Guinée : Mamady Doumdouya annonce une transition qui dépasse les 3 ans.


Mamady Doumdouya annonce une transition qui dépasse les 3 ans.

Comme nous vous le disions dans cet article, l’Afrique se libère avec l’aide de la Russie et V. Poutine du système colonialiste Français.

Publié le 1.5.2022


En effet, ce samedi 30 avril, le colonel et président de la transition Guinéenne, MAMADY DOUMBOUYA déclare le nombre exact de la durée de la transition, qui serait de 3 ANS ET 3 MOIS.

« ……..𝗗𝗲 𝘁𝗼𝘂𝘁𝗲𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗻𝘀𝘂𝗹𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝗻𝗴𝗮𝗴𝗲́𝗲𝘀 𝗮̀ 𝘁𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗻𝗶𝘃𝗲𝗮𝘂𝘅 𝗱𝗲𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗹𝗲 𝗱𝗲́𝗯𝘂𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗧𝗿𝗮𝗻𝘀𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻, 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘁𝗼𝘂𝘁𝗲𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗼𝘀𝗮𝗻𝘁𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗻𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻, 𝗮𝘂𝗽𝗿𝗲̀𝘀 𝗱𝗲 𝘁𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗚𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲𝗻𝘀 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗼𝘂̀ 𝗶𝗹𝘀 𝘀𝗲 𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲𝗻𝘁, 𝗶𝗹 𝗿𝗲𝘀𝘀𝗼𝗿𝘁 𝘂𝗻𝗲 PROPOSITION 𝗺𝗲́𝗱𝗶𝗮𝗻𝗲 𝗱’𝘂𝗻𝗲 𝗱𝘂𝗿𝗲́𝗲 𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗻𝘀𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 TRANSITION DE 39 MOIS……. » , DÉCLARATION officielle rapportée par plusieurs médias locaux.

La Guinée Conakry, reprend le chemin du Mali. Affaire à suivre…

La Guinée a eu la France !

Il est vrai que le clan occidental avait beaucoup, et même énormément misé sur le coup d’État qui a eu lieu le 5 septembre 2021 en Guinée ! Mais contrairement à ce qui était prévu, la Guinée se dirige vers d’autres partenaires et se dirige vers de nouvelles politiques qui ne sont pas forcément celles dictées par l’axe occidental.

Le monde est en pleine mutation depuis le déclenchement par la Russie de la dénazification et de la démilitarisation de l’Ukraine par une guerre que l’Otan et l’UE souhaitait éclairer, or, en excellent stratège, Vladimir Poutine démontre aux yeux du monde libre qu’il a toutes les cartes actuellement et à la fin est également le seul à maîtriser les principaux objectifs de cette crise qui sans aucun doute aboutira à l’effondrement de la vieille Europe anthropophage et à l’émergence de l’axe stratégique Eurasiatique.

Une aubaine pour l’Afrique dont certains dirigeants ont compris les enjeux géopolitiques de la campagne spéciale de l’armée russe en Ukraine, semble déterminés à en faire sienne dans l’intérêt majeur de la souveraineté de leurs pays et peuples respectifs.

C’est en filigrane une question de vie ou de mort pour l’Afrique, victime depuis de longs siècles de razzia, pillage, terrorisme, et de la déshumanisation perpétuelle… La suite ici



Le 26 avril, Mikhaïl Bogdanov a reçu plusieurs ambassadeurs africains accrédités à Moscou, notamment David Madoukou, Ambassadeur de la République du Congo, Léon Dodonou-Pounagazou, Ambassadeur de la République centrafricaine, André Akambi Okounlola-Biaou, Ambassadeur de la République du Bénin, et Madjou Kake, Ambassadeur de la République de Guinée.

🔹 Les interlocuteurs ont évoqué la situation en Ukraine et autour de ce pays. Les ambassadeurs ont exprimé leur compréhension et leur solidarité avec la position de principe de la Russie et les objectifs de l’opération militaire spéciale visant à protéger la population civile dans le Donbass.

🔹 Les parties ont également abordé les principaux aspects du développement des relations diversifiées entre la Russie et l’Afrique sur la base solide des relations traditionnellement amicales et de la coopération égale à long terme répondant à l’objectif de renforcer l’indépendance et la souveraineté des États membres de l’Union africaine.