France : Le monde multipolaire ne se limite pas à l’Asie ou à l’Amérique latine, V. Poutine a critiqué le meurtre de Kadhafi et l’invasion de la Libye par l’OTAN en 2011.


Le monde multipolaire ne se limite pas à l’Asie ou à l’Amérique latine, V. Poutine a critiqué le meurtre de Kadhafi et l’invasion de la Libye par l’OTAN en 2011.

Publié le 1.5.2022


Les Mondialistes Globalistes veulent un monde Unipolaire, basé sur l’asservissement des peuples et leurs gestions stratégiques personnel, d’enrichissement au travers de leurs normes, mais la Russie a une stratégie très claire et encore plus en Afrique depuis des mois.

L’objectif est de libérer le continent de la présence coloniale Française.

Ces derniers mois, la Russie a cherché à coopérer militairement avec le Mali, ce qui a entraîné la fin de la présence militaire française dans le pays.

Aujourd’hui, le Kremlin fait un autre grand pas en avant, en signant un accord de coopération militaire avec le Cameroun, un autre État qui a toujours fait partie de la France.

Nous parlons des pays qui adoptent le Franc CFA, oui vous vous rappelez celui que Sarkozy a défendu bec et ongles après avoir fait éliminer un pays complet et son dirigeant M. Kadhafi, oui la Libye, l’instrument que Paris a utilisé pour priver ces pays de leur souveraineté monétaire.

QU’EST-CE QUE CES HOMMES ONT EN COMMUN ?

ILS ONT REFUSÉ D’ACCEPTER LE DOLLAR AMÉRICAIN, POUR LE PÉTROLE ET LEURS BANQUES CENTRALES ÉTAIENT ET N’APPARTIENT PAS À LA FAMILLE ROTHSCHILD. SADDAM A ÉTÉ PENDU ET KADHAFI A ÉTÉ ABATTU …

Et maintenant Poutine.

DISCOURS MÉMORABLE DU GUIDE KADHAFI AUX NATIONS ARABES (VOSTFR)

La Russie vient encore de frapper au cœur de l’État Profond français, qui a fondé sa domination sur l’asservissement et l’exploitation de l’Afrique.

Le monde multipolaire ne suit pas seulement la voie du retour des États-nations.

Mais pour la première fois depuis de nombreuses décennies, le monde multipolaire libère l’Afrique de l’oppression du colonialisme Français.

Plus, vous en savez… V. Poutine a été traumatisé par ces images et surtout de la façon don MK a été tué, après que Sarkozy l’a encouragé à faire les « États-Unis d’Afrique », et quand MK à décider de le faire en adossant une nouvelle monnaie indexée sur son propre fond d’OR, l’or de la Libye, Sarkozy a réclamé à l’ONU une intervention, voici la vérité.

Le président Poutine a critiqué le meurtre de Kadhafi et l’invasion de la Libye par l’OTAN en 2011.

  • Il a également condamné la destruction des infrastructures en Libye.
  • Il a demandé qui a donné à l’OTAN le droit de détruire la Libye.

Alors : Monde Unipolaire, Monde Multipolaire ou Monde Bipolaire ? Une Europe faible et menacée de partout à cause des Mondialistes ou retour du monde bipolaire (en 1950) de Vladimir Poutine. Alors que maintenant les BRICS sont créées, nouveau Monde ??

La Russie s’est adaptée à ce que l’on appelle le monde « multipolaire ». Mais, s’il semble bien que la Russie ait tiré, de gré ou de force, toutes les conclusions qui s’imposaient du fait de la multi-polarisation du monde, tel n’a pas été le cas de l’Union européenne. La suite ici

Un projet pour écrire l’Histoire

Seul un tel projet peut rendre un avenir à la France et aux nations européennes, un avenir qui soit digne de ce qu’elles ont été. Seul ce projet peut réveiller les Européens et leur redonner l’espoir, l’enthousiasme et la fierté de ce qu’ils sont. L’Europe, c’est cinq cents millions d’hommes et de femmes, un PNB équivalent à celui des États-Unis. Alliée à la Russie, c’est près de sept cents millions d’âmes et un territoire immense. C’est donc la possibilité pour l’Europe de s’imposer à nouveau face aux plus grands et de continuer à placer le monde sous l’influence bénéfique et civilisatrice des peuples européens.

L’Europe puissance, ce sont les Européens qui continuent de marquer leur empreinte dans l’Histoire.




La dictature de Mouammar Kadhafi abattu comme un chien dans un fossé!!!

1- L’électricité à usage domestique est gratuite !
2- L’eau à usage domestique est gratuite !
3- Le prix d’un litre d’essence est de 0,08 EUROS !
4- Le coût de la vie en Libye est beaucoup moins élevé que celui qui prévaut en France. Par exemple, le prix d’une demi baguette de pain en France est d’environ 0,60 Euros , tandis qu’en Libye il est de 0,11 Euros !
5- Les banques libyennes accordent des prêts sans intérêts !
6- Les citoyens n’ont pas d’impôts à payer, et la TVA n’existe pas !
7- La Libye est le dernier pays dans la liste des pays endetté ! La dette publique est à 3,3% du PIB ! En France, elle est à 84,5% ! Aux US, 88,9% ! Aux Japon à 225,8% !
8 – Le prix pour l’achat d’une voiture (Chevrolet, Toyota, Nissan, Mitsubishi, Peugeot, Renault…) est au prix d’usine (voitures importées du Japon, Corée du sud, Chine, Etats-Unis…) !
9- Pour chaque étudiant voulant faire ses études à l’étranger, le « gouvernement » attribue une bourse de 1 627,11 Euros par mois !
10- Tout étudiant diplômé reçoit le salaire moyen de la profession du cursus choisi s’il ne trouve pas d’emploi !
11- Lorsqu’un couple se marie, l’ »Etat » paie le premier appartement ou maison (150 mètres carrés) !
12- Chaque famille libyenne, sur présentation du livret de famille, reçoit une aide de 300 EUROS par mois !
13- Il existe des endroits nommés « Jamaiya », où on vend à moitié prix les produits d’alimentation pour toute famille nombreuse, sur présentation du livret de famille !
14- Pour tout employé dans la fonction publique, en cas de mobilité nécessaire à travers la Libye, l’ « Etat » fournit une voiture et une maison gratuitement. Et quelque temps après, ces biens sont à lui.
15- Dans le service public, même si la personne s’absente un ou deux jours, pas de déduction de ces jours sur son salaire, et pas de justificatif de maladie.
16- Tout(e) citoyen(ne) libyen(ne) n’ayant pas de logement peut s’inscrire auprès d’un organisme d’ « Etat », et il lui en sera attribué un sans qu’il ou elle n’avance aucuns frais, et sans crédit. Le droit au logement est fondamental, en Libye. Et un logement doit appartenir à celui qui l’occupe.
17- Tout citoyen libyen souhaitant faire des travaux dans sa maison peut s’inscrire auprès d’un organisme d’ « Etat », et ces travaux seront effectués gratuitement par des entreprises de travaux publics choisies par l’ « Etat ».
18- Le souci de l’égalité entre hommes et femmes prévaut, et les femmes ont accès à des fonctions importantes et à des postes de responsabilité.
19- Chaque citoyen(ne) libyen(ne) peut s’investir activement dans la vie politique et dans la gestion des affaires publiques, aux niveaux local, régional et national, dans le cadre d’un système de démocratie directe (cela va des Congrès populaires de base, permanents, jusqu’au Congrès général du peuple, le grand congrès national qui se réunit une fois par an) : sur 3,5 Millions d’adultes, 600 000 citoyens participent activement à la vie politique !
20- La Libye est la première réserve pétrolière d’Afrique !
21- La Libye contient 1800 km de côtes sur la méditerranée et a un des taux d’ensoleillement les plus élevé au monde !
22- Les soins médicaux sont gratuits !
23- L’éducation secondaire et universitaire sont gratuites. Le taux d’alphabétisation est supérieur à 90% !
24- Il y a des subventions sur toutes les denrées alimentaires de bases (ex : un kg de pâtes acheté 1€ à un producteur tunisien, le gouvernement libyen le revend 0,50€ aux Libyens) !
25- La Libye participe ardemment au développement de l’Afrique, à son indépendance vis-à-vis des occidentaux et leur système monétaire dictatorial. C’est plus de 60 milliards de dollars que l’état libyen était prêt à investir dans 25 pays d’Afrique et donner du travail à des millions d’Africains.
26- La Libye est le 6 ou 7ème fond souverain financier dans le monde ! Les réserves fiducières sont supérieures à celle de la Russie, par exemple !


Du premier au dernier jour du quinquennat de Nicolas Sarkozy a plané l’ombre de l’homme politique libyen Muammar Kadhafi. Grâce à des images inédites et aux témoignages des acteurs de cette histoire, tant du côté libyen que français, le documentaire revient sur la relation hors norme qui s’est établie entre Kadhafi et l’ancien président de la République, et permet de comprendre ce qui s’est véritablement joué entre le dictateur et l’ex-chef de l’Etat français. Une histoire qui apporte un éclairage nouveau sur la personnalité de l’un et de l’autre, mais aussi sur leur exercice du pouvoir.


(Vidéo) Mouammar Kadhafi – Voila la vraie histoire qu’on vous cache.

Publié par Exoconscience Florent David

Cette année marquera le 80ème anniversaire de la naissance de Mouammar Kadhafi, le dirigeant africain qui a unifié la Libye et favorisé le développement social et économique de son pays.

« La Libye a été un exemple pour les nations africaines et arabes sous le gouvernement de Mouammar Kadhafi« , a déclaré l’analyste international Basem Taljedine dans une interview pour teleSUR.

Taljedine a souligné que pendant les plus de 40 ans de mandat de Kadhafi, la Libye a connu des progrès significatifs dans les domaines social, politique et économique, qui ont été perdus après son assassinat en 2011.

La Libye avant Kadhafi

L’analyste international a affirmé qu’avant Kadhafi, la Libye était un pays avec un arriéré en termes d’éducation, de santé, de logement, de sécurité sociale, etc.

Après la Seconde Guerre mondiale, la Libye a été cédée à la France et au Royaume-Uni ; en 1949, l’Assemblée Générale des Nations Unies (ONU) a adopté une résolution qui favorisait l’indépendance de la Libye avant 1952.

Londres a favorisé l’émergence d’une monarchie saoudienne contrôlée, la dynastie des Senussis, qui gouvernait le pays depuis son « indépendance » en 1951. Le régime étranger défendait les intérêts économiques et militaires anglo-saxons.

Vers 1963, les fouilles de pétrole et de gaz ont commencé, mais la richesse provenant du pétrole ne s’est pas traduite par des avantages pour la population.

Selon l’article « La Libye selon l’ONU et la dure réalité » de Thierry Meyssan, il n’y avait pas d’écoles dans le pays africain et seulement 16 diplômés universitaires, il n’y avait que 2 avocats et pas un seul médecin, ingénieur, topographe ou pharmacien libyen dans le royaume. Seulement 250 000 personnes sur un total de 4 millions de personnes savaient lire et écrire.

La situation de la Libye avec Kadhafi

Selon l’analyste, Mouammar Kadhafi a fait de la Libye un exemple pour l’Afrique et le monde arabe, le dirigeant libyen a unifié la nation, créé des institutions et des ministères pour renforcer l’institutionnalisation du pays.

Mouammar Kadhafi dirigeait la Libye depuis 1969, depuis qu’il a renversé la monarchie du roi Idris, qui se trouvait en Turquie. Un Conseil Révolutionnaire a été établi qui a déclaré le pays musulman, nassériste (un mouvement révolutionnaire égyptien proclamant la fin de la monarchie) et socialiste.

La Révolution Verte, comme on appelait le mouvement, a mis en place une réforme agraire, un système de sécurité sociale, une assistance médicale gratuite et la participation des travailleurs aux bénéfices des entreprises publiques.

Les représentants du peuple libyen écoutent le discours de Mouammar Kadhafi

Kadhafi a fait progresser un plan d’action social pour promouvoir le développement humain de la Libye, garantir l’accès à l’eau, à l’éducation gratuite et à la santé.

Le dirigeant libyen a nationalisé l’industrie pétrolière pour distribuer les bénéfices de la vente du pétrole brut, construire des canaux de communication et consolider l’agenda social.

Selon Kenneth Nichols O’Keefe, militant antiguerre irlando-palestinien, pendant le mandat de 42 ans de Kadhafi, l’électricité a commencé à être distribué à la population gratuitement, ainsi que des services médicaux et l’alphabétisation est passée de 5 à 83 %.

Si un Libyen possédait une terre et l’utilisait pour des travaux agricoles, le gouvernement lui accordait un crédit et un soutien en machines, semences et conseils de l’État.

Le logement étant considéré comme un droit de l’homme, les jeunes mariés recevaient une prime équivalant à 50 000 dollars pour acheter une maison.

Les prêts de toute nature étaient accordés à un taux d’intérêt nul, la Banque Centrale de Libye était une institution souveraine au service et dans l’intérêt des citoyens libyens.

Taljedine a rappelé que Kadhafi avait encouragé la coopération entre les pays africains par le biais de l’Union Africaine, fondée en mai 2001. L’analyste a indiqué que Kadhafi prévoyait la création d’une monnaie unique soutenue par les réserves d’or de la Libye.

Avec Kadhafi, la Libye est devenue le pays africain ayant le revenu par habitant le plus élevé.

Durant les 42 années du Gouvernement de Mouammar Kadhafi, la Libye a réussi à se positionner comme le pays avec le plus haut niveau de vie d’Afrique, après avoir été la nation la plus pauvre du monde
La Libye après Kadhafi

Taljedine a déclaré qu’après l’invasion par l’Organisation de l’Atlantique Nord (OTAN) en février 2011 et l’assassinat de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, la situation du pays est devenue pire qu’avant l’arrivée au pouvoir du dirigeant libyen.

Actuellement, la Libye compte trois gouvernements : deux dans la capitale, qui se disputent le pouvoir dans l’ouest du pays, et un autre à Tobrouk, qui domine les régions orientales et contrôle les principales ressources en pétrole.

Le conflit armé ouvert depuis 2011 a coûté la vie à plus de 5 000 personnes, près d’un million d’entre elles ont fui leur foyer, leurs exportations de pétrole ont chuté de 90 % et les pertes de son PIB s’élèvent à environ 200 milliards d’euros au cours des huit dernières années, selon les chiffres recueillis par Middle East Monitor.

Les exportations d’hydrocarbures, qui représentent plus de 70 % du PIB de la Libye et 95 % des exportations totales, ont chuté.

La Libye est utilisée par les mafias pour le transit et le commerce des réfugiés d’Afrique vers le continent européen.

Kadhafi pensait que la dette est un outil occidental pour l’esclavage moderne en Afrique.

Au moment de l’assassinat de Mouammar Kadhafi, le 20 octobre 2011, la Libye disposait d’une réserve nationale de 150 milliards de dollars et n’avait pas de dette.

En 2014, trois ans après sa mort, les registres ont révélé que la dette nationale de la Libye s’élevait à environ 46,37 milliards de dollars et que le niveau de vie dans le pays avait chuté de manière drastique. De nombreuses critiques continuent d’affirmer que Kadhafi était la cible de l’Occident en raison de sa vision d’une Afrique sans dette.

L’histoire retiendra que le colonel Mouammar Kadhafi était un dirigeant controversé, mais une chose que personne ne peut enlever au vénéré ancien dirigeant libyen est qu’il était déterminé à protéger l’Afrique des influences occidentales à tout prix. Il pensait que par le biais de prêts et d’aide étrangère, l’Occident pén.étrait les économies africaines pour s’enrichir aux dépens du continent.

Tout au long de ses 40 ans de règne, tous les dirigeants occidentaux l’ont qualifié d’ennemi qu’il faut à tout prix destituer ; la question demeure : pourquoi ?

Il ne voyageait guère à l’étranger, et lorsqu’il le faisait, il était accompagné d’une infirmière ukrainienne blonde et insistait pour rester dans sa tente bédouine, protégé par son équipe de gardes du corps féminins.

Lors de sa première apparition à l’Assemblée générale des Nations Unies, Kadhafi a déchiré une copie de la charte de l’ONU, a comparé le Conseil de sécurité à Al-Qaïda et a exigé de ses anciens dirigeants coloniaux une compensation de 7 700 milliards de dollars pour l’Afrique.

Kadhafi a exhorté les autres dirigeants africains à suivre les traces de la Libye en refusant les prêts et l’aide étrangère ; il a encouragé les grandes nations africaines à offrir des prêts et une assistance aux nations plus pauvres.

Selon un rapport de Reuters du 9 février 2011, la Libye a accordé des prêts à environ 40 pays soit un total de 2197 milliards de dollars. Fin 2009, la Libye avait été remboursée de 1302 milliard de dollars, laissant un solde impayé, intérêts compris, de 3231 milliards de dollars.

Contrairement à la Banque mondiale et au Fonds monétaire international (FMI), la Libye était prête à annuler le solde de la dette du Soudan, soit 1287 milliard de dollars, en raison du mauvais état de l’économie soudanaise.

« Nous cherchons à annuler tous les prêts du Soudan parce que nous pensons que les deux gouvernements, le gouvernement du Soudan et le futur gouvernement du Sud-Soudan, ne seraient pas en mesure de rembourser ces prêts rapidement », avait déclaré à Reuters Marial Awour, alors ministre des finances en Libye.

Pour décourager les autres pays africains de s’adresser à la Banque mondiale ou au FMI pour obtenir des prêts, Kadhafi a approuvé des prêts pour de nombreux autres pays africains. L’Ethiopie devait 249 millions de dollars et le Mozambique devait 211 millions de dollars au moment de la mort de Kadhafi. Les actions de Kadhafi visant à réduire la dépendance vis-à-vis de l’Occident n’ont pas été bien accueillies par les autorités occidentales. Si elles étaient d’accord avec la décision de Kadhafi d’empêcher la Libye de subir l’influence de l’Occident, elles n’étaient certainement pas d’accord avec sa décision d’offrir des prêts à d’autres pays afin de les empêcher de recourir à la Banque mondiale et au FMI.

Récemment, Wikileaks a publié des documents non classifiés du Département d’État américain, notamment la correspondance électronique entre la secrétaire d’État sous le président Barrack Obama, Hillary Clinton et Sidney Blumenthal – un assistant de l’ancien président américain, Bill Clinton.

La correspondance a révélé que les États-Unis étaient très inquiets de la richesse du gouvernement de Kadhafi en Libye et de la façon dont le dirigeant africain aspirait à briser la dépendance de l’Afrique vis-à-vis du dollar américain avec le Gold-Dinar. Le plus troublant était peut-être le fait que Kadhafi prévoyait de rattacher la monnaie africaine à l’or.

Cela prouve une fois de plus que Kadhafi n’a pas été tué à des fins humanitaires, mais pour le pétrole brut et l’or en Libye. Ses idées d’une monnaie africaine adossée à l’or ont été la principale cause de sa chute.

Avant la chute de Tripoli, Kadhafi tentait de créer une monnaie africaine unique liée à l’or ; cette initiative de Kadhafi aurait rompu la dépendance économique de l’Afrique vis-à-vis de l’Occident.

Malheureusement, le rêve de Kadhafi d’une Afrique sans dette n’a jamais vu le jour. Le 20 octobre 2011, les États-Unis et l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) ont aidé les rebelles libyens dans la capture et l’assassinat du colonel Mouammar Kadhafi dans sa ville natale, Syrte.

Source : ¿Qué hizo Muamar Gadafi por Libia?

Traduit par Réseau International

AfrikMag

Via : France Irak