Burkina Faso : Coup d’État au Burkina Faso, l’ambassade de France prise pour cible et tire des bombes de gaz lacrymogène contre les militants pro-putschistes.


Coup d’État au Burkina Faso, l’ambassade de France prise pour cible et tire des bombes de gaz lacrymogène contre les militants pro-putschistes.

L’Afrique se libère des colonisateurs, la Chine se nettoie du PCC, les US attendent le retour de DJT, la Russie se protège par le feu nucléaire et l’Europe est prise en étau sur tous les fronts, elle ne pourra résister longtemps et les mondialistes risquent désormais de ne devoir faire leur monde unipolaire transhumaniste que sur très petit continent représenté par une dizaine de pays, si ceux n’explose pas en plein vol avec les Sarmats Russe…..

Publié le 4.10.2022


Divers médias nous rapporte que, après les récents troubles au Burkina Faso, après l’éviction du président du pays, les soldats français chargés de garantir la sécurité de l’ambassade de France tirent des bombes de gaz lacrymogènes sur les manifestants devant l’ambassade de France dans la capitale afin de les disperser.

Le Président renversé du Burkina Faso se trouve au Togo

Selon le ministre togolais de la Communication, son pays, comme la Cédéao, « salue le fait que l’esprit de paix» règne autour de la situation de Paul-Henri Sandaogo Damiba ».

L’accueil de « M. Damiba fait partie de cet esprit ».

Le Burkina Faso (Ouagadougou) est plongé peu à peu dans le chaos, et la France est directement prise pour cible. Depuis samedi, l’ambassade française est attaquée par une partie des habitants de la capitale d’Ouagadougou. Ce matin encore, des assaillants ont été poussés par des tirs de gaz lacrymogènes.

Souvent abreuvée de désinformations sur les réseaux sociaux, la population estime que Paris est à l’origine de tous les maux de leur pays. Une confusion totale règne sur place. Un nouveau putsch militaire veut renverser la geint qui était elle-même récemment arrivée au pouvoir par la force. Les putschistes affirment avoir pris le contrôle du Burkina : « La constitution est suspendue. La charte de la transition est dissoute. Le gouvernement est dissout. »

Le sentiment antifrançais est exacerbé par les meneurs de ce coup d’État. Ils affirment que le chef de l’armée burkinabè est protégé par la France. Ce que Paris dément formellement. Souvent frappés par des attentats islamistes, nombreux Burkinabé veulent désormais suivre l’exemple du Mali voisin et se rapprocher de la Russie. Le Quai d’Orsay dit suivre attentivement la situation sur place.

Le nouveau dirigeant du Burkina Faso a dressé les axes de sa future coopération avec la Russie et la France

🇷🇺 La Russie est un partenaire, ce qui se manifeste notamment dans la coopération sécuritaire.

« La Russie est un État comme les autres, on est déjà en partenariat comme vous pouvez le constater. Même dans notre armée, nous utilisons beaucoup de matériels russes. Donc, c’est déjà un partenaire pour le Burkina Faso », a déclaré le capitaine Ibrahim Traoré.

🇫🇷 La France reste un partenaire, mais avec des nuances.

« S’il y a une ambassade ici, c’est qu’on est déjà partenaires. […] La France même est en train de changer les termes de ses partenariats avec beaucoup de nations. Nous voulons aussi discuter des termes du partenariat avec la France. Il y a des choses à améliorer, et peut-être qu’il y a des choses à abandonner, mais tout ce qui peut être amélioré doit être fait ».

Ça s’est passé à Ouagadougou devant le camp de l’armée française. Les populations exigeant le départ pur et simple des militaires qui occupent leur pays.

En difficulté, la France opère un nouveau coup d’État au Burkina Faso.

Former des agents étrangers au service de la France (Otan USA) pour terroriser et renverser des États, ensuite clou du spectacle : faire croire que ces agents travaillent pour la partie adverse (russe) et qu’ils tiennent tête à la France !

Le Chef de l’État Bissau-guinéen, S.Embalo, président en exercice de la cedeao a échangé, lundi à Paris, avec E. Macron.

La Guinée 🇬🇳, le Mali 🇲🇱 et le Burkina-Faso 🇧🇫, étaient au centre des discussions entre les deux hommes.

FRANCE

Pendant ce temps de putsch qui n’en finit plus en Afrique de l’ouest, TOTAL ENERGY alerte que ses réserves sont presqu’à sec et si rien est fait pour un approvisionnement urgent , c’est une crise de pénurie de carburant sans précédent qui risque de frapper la France.

Notons que dans plusieurs localités, des stations essences sont fermées à cause du manque de carburant.