Russie : Pendant ce temps, l’histoire s’écrit sur la Caspienne, les deux plus grandes civilisations d’Orient vivantes (Iran-Perse et Russie) se sont alliées (Ce qui n’était jamais arrivé auparavant).


Pendant ce temps, l’histoire s’écrit sur la Caspienne, les deux plus grandes civilisations d’Orient vivantes (Iran-Perse et Russie) se sont alliées (Ce qui n’était jamais arrivé auparavant).

Publié le 30.6.2022


Pendant ce temps, l’histoire s’écrit sur la Caspienne. Les deux plus grandes civilisations d’Orient vivantes (Iran-Perse et Russie) se sont alliées (Ce qui n’était jamais arrivé auparavant) plus rapidement et facilement qu’une visite d’un Président Français à Moscou.

JAMAIS dans l’Histoire l’authentique Russe et l’authentique Iran-Perse n’ont été si proches et si unis. Bien sûr, il y a des intérêts stratégiques de chacun en économie et en politique, mais c’est avant tout l’œuvre et la volonté de Dieu. Ces 2 empires ont beaucoup à partager.

Bien entendu qu’en réalité, 95 % de l’Asie soutien la Russie par vieille connaissance et amitiés historiques. En dehors du Japon et de la Turquie ou l’Otan n’y a aucune emprise, la Syrie aussi est proche de V. Poutine bien sur.

Et ils ne se quitteront plus jamais. La Russie n’aurait jamais pu établir une telle relation avec la Turquie (à cause de l’Histoire et aussi de l’OTAN) ni avec l’Arabie Saoudite (qui n’a pas de civilisation).

Voici le message de notre Vladimir V Poutine aux chefs d’État stupides du G7 « Hitler voulait détruire la Russie. Tout le monde doit se rappeler comment cela s’est terminé ».

  • La grande Russie a marqué le début de la fin pour Napoléon.
  • La grande Russie a marqué le début de la fin pour Hitler.
  • Et là, vous êtes en train d’observer le début de la fin du bloc occidental.

C’est le problème des pseudos dirigeants stupide et incultes. Ils ne retiennent aucunes leçons de l’histoire, et nous assistons donc à un suicide collectif global occidentale.

Qui dans (l’OTAN = G7/EU-UK, USA, Canada + Turquie (Qui ne se battra pas contre la Russie, ils en font encore des cauchemars)), mais peut-être que le Japon et l’Australie eux peuvent et voudrons aller à la guerre directe ?

Le soi-disant « Camp du Bien » avec E. Macron ? : « La Russie ne peut ni ne doit gagner» la guerre

Toujours le « en même temps » qui lui permet de faire toujours croire qu’il est un pacifiste de renom.

« Les sept grandes puissances partagent un même attachement de l’ordre multilatéral démocratique », a déclaré le dirigeant, à l’issue du sommet du G7 en Allemagne, avant d’enchaîner avec celui de l’OTAN.

« Notre soutien à l’Ukraine ainsi que les sanctions contre la Russie se maintiendrons aussi longtemps que nécessaire durant les prochains mois. »

« Ce n’est pas l’Ouest qui s’oppose au reste du monde, mais le camp de la paix contre le camp de la guerre », a affirmé Macron, toujours maître de l’inversion et de l’inversé.

Que pense le « reste du monde » de la fiction démocratique occidentale du G7 et de l’OTAN, outre la Russie ?

Alors que l’Afrique se tourne vers Pékin et Moscou, que l’Amérique latine tente de s’émanciper du joug de Washington, la Chine a encore exigé ce jour que l’OTAN cesse de créer des « ennemis imaginaires » et de semer le « désordre » dans le monde. Et avec Élargissement scandinave de l’Otan, c’est une énième et nouvelle histoire de trahisons ?

Zelensky obligé de «redéfinir la ˝victoire˝ ukrainienne»?

Les médias occidentaux continuent de préparer leur audience au scénario dans lequel l’Ukraine n’écrase pas finalement la Russie.

«Les responsables de la Maison-Blanche sont en train de perdre la certitude que l’Ukraine sera un jour en mesure de reprendre toutes les terres qu’elle a perdues au profit de la Russie au cours des quatre derniers mois de guerre,[…], même avec les armes plus lourdes et plus sophistiquées que les États-Unis et leurs alliés prévoient d’envoyer»: ceci est la première phrase d’un article de CNN consacré au conflit en Ukraine.

Selon le média américain, Washington désormais n’exclut pas que l’Ukraine «se soit rétrécie de manière irréversible» et que Kiev soit obligé de «redéfinir la ˝victoire˝ ukrainienne».

Ces confidences de l’équipe de Joe Biden à CNN s’expliquent par «les avancées de la Russie dans le Donbass» ces dernières semaines et le retrait de l’armée ukrainienne confrontée à «des pertes de troupes stupéfiantes, atteignant jusqu’à 100 soldats par jour».

Le «pessimisme croissant» des Américains est également lié à l’incapacité de Washington de prédire si les Européens seraient prêts à «armer et à soutenir l’Ukraine» en cas de conflit prolongé.

Dans le même temps, CNN ajoute que les États-Unis n’ont pas l’intention de faire pression sur l’Ukraine pour que cette dernière fasse «quelques concessions territoriales formelles à la Russie afin de mettre fin à la guerre».


Actualités géopolitiques depuis le 25.6.2022 :

🔹 Le président argentin Alberto Fernandez demande à devenir membre des BRICS.

🔹 Zelensky a renvoyé les ambassadeurs d’Ukraine au Portugal, en Slovaquie et en Géorgie. Ces ambassadeurs avaient tous été nommés par son prédécesseur Petro Poroshensko.

🔹 L’Allemagne souhaite que le G7 renonce à financer des projets liés aux combustibles fossiles, ce qui porterait un coup à la lutte contre le changement climatique. Le pays est en effet très dépendant du gaz russe et les prix de l’électricité ont plus que doublé depuis le début de l’année.

🔹 Les négociations sur le nucléaire iranien devraient reprendre dans les prochains jours.

🔹 La Commission européenne a préparé un projet de document permettant à la Russie de transporter des marchandises vers Kaliningrad via la Lituanie.

🔹 Le G-7 ANNONCE UNE INTERDICTION D’IMPORTATION DU NOUVEL OR RUSSE : OFFICIEL AMÉRICAIN (Attendez-vous à ce que cela se retourne contre vous « L’or détruira… »)

🔹 Poutine : L’Amérique a préparé 257 avions en Europe pour une éventuelle utilisation d’armes nucléaires.

🔹 Poutine : Nous fournirons à la Biélorussie des missiles modernes capables de porter des ogives nucléaires.


La Syrie coincée entre l’Iran et la Russie

Premières photos de la rencontre de Bachar el-Assad de Syrie avec le chef suprême et le président iraniens aujourd’hui. (Lors de sa dernière rencontre avec Khamenei en 2019, rappelons qu’Assad était accompagné de Soleimani et que Zarif a démissionné pour ne pas être dans la réunion).

L’aviation israélienne a frappé vendredi 10 juin 2022 l’aéroport international de Damas pour empêcher l’envoi d’armes iraniennes à destination du Hezbollah. Le tarmac a été endommagé et le hall en partie détruit, mais le site vient de rouvrir. Sous pression israélienne, le président syrien Bachar Al-Assad doit ménager ses soutiens russes et iraniens, tout en esquissant un rapprochement avec les pays du Golfe.

Nous voulons empêcher l’Iran de transformer la Syrie en une base iranienne proche d’Israël, ce qui pourrait apporter un changement stratégique radical dans la situation… C’est pourquoi nous continuons à pilonner les bases iraniennes afin qu’elles ne prennent pas le contrôle du pays.

En d’autres termes, Israël continuera à bombarder la Syrie tant que Bachar Al-Assad n’aura pas pris ses distances avec l’Iran et le Hezbollah. Selon le site d’information saoudien Elaph, Israël aurait même menacé de bombarder le palais du président syrien si les opérations iraniennes continuaient sur son territoire.


« J’ai toujours rêvé d’assassiner des chrétiens. Il m’est difficile de le faire en France ouvertement, c’est pourquoi je suis heureux de livrer des armes aux nazis en Ukraine pour leur permettre d’assassiner des civils chrétiens. La christianophobie est notre spécialité depuis 1792 » – Ministre français de la Défense.


Si vous écoutez ce que disent les politiciens occidentaux, alors il sera clair que la Russie a été déclarée ennemie simplement parce qu’elle ne veut pas accepter l’ordre mondial néo-libéral que les États-Unis, qui ont soumis le monde occidental, impose aux autres sous le slogan de « l’ordre basé sur des règles » – Le ministre Russe S. Lavrov