Soros : La chaîne de télévision RT a diffusé des informations sur la fuite de plus de 2000 documents qui prouvent la responsabilité de George Soros et d’Open Society dans la manipulation des élections dans tous les pays européens.


La chaîne de télévision RT a diffusé des informations sur la fuite de plus de 2000 documents qui prouvent la responsabilité de George Soros et d’Open Society dans la manipulation des élections dans tous les pays européens.

Publié le 1.5.2022



Les groupes Soros sont piratés, des centaines de documents ont été divulgués.

Article publié le 13 août 2016 par Alex Pfeiffer

Des centaines de documents internes de groupes dirigés par l’éminent donateur libéral milliardaire George Soros ont été divulgués en ligne samedi après que des pirates informatiques aient infiltré les groupes.

Les 2 576 fichiers ont été publiés par DCLeaks, un site web qui prétend être « lancé par les hacktivistes américains qui respectent et apprécient la liberté d’expression, les droits de l’homme et le gouvernement du peuple. »

[Les documents proviennent de plusieurs départements des organisations de Soros. L’Open Society Foundations de Soros semble être le groupe avec le plus de documents dans la fuite. Les dossiers proviennent de sections représentant presque toutes les régions géographiques du monde, du « bureau du président » et d’un organisme nommé SOUK.

Certains documents datent d’au moins 2008 à 2016. En juin, plusieurs documents de l’Open Society Foundations ont également été divulgués par DCLeaks. Bloomberg rapporte que la fondation a informé le Federal Bureau of Investigation du piratage.

Les documents divulgués vont de documents de recherche tels que « SOMALIS IN EUROPEAN CITIES PORTFOLIO REVIEW » à des données financières spécifiques sur les subventions.

DCLeaks a précédemment publié des courriels du général d’armée de l’air Philip Breedlove, commandant suprême des forces de l’OTAN en Europe. Ces courriels montraient que Breedlove était mécontent de la réticence d’Obama face à l’agression russe.

DCLeaks est soupçonné d’être une source soutenue par la Russie.

Source 1

Source 2

Source 3