Russie : V. Poutine explique, « Ce qui s’est passé, nous avons fourni aux européens du gaz, ils l’ont reçu, ils nous ont payés en euros, qu’ils ont eux-mêmes ensuite gelés ».


V. Poutine explique la situation de livraison du Gaz en Europe et la modalité de paiement.

Et quand on fait l’association des 2 discours, on se rend compte que l’Europe prend le chemin du retour aux temps des cavernes, ils se tirent des balles dans la tête de jours en jours.

Publié le 1.5.2022


Poutine le 30/04 : « Ce qui s’est passé, nous avons fourni aux européens du gaz, ils l’ont reçu, ils nous ont payés en euros, qu’ils ont eux-mêmes ensuite gelés. C’est-à-dire que nous avons fourni gratuitement du gaz à l’Europe. « Cela, bien sûr, ne peut pas continuer «  ».

L’idée fait son chemin et le président du parlement russe ne parle jamais pour ne rien dire :

LA RUSSIE A QUELQUE CHOSE À RÉPONDRE AU « VOL » DES PAYS HOSTILES – VOLODINE

Le président de la Douma d’État a commenté la décision de la Chambre des représentants des États-Unis de transférer les avoirs gelés des Russes à l’Ukraine et de geler les réserves d’or et de devises. Il a noté que de cette manière, les pays hostiles sont essentiellement « engagés dans le vol »

Aujourd’hui, les entrepreneurs russes achètent des sociétés étrangères opérant en Russie, rachetant les parts de partenaires qui veulent quitter notre marché. Agissez de manière civilisée. En vertu d’un droit en droit international. Que ne peut-on pas dire d’un certain nombre de pays hostiles: la Lituanie, la Lettonie, la Pologne et même les États-Unis, qui se livrent simplement à des vols », a déclaré le président de la Douma d’État.

Volodine a proposé de refléter les actions des autorités des pays hostiles. Il a proposé de confisquer les actifs et de diriger le produit de la vente vers le développement du pays.


Tous les chemins mènent à Poutine.

Nancy Pelosi est à Kiev pour rencontrer Zelenskyy.

Accompagnée d’Adam Schiff, président de la commission des renseignements de la Chambre des représentants, et de Gregory Meeks, président de la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants.


VLADIMIR POUTINE MENACE :

« Si quelqu’un veut intervenir de l’extérieur en Ukraine et créer une menace stratégique pour la Russie, alors il doit savoir que la réponse sera extrêmement rapide comme l’éclair. »

« L’armée russe n’hésitera pas à utiliser les armes les plus modernes pour ça. Nous avons des instruments que personne n’a aujourd’hui, et nous les utiliserons si c’est nécessaire, je souhaite que tout le monde le sache. »

« Nos soldats et nos officiels remplissent leur devoir héroïquement et tous les objectifs seront atteints. […] Ils mènent une guerre économique contre la Russie en utilisant tous les prétextes possibles, mais leurs plans ont échoué. »

« L’opération est nécessaire pour garantir la paix et sécurité des Républiques de Donetsk, de Lougansk, de la Crimée russe et de la Russie. […] Il n’y a pas d’alternative. L’amour de la patrie est un des fondements de notre état. »

Le président Poutine a signé un décret sur des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité de l’information en Russie des unités de sécurité informatique seront créées dans chaque département, institution et organisation.

Après le 1er janvier 2025 (date officielle à confirmer), il sera strictement interdit aux institutions et aux entreprises d’utiliser des moyens de protection de l’information fabriqués dans des « pays hostiles ». La transition va encore prendre du temps. Soyez sûr que ce sera fait avant.
Du boulot pour la IT dans la sécurité