France : Tous leurs stratagèmes se recoupent toujours pour aboutir au NOM, voici le premier « pass carburant » mis en place en France par le préfet du Vaucluse.


Tous leurs stratagèmes se recoupent toujours pour aboutir au NOM, voici le premier « pass carburant » mis en place en France par le préfet du Vaucluse.

Publié le 9.10.2022


Désormais, c’est bien la France de E. Macron qui fait office maintenant de vitrine du NOM avec le gourou de Davos K. Schwab et son WEF dans le Monde et plus particulièrement en Europe, rétrécis aujourd’hui pour cause de « Guerre »!!.

Emmanuel Macron : « On ne va pas rentrer dans une situation où c’est le président de la République qui va faire les négociations salariales chez Esso et Total, parce que là, on va partir « cul par-dessus tête » ».

Pénurie de carburants : voici les stations TotalEnergies en rupture de stock [Carte] voyez ici dans les recherches comme tous les médias corrompus joue la carte de la pénurie clic ici

Aucune pénurie de carburant n’est constatée dans les autres pays de l’UE, Espagne, Belgique, Portugal, etc.. Ou que ce soit (moutarde, huile, électricité, carburants avec un tel niveau de force exacerbé que ce gouvernement exerce sur son peuple et met en place discrètement avec les boucs émissaire désignés (Covid, Russie, Guerre, et à présent CGT).

Donc les soi-disant complotistes que nous sommes considérés avait bien débusqué le rôle du crédit social aux travers des divers pass : (sanitaire, CO2, bancaire, etc…) en voici un nouveau découvert en catimini ce jour-ci et qui et nous laisse supposer à présent que ce gouvernement surf et bloque lui-même les fournitures de carburants.

Pourquoi et comment ?

Ils vont l’ont bien expliqués, pour maintenir leur NOM et leur plan en place, ils leur faut surfer sur la vague du quotidien, en étudiant la réaction du peuple, puis avoir un bouc émissaire afin de mettre en place leurs lois liberticides au jour le jour au nom de leur « Ordre Mondiale », c’est Yuval Noah Harari, le gourou liberticide qui chuchote à l’oreille de Klaus Schwab qui nous l’expliquâmes lui-même.

Puis une fois adoptées, ces lois, si le peuple les acceptent par naïveté, elles seront mises en place définitivement. La menace extérieure, dans ce cas, de pénuries de carburants pour ce gouvernement est les manifestants de la CGT qui bloquent soi-disant les raffineries, nous avons déjà connu des blocages de raffinerie, mais jamais un pays, le pays n’avait été bloqué aussi rapidement qu’en ce moment, réfléchissez ? rappelez-vous que ce gouvernement a ouvertement tué et éborgné plus d’un gilet jaune pour rien et envoyé leurs chiens de gardes pour ouvrir plus d’une fois les barrières quand ils veulent, ils peuvent…

Mais dans ce cas, c’est la méthode pass qui est visé dans un premier temps ?? Puis quoi ensuite ? la guerre civile entre le peuple contre les manifestants CGTistes pour déplacer le problème qu’ils ont engendré, comme avec les pénuries construites de toutes pièces, peut-être ? Rendant ainsi complice de facto la CGT avec eux aussi, pourquoi pas ?, car en ce qui concerne la CGT bloqués une raffinerie en cette période, il ne faut pas avoir beaucoup d’humanité aussi, à moins que cela soit orchestré de concert. Ne soyez plus naïf.

YUVAL NOAH HARARI
Le 23 juillet 2019
Sur Persian BBC

« Le moyen le plus immédiat pour capter l’attention des populations est de les effrayer »

« Donc si vous voulez détourner l’attention du public, du problème, tel que la corruption du gouvernement ou la détérioration du système de santé ou du système éducatif, la meilleure chose à faire est de désigner un ennemi extérieur »

« C’est pourquoi, très souvent, même dans une situation où il n’y a aucune menace réelle, les dirigeants fabriquent des menaces artificielles »

Toute ressemblance avec la saga de la Covid, la guerre en Ukraine, le climatisme, les pénuries d’énergie, la fin de l’abondance & autres guerres contre le terrorisme depuis 20 ans ne seraient bien sûr que fortuite !!!

Eh bien, c’est débunké, en voici une passée sous silence dans les médias corrompus, celle que nous vous déclarons comme :

Spéciale dédicace à tous ceux qui prenaient cette idée comme une vulgaire théorie du complot.

« Ça n’arrivera jamais en France » qu’ils disaient. Au Sri Lanka, peut-être, pas en France.

Encore une théorie qui prend étrangement forme dans notre réalité. Oh ! bien sûr, nous entendons encore certains dirent que cela est faux et que c’est pour notre bien, sans penser un seul instant que ce stratagème est monté de toutes pièces justement pour en arrivée là.

France bleu nous rapporte que : Carburants, pas de bidons en stations services en Vaucluse et 30 litres maximum par voiture

La préfecture de Vaucluse interdit les bidons et limite la quantité de carburant en station service à 30 litres pour les voitures et 120 litres pour les poids lourds.

La préfecture de Vaucluse indique que des difficultés d’approvisionnement des stations-service du département de Vaucluse en produits pétroliers et carburants liées aux actuels mouvements sociaux sont apparues depuis quelques jours. 

30 litres maxi pour les voitures, 120 litres pour les poids lourds

Afin de permettre au plus grand nombre d’automobilistes de se ravitailler, et d’éviter des phénomènes d’achats préventifs, préjudiciables au bon fonctionnement des stations-service, l’arrêté préfectoral 2022/10-07 prévoit que sur sur l’ensemble du département de Vaucluse, la vente et l’achat de carburant (essence, gazole, éthanol, GPL) sont limités à :  

  • 30 litres maximum pour les véhicules de particuliers d’un PTAC inférieur à 3,5 tonnes 
  • 120 litres maximum pour les véhicules d’un PTAC supérieur à 3,5 tonnes

Cette limitation ne concerne pas les véhicules des services publics ou entreprises assurant une mission de service public. 

Jerricans et bidons interdits jusqu’à mardi

La vente et l’achat de carburants (essence, gazole, éthanol, GPL) dans des récipients transportables manuellement sont interdits (notamment jerricans et bidons) sur l’ensemble du département de Vaucluse.

Les détaillants, gérants et exploitants des stations-service doivent prendre les dispositions nécessaires pour faire respecter ces limitations et afficher sur leurs pompes l’arrêté, afin d’en informer les usagers. Ces mesures sont applicables du samedi 08 octobre 2022 à 00h00 jusqu’au mardi 11 octobre 2022 inclus. Faire des stocks, c’est créer la pénurie. La préfète de Vaucluse en appelle donc au civisme et à la responsabilité de chacun et préconise un comportement citoyen pour assurer la satisfaction des besoins de tous.