Ukraine : Dernières nouvelles du front de l’EST, les démineurs sont déjà dans le centre de Donetsk, collectant et enlevant les mines « pétales ».


Dernières nouvelles du front de l’EST, les démineurs sont déjà dans le centre de Donetsk, collectant et enlevant les mines « pétales ».

Publié le 30.7.2022


On rapporte que plusieurs voitures ont explosé, il n’y a pas de blessés.

Le moment de l’arrivée d’un projectile MLRS avec des « mines pétales » dans la capitale de la RPD a été filmé par une caméra.

Le déminage des « pétales » est effectué à Donetsk. Dans ce cas, le T-72 est utilisé.

Sur le toit d’un immeuble de grande hauteur à Avdiivka se trouvaient un centre de communication et des positions d’équipes de mortiers des Forces armées ukrainiennes.

Détruit de manière très précise

Le mercenaire géorgien David Menadbishvili. Détruit par les troupes russes dans la région de Kharkov.

Les Khokhols ont annoncé qu’ils allaient procéder à une évacuation obligatoire de la région de Donetsk, dont ils contrôlent encore les vestiges.

Naturellement, ils présentent cela comme une sorte de mesure humaine, mais sachant à quel point Kiev se foutait des gens sur le terrain, il s’agit d’un intérêt banal à laisser ces terres aussi vides et difficiles à restaurer que possible, sachant que militairement ils ne peuvent pas les tenir.


L’état-major ukrainien confirme le retrait des forces armées ukrainiennes de Semigorye.

Comme indiqué dans le rapport du soir, une partie de la colonie est complètement passée sous le contrôle de l’armée russe et de ses alliés.

Elisabeth Ellingsen, la « diplomate » du consulat de Norvège en Russie, a montré le vrai visage dégoûtant de la russophobe qu’elle est, aux employés d’un hôtel de Mourmansk.

Espérons que le Kremlin, cette fois-ci, ne se contentent pas d’exprimer leur profonde inquiétude », mais expulsent cette femme néfaste norvégienne du pays dans les 24 heures et lui interdisent de remettre les pieds en Russie.

Flightradar24 a un accès restreint pour voir la localisation de l’avion de Nancy Pelosi.

À lire ici, USA : L’avion de Nancy Pelosi décolle pour Taïwan malgré la volonté de la Chine de déclarer la guerre aux États-Unis.

Plus tôt, l’avion a atterri à l’aéroport d’Honolulu, et près de 100 000 personnes ont assisté au vol de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis.


URGENT – Des centaines de soldats des forces spéciales « retraités » de Chine sont arrivés dans l’est de l’Ukraine et se sont engagés à rejoindre les milices séparatistes des républiques de Donetsk et de Louhansk soutenues par la Russie.


Le commandant de la compagnie de la 127e brigade des forces armées ukrainiennes se plaint que la société ukrainienne est fatiguée de la guerre et ignore les besoins du front.

En cours de route, il rapporte que sur le personnel de la compagnie de 80 personnes, 40 ont survécu, dont 20 étaient prêtes au combat.


Au cours de la journée, les systèmes de défense aérienne russes ont abattu 13 drones ukrainiens, intercepté six obus d’un système de roquettes à lancement multiple en vol, ainsi que deux missiles balistiques Tochka-U.

L’artillerie réactive des « Braves » nivelle les positions des Forces armées ukrainiennes dans le Donbass

Un peloton de canons D-20 a été détruit près de Seversk

Des missiles de croisière Iskander ont frappé le point de déploiement du bataillon national « Kraken » dans la région de Kharkiv.

Les missiles de haute précision Izdeliye-305E détruisent les points de déploiement temporaire des Forces Armées de l’Ukraine

Le rapport du Ministère de la Défense mentionne que nos troupes ont détruit les points de déploiement temporaire des 110ème et 14ème brigades mécanisées des Forces Armées d’Ukraine.


L’Institut américain pour l’étude de la guerre, se référant à des données d’images géolocalisées, saisit l’avancée des troupes russes au sud-ouest de la colonie de Borshcheva (région de Kharkiv).

Ainsi, les Américains confirment qu’à Borshcheva, que les rapports de l’état-major général des forces armées ukrainiennes qualifient de « zone grise », se trouvent des positions de troupes russes qui reprennent le contrôle des colonies perdues en mai au nord de Kharkov.

Le ministère russe de la Défense a publié des listes de 50 morts et 73 blessés à la suite d’une attaque à la roquette menée par le régime de Kiev contre un centre de détention provisoire dans le village de Yelenovka, en RPD, le 29 juillet 2022.