USA : BIENVENUE DANS LE NOUVEL ENFER DE JOE BIDEN : Le conducteur de la remorque du Texas remplie d’étrangers en situation irrégulière était « très défoncé ».


BIENVENUE DANS LE NOUVEL ENFER DE JOE BIDEN : Le conducteur de la remorque du Texas remplie d’étrangers en situation irrégulière était « très défoncé ».

Sommaire :

Publié le 30.6.2022


Le conducteur de la remorque texane retrouvée avec des dizaines de migrants morts était « sous l’emprise de la méthamphétamine » et pourrait encourir la peine de mort
Le conducteur de la remorque texane, qui transportait jusqu’à 100 migrants, pourrait être condamné à la peine de mort, ainsi que ses autres complices, alors que le bilan s’élève désormais à 53 morts.

Homero Zamorano Jr, 45 ans, a été trouvé sous l’emprise de méthamphétamine et prétendant être l’un des survivants de son propre crime présumé.

Homero Zamorano, le conducteur présumé de la remorque de migrants qui a fait naufrage.

Zamorano aurait conduit jusqu’à 100 migrants à travers la frontière sud dans un 18 roues, avant de les laisser mourir en pleine chaleur.

Lui et ses trois co-conspirateurs, Christian Martinez, Juan Claudio D’Luna-Mendez et Juan Francisco D’Luna-Bilbao, sont tous actuellement détenus.

S’ils sont reconnus coupables, Zamorano et Martinez risquent la peine de mort pour les charges liées au trafic d’étrangers illégaux ayant entraîné la mort.

Tendance : Otan : J. Biden, aurait-il écouté E. Macron ? Pris entre deux feux, il va demander à l’Alliance du Golfe d’augmenter la production de pétrole, mais il ne demandera pas directement au roi ni au prince héritier saoudien, voyez pourquoi ?

De nombreux survivants transportés d’urgence à l’hôpital souffrent de lésions cérébrales et d’hémorragies internes, et le bilan de 53 morts fait de cette traversée illégale la plus meurtrière de l’histoire de notre pays.

Par-dessus tout, ces décès sont le résultat d’une frontière sud chaotique, produite et maintenue par Joe Biden et son directeur de la sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas.

En créant des conditions aussi laxistes et incertaines à la frontière, ils ont encouragé un plus grand nombre de tentatives de traversées illégales qu’auparavant et ont créé les conditions d’un nombre excessif de traversées et, par conséquent, de décès.

Ces décès sont tragiques. Cependant, avec une sécurité frontalière plus stricte, peut-être qu’ils ne seraient jamais arrivés ici pour mourir en premier lieu. Cinquante-trois migrants pourraient encore être en vie et en sécurité dans leur pays d’origine, le Mexique, le Honduras et le Guatemala, au lieu d’être morts dans une remorque au Texas.

Retour au Menu


Rappel : Au moins 42 personnes ont été retrouvées mortes à l’intérieur de la remorque d’un 18 roues, 16 ont été hospitalisées… Possible trafic d’êtres humains [VIDÉO].

Publié le 27.6.2022

Au moins 42 personnes ont été retrouvées mortes à l’intérieur d’un 18-roues dans le sud-ouest de San Antonio, TX. Selon plusieurs sources de la police de San Antonio, 16 autres personnes ont été emmenées dans les hôpitaux de la région, et le nombre de morts pourrait augmenter.

Plusieurs véhicules d’urgence sont sur les lieux. Des agents de la patrouille frontalière viennent d’arriver.

Dillon Collier, un journaliste de KSAT, déclare : « De multiples sources du SAPD me disent qu’il y a au moins 40 morts. Seize autres ont été emmenées dans des hôpitaux de la région dans des conditions variables. Le nombre de morts pourrait augmenter. »

Patty Santos, journaliste de KSAT, partage une image de l’arrière de la remorque où les personnes ont été trouvées et où les morts et les personnes gravement malades ont été découverts.

Leigh Waldman de KSAT rapporte qu’une possible opération de trafic d’êtres humains pourrait faire partie de l’enquête.

Retour au Menu