USA : Biolabs en Ukraine liés aux Clintons, Bidens, Soros et Gates… utilisés pour générer de l’argent pour les démocrates lors des élections.


Biolabs en Ukraine liés aux Clintons, Bidens, Soros et Gates… utilisés pour générer de l’argent pour les démocrates lors des élections.

Publié le 12.5.2022



Des rapports russes montrent que des biolabs ukrainiens liés aux mondialistes d’extrême gauche George Soros et Bill Gates sont utilisés pour générer de l’argent pour les élections démocrates.

On en revient toujours à Soros. Selon une affirmation de l’armée russe, la recherche biologique militaire américaine en Ukraine est en grande partie dirigée par des démocrates américains. Ces laboratoires de recherche biologique dans le pays déchiré par la guerre sont mis en place par des entreprises pharmaceutiques partenaires des démocrates, ainsi que par des fondations dirigées par le sinistre George Soros et le macabre Bill Gates – ainsi que par des démocrates de premier plan.

Un graphique publié par le ministère russe de la Défense montrant la corruption du parti démocrate et ses actions en Ukraine.

Du Gateway Pundit : Selon RT, le gouvernement américain a mis en place un moyen de financer la bio-recherche militaire directement à partir du budget fédéral, mais a également utilisé des garanties gouvernementales pour lever des fonds auprès d' »organisations non gouvernementales contrôlées par la direction du Parti démocrate », a déclaré M. Kirillov.

Ces organisations comprennent la Fondation Bill et Melinda Gates, la Fondation Clinton, l’Open Society et les fonds d’investissement de George Soros, la Fondation Rockefeller, l’EcoHealth Alliance et Rosemont Seneca Partners de Hunter Biden, a affirmé M. Kirillov.

Tous ces mondialistes auraient une part de responsabilité dans ce cycle de génération d’argent électoral louche à partir de biolabs ukrainiens. Mais ce n’est pas tout.

À lire aussi : USA : Le FBI a « paniqué » lorsque Trump a tweeté qu’il savait qu’il était espionné, selon des notes du DOJ.

Le spox du ministère russe de la Défense a également désigné Pfizer, Moderna, Merck et Gilead comme étant impliqués dans ce système, « l’utilisant pour tester des médicaments en contournant les normes de sécurité internationales », selon RT. En retour, Big Pharma fait des dons au parti démocrate, a affirmé M. Kirillov.

Big Pharma, y compris les entreprises qui produisent le vaccin, ont contourné les normes de sécurité en échange d’un pot-de-vin au parti démocrate. Mais malheureusement, il ne s’agit pas seulement d’un phénomène propre aux démocrates américains.

L’Allemagne, la Pologne et d’autres alliés de l’OTAN mèneraient également des recherches biologiques militaires sur le territoire ukrainien.

Néanmoins, le groupe mondialiste composé de Soros, Gates, les Biden et Clinton, ainsi que Big Pharma, se livrent tous activement à des activités suspectes en mettant en place des recherches biologiques militaires en Ukraine avec de l’argent fédéral, en contournant les lois internationales sur la sécurité et en envoyant l’argent récolté grâce à ces recherches, notamment par Big Pharma, pour soutenir les efforts électoraux des démocrates.

La corruption de cette cabale est profonde, et elle explique certainement pourquoi les mondialistes tentent désespérément de soutenir l’Ukraine par tous les moyens. Soros, en particulier, s’est exprimé ouvertement depuis le premier jour de l’invasion sur la façon dont l’OTAN et l’UE pourraient protéger l’Ukraine, sans doute pour préserver ses investissements dans la recherche biologique.

La question est maintenant de savoir quelles seront les conséquences de ce comportement. Probablement aucune, car le régime démocrate invoquera la désinformation russe comme il le fait toujours, comme ce fut le cas pour l’ordinateur portable de Hunter Biden, depuis lors innocenté.