Chine : L’affaire taïwanaise prend de l’ampleur.


L’affaire taïwanaise prend de l’ampleur.

Publié le 30.5.2022


La Chine menace les États-Unis de « se couper les doigts » pour utiliser Taïwan afin de contenir la Chine et rappelle que l’armée chinoise est déjà à la frontière pour « écraser toute tentative séparatiste à Taïwan ».

Alors que la France se débat avec ses « 40 000 supporters anglais munis de faux billets » ne rigolez pas, le ministère de la Défense taïwanais annonce que 30 avions de combat chinois sont entrés aujourd’hui dans la zone d’identification de défense aérienne sud-ouest de Taiwan.


« 140 000 soldats et 953 navires » : La fuite d’un clip audio révèle le plan d’invasion de Taïwan par la Chine.

Publié le 30.5.2022 par Planetes360

Difficile à comprendre que le briefing d’un gouvernement aussi cloisonné que celui de la Chine ait pu fuiter de la sorte sur le net…

La fuite d’un clip audio dans lequel des hauts gradés du Parti communiste chinois discuteraient de plans militaires en vue d’une invasion de Taïwan a déclenché une controverse en ligne. Selon les médias indiens, le clip de 57 minutes qui a fait l’objet de la fuite serait le tout premier enregistrement d’une réunion de hauts gradés chinois. 

L’analyse par des experts du clip audio publié sur la chaîne YouTube de Lude Media semble authentique, a rapporté le Times Of India, un média d’information basé à New Delhi. Le clip audio viral a également été partagé par Jennifer Zeng, une militante des droits de l’homme née en Chine, sur son compte Twitter. Zeng a également publié la transcription sur son site Web.

Traduction du Tweet ci-dessous :

« Exclusif ! Explosif ! S’il vous plaît, lisez et partagez ! J’ai tout fait ! Transcription complète de l’intégralité des 56 minutes d’enregistrement top secret de la réunion de mobilisation #War de la zone de guerre sud et de la province #Guangdong de #CCP #PLA . #Taiwan #Japan #US en danger »

International Business Times n’a pas pu vérifier ce clip de manière indépendante, et il n’y a pour l’instant aucune confirmation officielle de Pékin à ce sujet.

La réunion porte sur la feuille de route du plan de « transition de la normalité à la guerre » de la haute direction du PCC. Le clip audio suggère que parmi les personnes présentes à la réunion de haut niveau figurent le secrétaire du parti, le secrétaire adjoint, le gouverneur et le vice-gouverneur de Guangdong.

La réunion s’est concentrée sur Taïwan, en insistant sur le fait qu’il fallait « écraser les forces indépendantistes et ne pas hésiter à déclencher une guerre ». Les hauts dirigeants ont également discuté de la « défense de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale », une décision stratégique majeure du président chinois Xi Jinping, et de la « situation stratégique globale du grand rajeunissement de la Chine ».

Les responsables ont également recommandé l’ouverture d’un commandement civil-militaire conjoint et de « planifier-déployer-organiser » la transition normale de la province vers la guerre.

Les participants à la réunion ont discuté des entreprises qui joueraient un rôle crucial pendant la guerre. Il s’agit de Zhuhai Orbita, Shenzhen Aerospace Dongfanghong Satellite Co., Foshan Deliya et Ji Hua Laboratory. En outre, quatre détachements de satellites seront formés. « Nous disposons au total de 16 satellites en orbite basse, dotés de capacités de détection et d’imagerie à très haute résolution optique de 0,5 à 10 mètres », déclarent les responsables dans le clip.

La mobilisation lancée à Guangdong par les zones de guerre de l’est et du sud comprend « 20 catégories et 239 articles. » Elle comprend 140 000 lakh militaires, 953 navires, 1 653 unités d’équipement sans pilote, 20 aéroports et docks, six chantiers de réparation et de construction navale, 14 centres de transfert d’urgence et des ressources telles que des dépôts de céréales, des hôpitaux, des postes de transfusion sanguine, des dépôts de pétrole, des stations-service, etc.

Le recrutement de nouveaux militaires, de militaires à la retraite et de talents spéciaux, soit 15 500 personnes de la province, a également été discuté.

« La déclaration de la Commission de défense nationale a clairement indiqué que notre province coordonnera la mise en œuvre des sept types de ressources de guerre de niveau national, dont, principalement, 64 navires rouliers de 10 000 tonnes, 38 avions, 588 wagons de train et 19 installations civiles, notamment des aéroports et des docks », a-t-on entendu dans le clip audio.

Selon le Times of India, la réunion avait pour but de discuter des « préparatifs d’avant-guerre » et il s’agissait plutôt d’une réunion de type discussion où chaque participant faisait des suggestions.

Source