Russie : La Russie a procédé au tir d’essai du nouveau missile balistique intercontinental RS-28 Sarmat (surnommé SATAN II), V. Poutine prévient ses ennemis.


La Russie a procédé au tir d’essai du nouveau missile balistique intercontinental RS-28 Sarmat (surnommé SATAN II), V. Poutine prévient ses ennemis.

Guerre en Ukraine avec l’essai réussi du missile « Satan 2 », capable de raser la France, Poutine prévient ses ennemis

Publié le 20.4.2022


La Russie a procédé au tir d’essai du nouveau missile balistique intercontinental RS-28 Sarmat (surnommé SATAN II).

Capable de raser un État

Alors que la guerre en Ukraine se poursuit, notamment sur le front Est, la Russie dit avoir réussi un premier tir d’essai de son missile balistique intercontinental Sarmat, surnommé « Satan 2 ». Sa capacité de destruction serait démesurée

C’est l’Otan qui l’a surnommé « Satan 2 ». Capable de parcourir plus de 11 000 kilomètres avant d’exploser, il est le plus gros missile nucléaire intercontinental jamais conçu. Il pourrait, selon les autorités et les médias russes, raser un territoire grand comme la France ou comme le Texas.

Poutine : « Le missile donnera matière à réflexion à ceux qui tentent de menacer la Russie. »

Le président V. Poutine teste un missile nucléaire « Satan-2 » à 16 000 mp/h soit 25749,504 km/h.

Du coup et récemment, les États-Unis ont reporté un essai de lancement d’un missile balistique intercontinental Minuteman III en raison du conflit en Ukraine.

Pour les USA : Interrogation sur la destination de Satan II ou leur missile pas encore au point, en tout cas V. Poutine leur a peut-être calmé un petit temps leurs ardeurs allées savoir ?

Où est ce que V. Poutine, suite à cette découverte ci-dessous, commence à expliquer aux Satanistes du Deep State Américain, Biden, Obama et l’OTAN qu’il sait quelque chose de très important maintenant affaire à suivre.

Regardez le Direct LCI ci-dessous :

MISSILE HYPERSONIQUE KINJAL EN UKRAINE. ANALYSE


Explication du tir :

La fusée Sarmat a été lancée avec succès depuis le cosmodrome de Plesetsk.

Publié le 20.4.2022 par TASS

Selon le ministère de la Défense, le lancement s’est déroulé dans son intégralité.

MOSCOU, le 20 avril. /Le premier lancement du missile balistique intercontinental Sarmat a été effectué depuis le cosmodrome de Plesetsk, dans la région d’Arkhangelsk. C’est ce qu’a rapporté le ministère russe de la Défense mercredi.

SUR CE THÈME.
« Le Chevalier de l’Apocalypse » prend sa retraite. Il sera remplacé par le missile lourd Sarmat.
Le « Chevalier de l’Apocalypse » prend sa retraite.

« Aujourd’hui à 15h12, heure de Moscou, un lancement réussi du missile balistique intercontinental stationnaire Sarmat a été effectué à partir d’un silo de lancement au cosmodrome d’essai d’État de Plesetsk dans la région d’Arkhangelsk », a déclaré le ministère russe de la Défense.

« Les objectifs du lancement ont été pleinement remplis. Les caractéristiques de conception à toutes les étapes de son vol ont été confirmées. Les unités de combat d’entraînement sont arrivées dans la zone cible du polygone d’entraînement de Kura, sur la péninsule du Kamtchatka », a-t-il ajouté.

Le président russe Vladimir Poutine a félicité les militaires pour le test réussi du missile balistique intercontinental Sarmat.

Lors des premiers essais en vol du missile avancé de classe lourde avec une tête de division, la justesse des solutions schématiques, structurelles et techniques a été évaluée. Le système de missiles Sarmat entrera en service dans les forces de missiles stratégiques après l’achèvement du programme d’essai. Il remplacera le Voyevoda. « Des travaux sont en cours à la formation de missiles Uzhur dans le territoire de Krasnoïarsk pour préparer le régiment principal de missiles à être réarmé pour le nouveau système de missiles », a ajouté le ministère.

Les caractéristiques énergie-masse du missile, a souligné le ministère de la Défense, ont permis d’élargir fondamentalement sa gamme d’équipements de combat, notamment le nombre d’ogives et de types, y compris les unités hypersoniques planantes.  » Le Sarmat est également le missile le plus puissant avec la plus longue portée d’engagement des cibles. « Le nouveau missile est capable d’atteindre des cibles à longue portée en utilisant une variété de trajectoires de vol. Le missile Sarmat possède des caractéristiques uniques qui lui permettent d’être garanti pour surmonter tous les systèmes de défense antimissile existants et futurs », a ajouté l’agence.

Développement de l’ICBM Sarmat
L’ICBM Sarmat a été développé au Centre national des fusées Makeyev (qui fait partie de Roscosmos), le fabricant étant Krasmash. Selon les experts, le RS-28 Sarmat ICBM est capable d’envoyer un véhicule de rentrée fissile pesant jusqu’à 10 tonnes n’importe où dans le monde, en passant par les pôles Nord et Sud.

Source