France : Emmanuel Macron complètement drogué lors de ses rencontres avec les Français ? Un aide-soignant balance « il est boosté » (vidéo)


Emmanuel Macron complètement drogué lors de ses rencontres avec les Français ? Un aide-soignant balance « il est boosté » (vidéo).

Publié le 18.4.2022 par Céline


URGENT !! MACRON EST UN PSYCHOPATHE CRIMINEL DROGUÉ !! C’EST PLUS QU’ÉVIDENT !!

Il a repris du poil de la bête de l’événement qui arrive paraît-il.

Alors qu’il était en déplacement à Mulhouse pour rencontrer des soignants, celui qui vient de faire le buzz en demandant à une musulmane pourquoi elle porte le voile, a été interpellé par un citoyen. Ce dernier, aide-soignant de profession, a assuré à nos confrères de BFM qu’Emmanuel Macron était un « boosté » comme vous pouvez l’entendre dans la vidéo ci-dessous : 

Des propos qui n’engagent que lui…

Emmanuel Macron accro à la cocaïne ?

Le 24 avril prochain, les Français vont devoir faire un choix très important. Suite à plusieurs mois de campagne présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont les grands vainqueurs du premier tour.

Cinq ans après l’élection de 2017, les choses n’ont visiblement pas trop changées malgré les événements ! Et de nouveau, les deux candidats vont s’affronter afin d’accéder au plus haut poste de l’État. Pour ce faire, ils n’ont plus que moins de deux semaines pour convaincre les électeurs. Emmanuel Macron, qui assure être quelqu’un de très lucide, ne perd donc plus une minute et se rend dès le lendemain des résultats dans le Nord de la France, à Denain.

CNews

Dans ce quartier général du Rassemblement national, beaucoup de personnes ont souhaité l’interpeller au sujet de la réforme des retraites, le pouvoir d’achat… Mais aussi la campagne de vaccination. Une aide-soignante lui a notamment reproché ses propos controversés au sujet des non-vaccinés, ce à quoi le chef de l’État a assuré avoir fait usage du mot « emmerdé » de manière « affectueuse ». Une rencontre suivie de près par nos confrères de CNews, qui ont capturé un moment où le président semble dans un autre monde… Ce qui a beaucoup fait réagir les internautes !

« C’est le soignant qui parle ! »

Ce mardi 12 avril, Emmanuel Macron était cette fois dans le Haut-Rhin dans le but d’aller à la rencontre les soignants dans un centre de rééducation pour handicapés. Le président-candidat est alors revenu sur la crise sanitaire… Mais également sur ses conséquences sur l’hôpital. Lors de son bain de foule, Yvan Kamla, aide-soignant de profession et également représentant de la CGT Santé, a souhaité l’interpeller. Quelques heures plus tard, ce dernier a accepté de témoigner au micro de BFMTV.

Pour lui, Macron prend de la drogue. En tant que professionnel du métier de la santé, il a assuré avoir vu un homme aux yeux vitreux, fatigué. Il en est certain : le président est boosté !

Très proche de Macron, le cocaïnomane Laurent Bigorgne, poursuivi pour avoir drogué une ex-collaboratrice, mais également sa propre femme, a bénéficié de 2,6 millions d’euros d’argent public pour ses associations scolaires qui font la promo de la lecture en primaire ou assure la formation des profs… Le tout pour un bilan plus que douteux selon Le Canard. Affaire Laurent Bigorgne : L’enquête révèle que ce très proche de Macron, accusé d’avoir drogué une collaboratrice, consommait de la cocaïne à très haute dose. Tout a également été fait pour que l’enquête nuise le moins possible au pouvoir macroniste. Les policiers dénoncent des pressions pendant la garde à vue de l’homme qui murmurait à l’oreille du Président. « Les collègues sont dégoûtés…» Source

Laurent Bigorgne, directeur de l’institut Montaigne, a été placé en garde à vue. Ce proche d’Emmanuel Macron est soupçonné d’avoir drogué à son insu une collaboratrice lors d’une soirée.
Voici un énième scandale impliquant nos chères élites. Laurent Bigorgne, directeur de l’Institut Montaigne (le think-tank « techno-libéral » et proche d’Emmanuel Macron) a été placé en garde à vue. Il serait soupçonné d’avoir drogué une collaboratrice à son insu lors d’une soirée. Il a été contraint de démissionner.
Selon le journal Le Parisien , Laurent Bigorgne, le directeur de l’Institut Montaigne a été placé en garde à vue. Il est soupçonné d’avoir drogué une collaboratrice à son insu.
Dans sa plainte, la jeune femme explique que Laurent Bigorgne lui envoyait des messages réguliers à […]

Laurent Bigorgne, ex-patron de l’Institut Montaigne, devant la justice pour avoir drogué l’une de ses collaboratrices… Sauf que… c’est un pote à Macron !

« L’enquête sur Laurent Bigorgne a été totalement bâclée. Le parquet a rejeté les liens avec d’autres faits similaires et l’intention de commettre un viol alors qu’il harcelait sa victime avant de la droguer. Les potes de Macron ont tous les droits »


Allez rions un peu…

Source