France : E. Macron avec la République exemplaire, petit rappel par Média Part et les chiffres Hôpitaux de LA COVID-19, tout est faux par la méthode « oxycontin » de McKinsey.


E. Macron avec la République exemplaire, petit rappel par Média Part et les chiffres Hôpitaux de LA COVID-19, tout est faux par la méthode « oxycontin » de McKinsey.

Dans le genre tous pourris de mensonge d’état et grosse magouille qui en s’amplifiant sont devenus des affaires d’État réalisées par vol en bande organisée Mafieuse et corrompue, rajoutée à celle exposée ci-dessous par Média part, l’affaire Mckinsey, BlackRock, etc. Et tellement d’autres que nous n’aurions pas assez de place ici, mais nous avions déjà établi une liste dans cet article ici. 

Publié le 20.4.2022


RÉPUBLIQUE EXEMPLAIRE : PETIT RAPPEL PAR MEDIA PART

Affaires : Kohler, Mimi Marchand, Benalla, Solère, Bayrou, Buzyn, Bridey, Delevoye, Darmanin, Dussopt, Elimas, Dupond-Moretti, etc… Une autre liste ici

Cinq années de « République exemplaire » d’Emmanuel Macron,

HÔPITAUX ET LES CHIFFRES DE LA COVID : TOUT EST FAUX

Des millions de morts aux #USA et au #Canada.

  • La cause : l’#oxycontin.
  • Le responsable : #McKinsey le cabinet auquel Macron a fait appel pour booster le vaccin covid en France.

Alors que l’on vous disait que les hôpitaux étaient débordés par les cas de Covid… les chiffres montrent la manipulation de l’état via l’émission de Pascal Praud sur CNEWS, recevant Marie Estelle Dupont.

➡️ Les patients COVID représentent 2% de l’ensemble des patients hospitalisés au cours de l’année 2020, tous champs hospitaliers confondus

➡️ Au cours de l’année 2020, 218000 patients ont été hospitalisés pour prise en charge de la COVID-19

De ce fait, Qactus vous prouve ses affirmations et ses sources et a fait la recherche de ce document que Pascal Praud montre dans la petite lucarne.

Comme ce qui est le cas un peu partout en France au niveau chiffres et admissions tout était faux et manipulé… le rapport le prouve et vous pouvez le lire ci-dessous…

(un conseil, téléchargez le car il ne devrait pas rester longtemps en ligne) …

Pour comprendre ce que l’on nous a imposé en France, la méthodologie #McKinsey aux USA, a utilisé la méthode oxycontin : C’est-à-dire une campagne de terreur agressive et mensongère pour faire croire que malades et mourants s’empilaient dans des hôpitaux surchargés et que, sans vaccin, nous allions tous mourir… . Exactement ce que nous avons vécu dans l’hexagone et dans nos territoires d’outre-mer…

Ils se foutent tous de cette histoire, c’est du brassage de vent servant à occulter le rôle de #McKinsey dans la vente de vaccin et le nombre de victimes causées par sa « méthode marketing ». La même que celle responsable de +500.000 morts aux USA pour vendre le médicament oxycontin.

Certains ont voulu parler et dénoncer… et ont leur a cassé les reins… telle est la pratique de ce que certains médecins et soignants ont  » supporté  » … pendant la pandémie…

NLDR : Surtout, n’oublions pas qu’il y a eu énormément de déprogrammations. L’état gonflant encore les chiffres liés à l’activité Covid par rapport au reste. La majorité des Français, totalement intoxiqués par la propagande et la doxa de Veran, Castex et Macron, ne veut pas le savoir et ne peut pas imaginer qu’ils ont été trompés…

Imposture et mensonges sont les deux qualificatifs de la crise COVID et de ce gouvernement. Toute personne ayant un minimum de discernement ne peut que le penser, et nous sommes nombreux.

Malheureusement… encore plus nombreux celles et ceux qui pensent que ce gouvernement avait entièrement raison et ils sont toujours prêts pour la 4e 5e 6e vaccination + reconfinement, s’il le fallait.

Reste à vous d’être prudent… il suffit de continuer de vous informer via des médias et reporters indépendants… Alors Voter #macron, c’est recommencer en PIRE.


NYC poursuit McKinsey and Co. pour son rôle dans la crise des opioïdes

La ville de New York a déposé une plainte contre un cabinet de conseil accusé d’être le cerveau de l’épidémie d’opioïdes.

McKinsey & Company a été accusé d’avoir alimenté les ventes d’ordonnances d’OxyContin tandis que les surdoses de médicaments ont augmenté dans tout le pays.

AP Photo/Toby Talbot, Dossier

Le procès contre McKinsey & Company a été déposé mardi par la ville et plus de 20 comtés de l’État de la Cour suprême du comté de Suffolk, les plaignants affirmant que «la pire épidémie d’origine humaine de l’histoire» était en partie due au et mettre en œuvre des stratégies de marketing trompeuses pour vendre des pilules sur ordonnance addictives.

En février, McKinsey a accepté de payer près de 600 millions de dollars à la plupart des États américains, dont New York, pour régler les allégations selon lesquelles il aurait alimenté la crise en aidant Perdue Pharma à vendre OxyContin. Des mois plus tôt, Perdue avait plaidé coupable à des accusations criminelles en lien avec l’épidémie nationale.

McKinsey a affirmé que son règlement antérieur l’avait mis à l’abri du procès intenté par la ville et d’autres gouvernements locaux, dans un communiqué mardi.

« Les fonds fournis par ce règlement seront utilisés par les gouvernements des États pour soutenir les communautés de ces États », a déclaré la société, affirmant qu’elle se défendrait contre les poursuites qui « sont conçues pour doubler les règlements de l’État ».

Les opioïdes ont tué près d’un demi-million d’Américains entre 1999 et 2019, selon le CDC.