France : Mise en cause pour ses frais de mandat, la députée Coralie Dubost annonce se retirer de la vie politique.


Mise en cause pour ses frais de mandat, la députée Coralie Dubost annonce se retirer de la vie politique.

Législatives. Épinglée pour ses dépenses, le député LREM Coralie Dubost quitte la vie politique
Les notes de frais de la députée LREM, révélées par « Mediapart » ont fait scandale ces derniers jours.

Coralie Dubost se met en retrait de la politique et remercie, Emmanuel Macron, Richard Ferrand, son suppléant, ses collaborateurs, mais aussi les maisons Chanel, Christian Dior, Givenchy, Jean-Paul Gaultier, Lacoste, Louboutin, Hédiard, Fauchon, Bollinger, Veuve Cliquot etc…

OK Qactus prends notes, mais nous avons encore quelques questions pour Coralie :

  • Quelles sont les modalités de remboursement de l’argent volé ?
  • Quelles seront les sanctions (la démission n’en étant pas une) ?
  • Quelles mesures pour éviter ce genre de dérive ?

Publié le 1.5.2022


Retour sur le travail d’une ancienne ministre de la Transition écologique LREM  » Coralie Dubost  » je vous laisse juger le sérieux de leurs connaissances sur le sujet et à quel point finalement ils n’en ont vraiment rien à faire !!

Quant la députée LREM Coralie Dubost sortait de son silence après les révélations de ses achats de lingerie sexy et fiesta rosé pamplemousse avec l’argent du contribuable… Aucune excuse, aucune remise en question, le message d’une adolescente immature, prise la main dans le sac, mais qui préfère prétexter des attaques contre sa personne… Pitoyable

Remboursées ? Pas exactement : « Épinglée dans un rapport remis au déontologue de l’Assemblée nationale, Coralie Dubost a expliqué avoir remboursé les frais, sans toutefois préciser lesquels et leurs montants. » Donc, on ne sait pas ce qu’il en est vraiment.

La députée Larem Coralie Dubost détourne l’argent public pour acheter des petites culottes de luxe et des mojitos !

N’importe quel Français contribuable qui ferait le dixième serait poursuivi en justice pour abus de bien social, mais la Coralie, juriste de formation, ne savait pas que l’on ne pouvait pas confondre carte bleue privée et celle de députée ! Au même moment, d’aucuns font de la prison pour un fromage volé ou sont licenciés pour une banane mangée.
À peu de temps de la fin de la législature, c’est des révélations embarrassantes que fait Mediapart .

Selon le média d’investigation, la députée La République en Marche (LaREM) Coralie Dubost a été pointée dans un rapport remis au […]


Rajoutons l’usurpateur encore élu par la force des choses, les machines du mensonge.