique précédemment décidée en termes de production de navires sans pilote de taille moyenne, car il a été constaté jusqu’à présent que la taille relativement petite des véhicules actuels peut être suffisante pour les besoins de la marine.