USA : QUI EST RACHEL POWELL ? Elle a utilisé une hache à glace et un bélier pour briser les fenêtres du Capitole le 6 janvier… Elle a donné aux gens à l’intérieur des instructions spécifiques sur la façon de naviguer dans un aménagement confus… Pourquoi est-elle assignée à résidence ? [VIDÉO]


QUI EST RACHEL POWELL ? Elle a utilisé une hache à glace et un bélier pour briser les fenêtres du Capitole le 6 janvier… Elle a donné aux gens à l’intérieur des instructions spécifiques sur la façon de naviguer dans un aménagement confus… Pourquoi est-elle assignée à résidence ? [VIDÉO]

Publié le 26.6.2022


Rachel Powell est une résidente de Pennsylvanie âgée de 41 ans et mère célibataire de 8 enfants. Le FBI a demandé de l’aide pour retrouver Rachel après qu’elle ait été filmée en train de briser des fenêtres au Capitole le 6 janvier.

Rachel s’est rendue au FBI au début du mois de février 2021. Elle a été accusée d’obstruction, de déprédation de biens gouvernementaux, d’entrée dans un bâtiment à accès restreint, d’entrée dans un bâtiment à accès restreint avec une arme dangereuse et d’entrée avec violence.

Rachel réside actuellement dans sa maison en Pennsylvanie et est assignée à résidence. Plusieurs signaux d’alarme entourent le cas de Rachel, à commencer par son arrestation, son emprisonnement de courte durée en Pennsylvanie, sa libération de prison et son assignation à résidence de 475 jours dans le confort de sa maison, alors que tant d’hommes qui ont commis des crimes moins graves sont toujours en détention provisoire en isolement et vivent dans des conditions déplorables.

Voici quelques faits dans le curieux cas de Rachel Powell :

Dernières nouvelles : Russie : Mise à jour sur l’info de la nuit et déplacement « Urgent de V. Poutine au Kremlin avec une sécurité totale pour une raison inconnue » [VIDÉO].

Le 6 janvier, Rachel Powell a utilisé un piolet pour briser les fenêtres du Capitole. C’est moi ou elle passe pour une mauvaise actrice quand elle se tourne vers l’homme à côté d’elle et fait semblant d’être super cool ?

Regardez :

Lorsque le piolet n’arrive pas à retirer entièrement la fenêtre de son cadre, Rachel et un homme non identifié utilisent un bélier qui se trouve juste à côté des fenêtres du Capitole et l’enfoncent dans les fenêtres du Capitole sous le regard de plusieurs passants.

Regardez :

Une fois les fenêtres brisées, on peut voir Rachel donner aux personnes à l’intérieur des instructions sur la façon de naviguer autour de la pièce spécifique où elle vient de briser les fenêtres. Comment Rachel, qui vit en Pennsylvanie, peut-elle connaître tous les détails de la pièce qu’elle a choisie « au hasard » de briser avec un piolet et un bélier ?

« Hé les gars », crie Rachel dans une corne de brume depuis l’extérieur de la pièce où se tiennent les manifestants (et d’autres informateurs du FBI ?), « J’étais dans l’autre pièce – écoutez-moi – dans l’autre pièce, de l’autre côté de cette porte, juste ici, où ces pieds se tiennent, il y a une vitre, qui si quelqu’un – et si elle est cassée, vous pouvez descendre dans une pièce en dessous ». Cela ressemble à des détails que seule une personne ayant une connaissance spécifique du Capitole pourrait avoir.

Mme Powell a continué à donner des détails précis sur la pièce qui devraient soulever plusieurs drapeaux rouges, « Il y a aussi deux portes dans l’autre pièce. Une à l’arrière et une sur la droite. » Comment Rachel pourrait-elle savoir qu’il y a des portes dans l’autre pièce depuis sa position à l’extérieur du Capitole ?

Regardez :

Les gauchistes sur les médias sociaux ont supplié et plaidé auprès du Comité de la Chasse aux Sorcières du 6 janvier pour qu’il appelle Rachel Powell à témoigner devant le comité, mais comme Ray Epps, le comité et les médias malhonnêtes qui étaient à fond sur l’histoire de Rachel Powell au départ, ont perdu tout intérêt pour l’une des « insurgées » les plus en vue du 6 janvier.

Selon l’article de Ronan Farrow dans le New Yorker du 21 février 2021, Rachel Powell n’a pas voté pour Donald Trump en 2016. « Je ne faisais pas partie d’un complot – organisé, quoi que ce soit », a-t-elle déclaré au New Yorker. « Je n’ai pas de passé militaire […], je suis une maman avec huit enfants. C’est tout. Je travaille. Et je jardine. Et j’élève des poulets. Et je vends du fromage sur un marché de producteurs. » Bien qu’elle n’ait pas soutenu Trump en 2016, elle est soudainement devenue une de ses fans en 2020.

Selon le Pittsburg Post Gazette, Mme Powell a donné l’interview à Ronan Farrow alors que le FBI était « à sa recherche. » Qui donne une interview à un grand reporter alors que le FBI le recherche ?

Mme Rochlin a également raconté comment Mme Powell a laissé ses enfants sans surveillance à la maison pour se rendre à Washington ce jour-là et a ensuite donné une interview au New Yorker alors que le FBI la recherchait.

Le New Yorker, Vice et CNN, qui ont tous publié des articles à charge sur Mme Powell à la suite du 6 janvier, ont complètement abandonné son histoire.

La seule mise à jour concernant le cas de Mme Powell est apparue sur la chaîne locale KDH2 et dans le Pittsburg Post Gazette le 7 juin 2022, où l’on affirme que Mme Powell demande le retrait de son bracelet électronique en attendant son procès, arguant que la détention à domicile est « pesante » et « affecte ses obligations professionnelles et familiales ».

En ce qui concerne les conditions de vie actuelles de Mme Powell, Mme Rochlin a déclaré que Mme Powell avait demandé et obtenu l’approbation du bureau des services d’avant-procès pour son adresse actuelle « malgré le manque d’espace pour tous ses enfants ». Elle a également noté que Mme Powell n’a pas la garde complète des enfants ; leur résidence principale est avec leur père. Les enfants ne sont près de Mme Powell que lorsqu’ils viennent lui rendre visite.

Il est difficile de soutenir que le juge a permis à Mme Powell de rester à la maison pour aider à s’occuper de ses enfants, étant donné qu’elle n’en a pas la garde complète.

Pourquoi cette femme, sans antécédents de violence et qui, jusqu’en 2020, n’avait aucun intérêt à soutenir Donald Trump au Capitole avec un piolet et un bélier ? Comment a-t-elle pu partager des détails aussi complexes sur la disposition du Capitole avec des personnes à l’intérieur ? Et pourquoi les médias ne s’intéressent-ils plus à son histoire ? Quelqu’un devrait-il demander à Ray Epps s’il connaît Rachel Powell ?