USA : Le comité corrompu J6 dit qu’il a assez de  » preuves  » pour poursuivre Trump au pénal.


Le comité corrompu J6 dit qu’il a assez de  » preuves  » pour poursuivre Trump au pénal.

Publié le 11.4.2022


Après deux tentatives d’impeachment ratées, les démocrates et leurs alliés RINO au Congrès semblent prêts à tenter de poursuivre pénalement Trump pour son rôle présumé dans les troubles du 6 janvier. La commission a émis plus de 90 citations à comparaître et a parlé à plus de 600 témoins. La présidence de M. Bidens a supervisé la pire économie de l’histoire récente, un taux de criminalité et d’immigration illégale record et une guerre désastreuse en Ukraine qui aurait pu être évitée, mais c’est ce sur quoi les démocrates choisissent de se concentrer.

Maintenant, les démocrates prévoient de transformer leur tribunal kangourou en tribunal pénal.

Le Daily Mail rapporte :

« Liz Cheney a confirmé dimanche que la commission d’enquête sur l’attentat du 6 janvier au Capitole dispose de suffisamment de preuves pour saisir le procureur général Merrick Garland d’une enquête pénale sur l’ancien président Donald Trump.

À lire aussi : USA : WOW ! Le PRÉSIDENT TRUMP fait une apparition surprise en direct sur les grands écrans lors du lancement de la tournée 2022 de Kid Rock « Make America ROCK Again » ! « Let’s Go Brandon » .

‘Il est absolument clair que ce que le président Trump faisait, ce qu’un certain nombre de personnes autour de lui faisaient, qu’ils savaient que c’était illégal. Ils l’ont fait quand même », a déclaré M. Cheney à l’animateur de l’émission State of the Union sur CNN, Jake Tapper.

Le représentant extraordinaire du Wyoming est l’un des deux républicains membres de la commission spéciale chargée d’enquêter sur les événements du 6 janvier 2021, l’autre étant le représentant Adam Kinzinger de l’Illinois. Les sept autres membres sont tous démocrates.

Le comité de neuf membres prévoit de publier un rapport final sur ses conclusions, mais on ne sait pas s’il inclura effectivement un renvoi au pénal au procureur général du président Joe Biden. »

La commission pense pouvoir poursuivre Trump au pénal après qu’un juge du tribunal fédéral de district de Californie a estimé qu’il était « plus probable que non » que Trump ait commis des crimes fédéraux. Trump a utilisé des moyens légaux pour contester les résultats des élections, notamment en les contestant devant les tribunaux.