USA : Megyn Kelly, ancienne présentatrice de Fox News, explique pourquoi elle a refusé une « offre énorme » de CNN [VIDÉO].


Megyn Kelly, ancienne présentatrice de Fox News, explique pourquoi elle a refusé une « offre énorme » de CNN [VIDÉO].

Publié le 19.4.2022


Dans un récent épisode de « The Megyn Kelly Show », Megyn Kelly a révélé qu’elle a refusé une « offre énorme » de l’ancien président de CNN, Jeff Zucker, et a discuté des raisons pour lesquelles elle a choisi de rester à l’écart du réseau de gauche.

Dans l’épisode de vendredi, Megyn Kelly a discuté avec le commentateur conservateur Buck Sexton du déclin de CNN et du lancement d’une nouvelle plateforme de streaming, CNN+, qui a accumulé très peu d’abonnés. Selon un rapport de CNBC, les utilisateurs quotidiens de CNN+ atteignent à peine 10 000.

« Quel est l’abruti de CNN qui s’est dit : ‘Vous savez ce qu’il nous faut, avec nos taux d’audience en chute libre ? Plus de nous. Nous avons besoin de plus de CNN », a déclaré Kelly en riant.

« J’adore toutes les blagues sur le fait qu’alors qu’Elon [Musk] propose d’acheter Twitter pour des dizaines de milliards, il y a beaucoup de gens en ce moment qui sont prêts à acheter CNN+ pour des dizaines de dollars », a ajouté Sexton.

À lire aussi : Elon Musk semble menacer de s’adresser directement aux actionnaires avec son offre de rachat… Il envoie un avertissement brutal aux membres du conseil d’administration de Twitter si son offre aboutit.

Sexton a évoqué l’ancien présentateur de Fox News Chris Wallace, qui a récemment quitté le navire pour une émission sur CNN+, affirmant que travailler pour Fox était devenu « insoutenable ». Kelly a ensuite révélé que CNN lui avait également proposé un poste sur son réseau lorsqu’elle était sur le point de quitter la Fox.

Megyn Kelly et Buck Sexton dans « The Megyn Kelly Show ».

« J’ai envisagé d’aller à CNN. CNN m’a fait une offre énorme. Énorme », a déclaré Kelly. « J’ai dit non, Buck, parce que je savais : qui sera ma base de fans là-bas ? Je savais qui étaient mes fans et je savais que mes téléspectateurs de Fox n’allaient pas me suivre sur CNN et que les téléspectateurs de CNN allaient me détester. »

« J’ai compris que passer, une sorte de ‘vaisseau politique’ n’allait pas conduire au succès », a poursuivi Kelly, « Et je peux voir [Wallace] souffrir de ce même problème en ce moment alors que CNN+ a littéralement – selon les rapports – 10 000 abonnés. »

Kelly a expliqué qu’elle savait que ses fans n’allaient pas la suivre sur CNN, et que ceux qui soutiennent déjà CNN n’allaient pas regarder son émission sur la chaîne. Selon Kelly, ce dilemme affecte actuellement Wallace, qui tente de développer un nouveau public sur sa nouvelle plateforme.

Regardez l’épisode complet du podcast :