USA : Le ministère de la Justice admet que les passeports de Trump ont été saisis après que CBS a rapporté qu’ils ne l’étaient pas – Mise à jour, le ministère de la Justice rend les passeports de Trump.


Le ministère de la Justice admet que les passeports de Trump ont été saisis après que CBS a rapporté qu’ils ne l’étaient pas – Mise à jour, le ministère de la Justice rend les passeports de Trump.

Comme d’habitude, CBS et le reste des mains stream média n’ont pas hésité à mentir pour la défense du régime néofasciste à Biden.

Publié le 16.8.2022


Le ministère de la Justice a confirmé que les passeports de l’ancien président Donald Trump ont été saisis par les agents du FBI qui ont fouillé son domicile en Floride la semaine dernière – après que la présentatrice de « CBS Evening News » Norah O’Donnell a tweeté qu’on lui avait dit le contraire.

Comme on pouvait s’y attendre, après que M. Trump a fait cette affirmation, la presse est rapidement montée au créneau pour le traiter de menteur. Norah O’Donnell, de CBS News, a affirmé via une source que le FBI n’était « pas en possession des passeports de l’ancien président Trump ».

Lundi, Taylor Budowich, porte-parole de Trump, a tweeté une capture d’écran d’un courriel censé provenir d’un membre de la Division de la sécurité nationale du ministère de la Justice, qui reconnaît que le bureau a retiré les documents de voyage du 45e président de Mar-a-Lago.

« Nous avons appris que les agents du filtre ont saisi trois passeports appartenant au président Trump, deux expirés et un étant son passeport diplomatique actif », indique le courriel.

Le courriel ajoutait que l’agence « rendait » les passeports de Trump et qu’ils seraient prêts à être récupérés lundi à 14 heures.

À lire aussi : USA : Quatorze dénonciateurs du FBI se sont manifestés – Rep. Jim Jordan.

La collaboration de la presse et du DOJ pour diffuser un faux récit n’est pas surprenante, mais elle n’en est pas moins inappropriée et corrompue. Des réponses doivent être fournies sur la façon dont le FBI s’est retrouvé avec les passeports de Trump alors qu’ils ne faisaient manifestement pas partie de ce qui était recherché et autorisé dans le mandat.

M. O’Donnell et le reste de la presse qui ont diffusé ce mensonge selon lequel le FBI n’avait pas les passeports doivent également expliquer pourquoi ils ont avalé une déclaration du DOJ sans même prendre la peine d’obtenir des détails corroborants.

L’ancien président et ses alliés ont critiqué le FBI et ont déclaré que ce raid était la dernière phase d’une longue « chasse aux sorcières » qui remonte à l’enquête du FBI visant à déterminer s’il y a eu collusion avec le gouvernement russe pendant la campagne de 2016.

Mise à jour :

Le ministère de la Justice a déclaré lundi soir que les trois passeports appartenant à Trump saisis par le FBI lors du raid de la semaine dernière à Mar-a-Lago ont été restitués.

« Un responsable du ministère de la Justice me dit que les passeports appartenant à l’ancien président Trump ne sont PAS en possession du FBI et ont été rendus ». a rapporté NBC.